Offre 25 ans smart : Remise de 3 000€ sur la smart #3 et 4 000€ la smart #1, toutes finitions et options

Optimiser son indemnité kilométrique en voiture électrique

Indemnité kilométrique profession libérale

Les professions libérales sont souvent amenées à se déplacer pour aller voir des clients ou pour se rendre à des rendez-vous professionnels. Si dans le cadre de votre activité vous utilisez votre voiture personnelle, l’optimisation des indemnités kilométriques est alors un enjeu important. Dans cet article, nous allons vous donner quelques conseils pour optimiser vos indemnités kilométriques et économiser sur vos frais de déplacement.

Table des matières

Comprendre les indemnités kilométriques

Les indemnités kilométriques revêtent une importance capitale pour les professions libérales, puisqu’elles permettent de compenser les dépenses encourues lors des déplacements professionnels. En effet, il est possible qu’un professionnel exerce son activité en se déplaçant chez ses clients ou patientèle avec sa voiture enregistrée sur son patrimoine personnel. Dans ce contexte, les indemnités kilométriques représentent un moyen de rembourser les frais inhérents à ces déplacements, contribuant ainsi à la préservation de l’équité et de la reconnaissance du travail fourni.

 

Les frais pris en compte dans le calcul des indemnités kilométriques comprennent divers éléments. Tout d’abord, le carburant nécessaire pour effectuer le trajet est considéré. Dans notre cas, il s’agit d’une recharge de la batterie nécessaire au fonctionnement de votre voiture électrique. Ensuite, les frais de péage, qui sont fréquemment inévitables lorsqu’on utilise les autoroutes ou les voies rapides pour se rendre à destination, sont également pris en compte. De plus, les frais de stationnement, qu’il s’agisse de parkings publics ou privés, sont inclus dans le montant des indemnités kilométriques. Enfin, d’autres frais directement liés aux déplacements professionnels, tels que les frais de lavage du véhicule ou les frais de location éventuels, peuvent également être considérés.

 

Il est essentiel de souligner que le montant des indemnités kilométriques est généralement calculé en fonction du nombre de kilomètres réellement parcourus pour des motifs professionnels. Ainsi, il est primordial de tenir un registre précis des distances parcourues et de conserver les justificatifs nécessaires, tels que les factures de carburant et les reçus de péage, afin de pouvoir justifier les montants. 

Par ailleurs, depuis 2021, les professionnels libéraux utilisant une voiture électrique pour exercer leur activité bénéficient d’une majoration de leur indemnité kilométrique de 20 %.

Calcul des indemnités kilométriques

Le calcul des indemnités kilométriques est basé sur plusieurs critères tels que : 

  • la distance parcourue, 
  • la puissance fiscale du véhicule, 
  • le coût de carburant. 

Pour optimiser vos indemnités kilométriques, il est important de bien calculer ces différents critères. Pour cela, il est conseillé d’utiliser un logiciel de gestion de frais professionnels qui vous permettra de calculer précisément vos indemnités kilométriques en fonction de ces critères. Vous pourrez ainsi être sûr de ne pas perdre d’argent sur vos frais de déplacement.

Tableau des indemnités kilométriques en 2023

Voici le tableau des indemnités kilométriques des voitures électriques concernant l’année 2023.

Puissance fiscale de votre véhicule Inférieur à 5 000 km Entre 5 001 km et 20 000 km Supérieur à 20 000 km
≤ 3 CV
d × 0,529
(d × 0,316) + 1065
d × 0,370
4 CV
d × 0,606
(d × 0,340) + 1330
d × 0,407
5 CV
d × 0,636
(d × 0,357) + 1395
d × 0,427
6 CV
d × 0,665
(d × 0,374) + 1457
d × 0,447
≤ 7 CV
d × 0,697
(d × 0,394) + 1515
d × 0,470

Exemple de calcul d’indemnités kilométriques pour la Tesla Model 3

Une Tesla Model 3 est une berline électrique grandement appréciée par les professionnels libéraux et possède une puissance fiscale de 7 CV. Imaginons qu’au cours de votre année vous ayez parcouru 17 000 kilomètres. Dans ce cas, vous allez calculer vos indemnités kilométriques de la façon suivante : 

(17 000 x 0,394) + 1515 = 8 213 €

 

De plus, comme nous l’avons énoncé plus haut, en roulant en voitures électriques, vous bénéficiez d’une majoration de 20 %, soit une indemnité kilométrique totale de 9 855,60 €.


Lire aussi : Top 5 des voitures électriques en LLD pour les professionnels

Découvrez les voitures électriques disponibles chez Beev

Stratégies d'optimisation des indemnités kilométriques pour les professions libérales en voiture électrique

Les indemnités kilométriques sont un facteur clé pour maximiser les avantages économiques lors de vos déplacements pendulaires en véhicules électriques. En adoptant la bonne stratégie, les professionnels indépendants peuvent maximiser ces avantages, réduire les coûts et obtenir des avantages fiscaux importants.

Choisir le bon régime d'imposition et mode de déduction

Choisir le bon régime fiscal et la bonne méthode de déductions est crucial pour travailler en freelance avec des véhicules électriques. Différentes options fiscales peuvent être explorées pour maximiser les avantages associés aux indemnités kilométriques.

 

Tout d’abord, il est essentiel de comprendre les différents régimes fiscaux dont bénéficient les indépendants. Parmi eux, le régime réel d’imposition et le système micro BNC sont les plus couramment utilisés. Chaque régime a ses propres avantages et inconvénients et doit être soigneusement analysé pour déterminer celui qui convient le mieux aux circonstances spécifiques de votre activité.


En ce qui concerne la méthode de déduction de l’indemnité kilométrique, il est important de tenir compte des réglementations légales en vigueur. Les professionnels libéraux peuvent choisir entre une déduction unique du kilométrage ou une déduction réelle pour les frais de déplacement. Une déduction forfaitaire kilométrique est généralement plus facile à mettre en œuvre, car elle permet de déduire un montant fixe pour chaque kilomètre parcouru. Cependant, la déduction réelle des frais de déplacement peut être plus avantageuse pour certains professionnels, en particulier ceux qui parcourent fréquemment de longues distances ou qui engagent des dépenses importantes liées à l’utilisation de véhicules électriques.

Tenir un registre précis des déplacements professionnels

La documentation est l’une des stratégies vous permettant d’optimiser vos indemnités kilométriques pour les véhicules électriques. Le registre est le document clé pour justifier des distances parcourues à des fins professionnelles dans le but de bénéficier pleinement des avantages fiscaux liés à l’indemnité kilométrique.

 

La tenue d’un registre détaillé enregistre avec précision tous les trajets à usage professionnel effectués avec votre véhicule électrique. Il est recommandé d’enregistrer des informations telles que la date, le motif du voyage, le kilométrage de départ et d’arrivée et l’itinéraire parcouru. Un registre strict et à jour permet de justifier les kilomètres parcourus pour des raisons professionnelles lors d’un éventuel contrôle fiscal.

 

Il est également important de noter que la tenue de registres précis de vos déplacements professionnels quotidiens peut aider à optimiser les indemnités kilométriques en identifiant les trajets les plus fréquents et les plus longs. Ces informations peuvent être utilisées pour évaluer les économies réalisées grâce à l’utilisation des véhicules électriques par rapport aux véhicules conventionnels.

 

Il existe aujourd’hui de nombreux outils numériques et applications mobiles qui facilitent la gestion et l’enregistrement de vos trajets professionnels. Ces solutions permettent de suivre automatiquement les distances parcourues, de générer des rapports détaillés et même de synchroniser les données avec d’autres logiciels de comptabilité. L’utilisation de ces outils peut grandement simplifier le processus d’enregistrement et garantir une collecte plus précise des informations relatives à tous vos déplacements au cours de votre activité.

Utiliser des outils de suivi et de gestion des trajets

Dans le cadre d’une stratégie d’optimisation des indemnités kilométriques des indépendants en voiture électrique, l’utilisation d’outils de suivi et de gestion des trajets joue un rôle important. Ces outils offrent une solution efficace pour collecter et analyser les données liées aux voyages d’affaires, contribuant ainsi à maximiser les avantages fiscaux associés aux indemnités kilométriques.

 

L’utilisation des outils de suivi de trajets est conçue pour enregistrer automatiquement la distance parcourue et l’itinéraire parcouru. Ils utilisent souvent la technologie GPS pour suivre avec précision les trajets effectués par les voitures électriques. Grâce à ces outils, les professionnels indépendants peuvent facilement obtenir des données précises et fiables  sur leur parcours professionnel, ce qui facilite grandement la preuve des kilomètres parcourus et renforce leur crédibilité lors des contrôles fiscaux.

 

En plus du suivi des déplacements, les outils de gestion des trajets offrent des fonctionnalités supplémentaires pour optimiser les déplacements professionnels. Ils peuvent aider à planifier les itinéraires les plus efficaces en tenant compte du trafic, du temps de trajet et des points d’intérêt. Ces outils peuvent également aider à estimer les coûts liés aux déplacements, tels que la consommation d’énergie et les coûts de recharge, permettant une meilleure gestion des coûts associés à l’utilisation des voitures électriques


De plus, certains outils de suivi et de gestion des déplacements offrent la possibilité de générer des rapports détaillés sur les déplacements professionnels. Ces rapports peuvent inclure des informations telles que la distance parcourue, le temps parcouru, les lieux atteints, les coûts impliqués, etc. Ces rapports sont extrêmement utiles pour gérer la comptabilité, déclarer les indemnités kilométriques et évaluer l’efficacité globale de tous les déplacements journaliers que vous effectuez.

Optimiser les itinéraires pour réduire les distances parcourues

En planifiant efficacement vos trajets pendulaires, les kilomètres parcourus peuvent être réduits, ce qui permet d’économiser du temps et de l’énergie et d’augmenter les avantages fiscaux associés aux indemnités kilométriques.

 

L’optimisation des itinéraires peut être réalisée grâce à l’utilisation d’outils technologiques spécifiquement conçus à cet effet. Ces outils, souvent basés sur la technologie GPS, aident à évaluer différentes options d’itinéraire en tenant compte de facteurs tels que la distance, le temps de trajet estimé, le trafic en temps réel et les points d’intérêt. En choisissant les trajets les plus courts ou les plus efficaces, en tant que professionnel libéral cela vous permet de réduire la distance parcourue et de maximiser vos avantages fiscaux.

 

Il est également nécessaire de tenir compte des heures de pointe et des périodes de congestion du trafic lors de la planification des itinéraires. Éviter les heures de pointe permet non seulement d’économiser du temps de trajet, mais également d’économiser de l’énergie en évitant les arrêts et redémarrages fréquents. En utilisant des planificateurs d’itinéraires qui intègrent ces informations en temps réel, les indépendants peuvent optimiser leurs itinéraires pour éviter les embouteillages et les retards, et économiser de l’argent sur la distance parcourue.

Installez une borne de recharge avec votre voiture en leasing professionnel

Avantages fiscaux des voitures électriques

Les voitures électriques bénéficient d’avantages fiscaux particuliers. En effet, les professionnels libéraux qui utilisent des voitures électriques pour leurs propres activités peuvent déduire des impôts les frais liés à l’utilisation de leurs véhicules. De plus, les voitures électriques sont exonérées de la taxe sur les véhicules de société, ce qui représente une économie non négligeable pour votre entreprise.

 

Pour maximiser les avantages fiscaux des voitures électriques, il est important de considérer plusieurs aspects clés. En premier lieu, il est essentiel de connaître la réglementation fiscale spécifique liée aux véhicules électriques. Cela inclut la connaissance des crédits d’impôt disponibles, des exonérations de taxes sur les véhicules et des déductions fiscales associées à l’achat et à l’utilisation de voitures électriques. 

 

En vertu de la loi en vigueur, vous pouvez amortir votre investissement en véhicule électrique sur plusieurs années, ce qui réduit considérablement votre charge fiscale. En comprenant ces réglementations, les propriétaires de voitures électriques peuvent tirer le meilleur parti des avantages fiscaux dont ils disposent.

 

Une autre stratégie pour maximiser les avantages fiscaux consiste à explorer les incitations fiscales offertes par les gouvernements locaux et régionaux. Certaines régions offrent des subventions à l’achat, des allégements fiscaux ou des avantages spécifiques aux entreprises qui utilisent des voitures électriques dans leurs flottes. En se tenant au courant des programmes gouvernementaux en vigueur, il est possible de profiter de ces avantages fiscaux additionnels et de maximiser les bénéfices financiers associés aux voitures électriques.

Lire aussi : Professions libérales : la défiscalisation de votre voiture électrique en 2023

Picture of Ilona Soulage
Ilona Soulage

Entrons ensemble dans l'univers des véhicules électriques et bornes de recharge. Passionnée par la nouveauté, je vous accompagne dans votre transition écologique.

Tags :

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Découvrez notre newsletter

À lire aussi

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Hyundai IONIQ 5 Creative

à partir de 499€/mois*

*Offre de Location Longue Durée à titre professionnel sur 49 mois, 40 000 km inclus, sans apport.