fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Comment organiser son voyage écologique ?

En ces périodes estivales, vous êtes nombreux à partir en vacances loin de la ville. C’est un peu le moment ou jamais de prendre du temps pour vous sur une plage, loin de vos soucis de la vie quotidienne, du stress, des grèves, des transports, du travail, etc. C’est le moment pour tout le monde de recharger ses batteries ! Enfin, presque tout le monde. Chez Beev, pas de vacances ! Sinon, comment feriez-vous pour préparer votre voyage écologique sans nos précieux conseils !

Cela dit, chez Beev, on a un peu l’impression d’être en vacances toute l’année. C’est ce qui arrive quand on aime notre travail. Autrement dit, on est très concerné par le sujet des départs en vacances. Alors si vous prévoyez de partir en vacances au mois d’août, en faisant attention à l’environnement, avec votre voiture électrique qui plus est, vous êtes bien tombé ! Beev vous donne toutes les informations utiles à la préparation de votre voyage écologique ! Sortez les maillots de bain, le parasol et la serviette de plage et c’est parti !

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi 9h 12h30 · 14h 19h

Qu’est-ce qu’un voyage écologique ou écoresponsable ?

Un voyage écologique, ou tourisme durable, est l’ensemble des pratiques permettant de limiter l’impact écologique, qui comprend les émissions de CO2, générées pendant vos vacances ou simplement un voyage. En général, lorsqu’on part en vacances, notre empreinte carbone augmente drastiquement, contribuer à la réduire est un facteur important du tourisme durable. D’après une récente étude, les trois quarts des émissions du secteur touristique en France sont liées au transport, et 41 % sont exclusivement générées par le transport aérien. 

Donc pour rentrer dans les codes du tourisme durable, il faut privilégier le local ! Visiter les paysages qui sont en France ou plus largement en Europe, tout en évitant l’avion au maximum ! Cependant, le modèle éco-hébergement est à éviter, ils vous proposent des séjours dans des pays lointains qui favorisent la réduction des déchets, mais cela ne compense pas les émissions de CO2 et votre impact écologique généré par l’avion. 

Faire attention au moyen de locomotion n’est pas suffisant, il vous faudra également avoir un respect des populations locales. Veillez à préserver la biodiversité locale, ne laissez pas traîner vos déchets par terre et essayez de faire tourner l’économie locale ! 

Comment voyager éco-responsable ?

Maintenant qu’on a défini ce qu’était le voyage éco-responsable, nous allons vous donner nos conseils pour préparer au mieux vos vacances, en tenant compte de vos engagements écologiques.

Trouver le bon moyen de transport

C’est la cause numéro 1 des émissions de CO2 lorsque l’on part en vacances et c’est la partie qui impact le plus notre empreinte écologique : le moyen de transport.
Il vous sera donc crucial de repérer le bon moyen de transport, qui rejettera le moins de CO2 et qui vous mènera à bon port sans trop de difficultés.

Si vous souhaitez partir proche des grandes villes européennes tel que :

Privilégiez les TGV ! En somme, le TGV est la solution idéale pour les trajets longues distances intercontinentaux. Un TGV vous amène à bon port plus vite qu’une voiture tout en polluant beaucoup moins ! Toutes les plus grandes villes d’Europe possèdent des gares et la plupart des trajets sont directs. Le point noir des trajets en TGV sont, le plus souvent, le prix. C’est le cas surtout si l’on réserve à la dernière minute. Le train est l’un des moyens de locomotion les plus prisés par les Français et bien souvent les trains sont pleins à craquer. Alors forcément, les dernières places s’arrachent à prix d’or. Alors, on ne peut que vous recommander de vous y prendre bien à l’avance ! 

Autre solution qui peut satisfaire le plus grand nombre : les trajets en voiture ! 

Dans l’idéal, pour se rendre sur le lieu de vos vacances, le mieux serait d’user d’un véhicule électrique ! En effet, comme l’a si bien illustré Greenpeace dans sa dernière revue pour favoriser le voyage écologique, le véhicule électrique est le moyen de locomotion le moins polluant juste derrière le train. 

Le véhicule électrique est donc le mode de transport idéal pour partir en vacances dans des petites villes, difficile d’accès en train.  

Choisir la bonne destination

Trouver le bon moyen de transport va finalement dépendre de votre destination . Toutes les adresses ne vont pas s’atteindre de la même manière. Par exemple, vous rendre dans la vallée d’Ossau sera beaucoup plus compliqué en train en partant de Paris, plutôt qu’en voiture. Vous pourriez y arriver, mais le temps de trajet ainsi que les correspondances vous rendront le voyage très désagréable et l’objectif n’est pas de vous enlever l’envie de partir en vacances !

Favoriser les destinations pas trop loin de chez vous, afin de réduire au maximum votre empreinte carbone, quel que soit le moyen de locomotion emprunté. Privilégier également des destinations qui promeuvent l’écologie et le développement durable ! C’est le cas de nombreuses destinations, comme en Suède par exemple qui est le deuxième pays à avoir introduit une charte de l’écotourisme dans sa constitution. La Suède a par ailleurs créé « Nature’s Best », le premier label écologique garantissant la qualité d’environ 147 circuits proposés par les 87 voyagistes éco-certifiés du pays.

Avec ça vous êtes certains de profiter de vos vacances sans avoir à vous soucier de votre empreinte écologique, tout est fait en sorte pour qu’il soit minime.

Déceler le bon logement

Forcément, qui dit vacances dit hôtel ou Airbnb afin de se reposer dans les meilleures conditions ! Là aussi, il vous faudra faire des choix. Veillez à choisir un logement qui a la meilleure efficacité énergétique pour limiter votre impact énergétique cette fois ! En effet, si vous n’étiez pas au courant, certains logements consomment moins en électricité ou en chauffage quand ils sont mieux isolés, ou équipés avec des équipements plus récents, que d’autres. 

Bien souvent, trouver un logement plus efficace énergétiquement, vous garantira un plus grand confort de vie ! Car, comme expliqué précédemment, cela veut dire que les équipements sont plus modernes. Il est probable également que le logement soit mieux isolé, ce qui réduira les dépenses énergétiques liées au chauffage ou à la climatisation. 

Si vous partez en vacances avec votre voiture électrique, choisissez un logement qui contient une borne de recharge ! Cela vous permettra de vous recharger pendant votre séjour sans trop de soucis, surtout si vous utilisez votre véhicule fréquemment durant vos vacances. De plus, à présent il est possible de filtrer les logements qui possèdent des bornes de recharge sur Airbnb ou encore booking.com. 

Si vous êtes un hôtel ou un camping, installer une borne de recharge peut vous permettre d’accroître votre base de clientèle en vous attirant les faveurs des conducteurs de véhicule électrique !

Vous souhaitez passer à l’électrique ?

Beev propose des offres de véhicules 100% électriques multi-marques au meilleur prix ainsi que des solutions de recharge.

Voyager écologique ne veut pas dire dépenser plus !

Cela peut vous surprendre, mais établir un voyage écologique peut vous coûter moins cher qu’un séjour plus classique ! Aujourd’hui, de nombreux sites de voyages, ont inclus dans leurs offres la possibilité de se faire un séjour éco-responsable et cela à prix raisonnable ! La solution pour ne pas trop piocher dans ses économies est de préparer son voyage des mois à l’avance, voire une année à l’avance ! On ne vous apprend rien, pour préparer des vacances sans que cela ne vous coûte un bras, il ne faut pas attendre la dernière minute. 

On vous invite à faire un tour vers des sites tels que Greengo voyage, le Cercle des Voyageurs, ou encore Vaovert pour trouver des destinations exotiques et éco responsables. 

Quelle est la durée idéale de vos vacances ?

Il n’y a pas de durée idéale pour vos vacances, cependant partir sur de plus longues durées permet d’amortir les émissions de CO2 engendrées par votre voyage. Alors n’hésitez pas à partir pour 2 voir 3 semaines, au moins comme ça vous êtes sûr de bien profiter de vacances tout en rendant service à l’environnement ! 

Visiter la méditerranée à bord d’un ferry, une option mitigée

Et si les voyages par voie maritime étaient la solution ? En France, vous pouvez prendre le bateau depuis de nombreuses côtes, depuis les ports de Marseille, Toulon, Le Havre ou encore Bordeaux ! Ici, nous allons nous attarder sur les traversées de la méditerranée pour se rendre en Corse, à Elbe, Majorque ou encore en Sardaigne. Alors quel est l’avantage de partir depuis un ferry pour ces destinations ? Tout simplement les ferrys émettent beaucoup moins de CO2 que l’avion. En effet, comme le démontre une étude réalisée par l’AEE (Agence Européenne pour l’environnement), les voies ferroviaire et maritime sont celles qui émettent le moins de CO2. Mais le problème se situe ailleurs pour les Ferrys et autre bateau, ils émettent des particules ultrafines à bord et à proximité des ports qui sont toutes aussi dangereuses pour l’environnement. 

C’est donc une piste à explorer, mais qu’on ne peut pas qualifier de valeur sûre en termes de tourisme durable. Il faudra, de ce fait, attendre que les ferrys se rendent obligés de limiter la pollution de l’air en limitant l’utilisation de fioul lourd, l’électrification de l’alimentation à quai et autre ressource ultra polluante. Cependant, il existe des initiatives beaucoup moins polluantes et beaucoup plus respectueuses de l’environnement qui voient le jour. En effet, des organismes proposent de vous transporter depuis des bateaux à voile ! Vous utilisez la force du vent en mer pour vous déplacer, aucun carburant n’est utilisé, tout est réalisé en coordination avec la nature ! Cependant, ces solutions sont encore trop lentes comparées à ce qui est proposé ailleurs, et beaucoup trop cher.

Le ferry électrique en Norvège

Cela fait maintenant plus d’un an que la Norvège a mis en service le plus grand navire électrique au monde. Il mesure 139 mètres de long et peut transporter jusqu’à 200 voitures/ 24 camions et 600 passagers. Il comprend à son bord une batterie de 4,3 mWh. À ce jour, il est utilisé pour faire réaliser la liaison entre Moss et Horten par les 10 km du Fjord d’Oslo. Cette route maritime est la plus fréquentée de Norvège. Trois autres ferries circulent sur cette route maritime en carburant au diesel, mais la Norvège prévoit, eux aussi, de les faire passer à l’électrique. 

Si vous souhaitez visiter les pays nordiques pendant vos vacances, afin découvrir des paysages apaisants et verdoyants, n’hésitez pas à faire un tour en Norvège ! Si vous avez l’occasion d’emprunter ce ferry 100 % électrique, n’hésitez pas à nous laisser vos retours en commentaires ! 

En conclusion

Faire de ses vacances un voyage écologique n’est pas une mince à faire, mais tout n’est pas perdu ! Il existe de plus en plus d’initiatives qui voient le jour, et de nombreux organismes mettent tout en œuvre pour développer et démocratiser des solutions durables. De notre côté, on se donne à 100 % pour décarboner la flotte automobile européenne, développer les infrastructures de recharge et ainsi permettre au plus grand nombre de parcourir de grandes distances en préservant l’écologie !

Anaëlle Babled
Anaëlle Babled

À travers la rédaction d'articles, j'aspire à accompagner les particuliers et les professionnels dans leur passage à l'électrique et promouvoir ainsi le développement de la mobilité douce.

À lire aussi