Offre 25 ans smart : Remise de 3 000€ sur la smart #3 et 4 000€ la smart #1, toutes finitions et options

Lavage de votre voiture électrique : le Top 5 des erreurs à éviter

lavage voiture électrique

L’entretien et le lavage d’une voiture électrique sont soumis à des règles et certaines bonnes pratiques. Elles sont essentielles pour le maintien de l’esthétique du véhicule, mais également pour sa sécurité et sa durabilité. À l’inverse d’une voiture thermique, le lavage d’une voiture électrique nécessite une attention particulière à cause de ses composants électriques sensibles à l’eau. Ignorer ces faits peut affecter les fonctionnalités de votre voiture électrique.

À l’heure actuelle, la réglementation en matière de sanctions liées au lavage inapproprié d’une voiture électrique est limitée. Cependant, le non-respect des consignes d’entretien peut entraîner l’annulation de la garantie par le fabricant. Suivre les recommandations des constructeurs peut prolonger la durée de vie de la batterie de façon non négligeable, influençant directement l’autonomie et les performances du véhicule sur le long terme.

Découvrez dans cet article les cinq erreurs à éviter lors du lavage de votre voiture électrique. À travers nos recommandations, vous aurez toutes les clés pour maintenir votre véhicule en excellente condition.

À lire aussi → Comment bien entretenir sa voiture électrique ?

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi
9h 12h30 · 14h 19h

1. Négliger la sécurité électrique

Négliger la sécurité électrique lors du lavage d’une voiture électrique comporte de gros risques, non seulement pour votre véhicule, mais aussi pour vous. Les voitures électriques, propulsées uniquement par leurs batteries et leurs moteurs électriques, présentent des particularités nécessitant une attention particulière en fonction de différents facteurs :

  • le système électrique haute tension,
  • l’absence d’huile moteur,
  • le freinage régénératif,
  • les logiciels et mises à jour.

De plus, le moteur d’une voiture électrique comporte des risques en raison de la haute tension des batteries pouvant dépasser les 370 V. La manipulation inappropriée, notamment lors du lavage, peut entraîner des risques d’électrocution, qui peuvent être fatals.

Les batteries lithium-ion utilisées dans les véhicules électriques, sont très bien protégées, mais peuvent présenter un risque en cas de dommage. En cas de collision ou d’impact, il est crucial de couper l’alimentation du véhicule et de vérifier l’état de la batterie par un professionnel. Nous vous recommandons de consulter la documentation d’intervention d’urgence fournie par les fabricants pour en savoir plus sur la manière de déconnecter la batterie en toute sécurité.

Il est quand même important de souligner que les voitures électriques ne sont pas plus sujettes aux incendies que les voitures thermiques. Des incidents tels que l’incendie d’une Tesla Model S aux États-Unis en juillet 2021 a mis en avant ces risques, mais rassurez-vous, ces événements restent exceptionnels. La technologie des véhicules électriques s’est nettement améliorée au fil des ans et les risques d’incendie sont faibles.

La France, comme d’autres pays, prend la sécurité des véhicules électriques au sérieux. Des organismes tels que l’UTAC et l’INERIS analysent les risques et proposent des mesures régulières visant à garantir la sécurité lors de la recharge des véhicules chez les particuliers et dans les parkings souterrains (adaptation de l’ampérage de la charge, mise en œuvre de dispositifs pour prévenir les incendies). De plus, si vous êtes une TPE ou une PME, nous vous recommandons de sensibiliser vos salariés aux bonnes pratiques concernant les voitures électriques. 

 

À lire aussi → La formation de conduite en voiture électrique pour les salariés, comment ça se passe ?

2. Utiliser des produits de lavage inappropriés

L’utilisation de produits de lavage inappropriés peut non seulement compromettre l’esthétique et l’extérieur de votre véhicule, mais aussi endommager ses composants électriques. 

Certains produits chimiques agressifs (détergents, nettoyants à base d’acide, dégraissants industriels, solutions de nettoyage avec des solvants puissants,…) utilisés dans le lavage automobile traditionnel peuvent provoquer : 

  • la corrosion de parties métalliques, 
  • l’altération des joints d’étanchéité, 
  • ou encore la dégradation des couches protectrices de la peinture.

Nous vous recommandons de choisir des produits de lavage spécialement conçus pour les voitures électriques, souvent étiquetés comme « doux » ou « écologiques ». Ces produits contiennent moins de substances agressives et sont formulés pour nettoyer efficacement sans compromettre les matériaux sensibles ou les composants électriques. Par exemple, les shampoings auto avec un pH neutre sont préférables, car ils nettoient sans endommager la peinture ou les revêtements protecteurs.

Pour les véhicules électriques de marques spécifiques comme Tesla, Volkswagen ou Renault, il est préférable de consulter le manuel du propriétaire pour en savoir plus ou de contacter votre concessionnaire pour des conseils personnalisés. Certains fabricants peuvent même recommander des kits de nettoyage ou des produits approuvés pour leurs modèles.

Voici les conseils de Beev pour le lavage de différents types de voitures électriques :

Produits
Pour les carrosseries
Shampoings auto doux et écologiques, évitez les produits contenant des solvants agressifs ou des acides forts.
Pour les jantes et les pneus
Nettoyants spécifiques n'attaquant pas les revêtements protecteurs (Meguiar's Gold Car, Meguiar's Hyper Dressing, Sonax Wheel Cleaner).
Pour l'intérieur
Nettoyants multi-surfaces (Windex, M. Propre, Lysol) sans produits chimiques agressifs.

3. Laver sous une pression d'eau trop forte

L’utilisation d’eau à haute pression pour le lavage d’une voiture électrique est risquée et peut causer potentiellement des dommages pour les composants du véhicule. Les voitures électriques sont équipées de systèmes électriques complexes et de batteries qui, bien que généralement bien protégées, peuvent être vulnérables à l’eau sous forte pression. Cela peut entraîner l’infiltration d’eau dans des zones critiques, provoquant des courts-circuits ou d’autres dommages électriques.

Les constructeurs de voitures électriques fournissent des lignes directrices spécifiques concernant le nettoyage de leurs véhicules. Par exemple, il est souvent recommandé d’éviter l’utilisation de jets d’eau à haute pression directement sur les prises de charge, les capteurs, et autres éléments électriques exposés. Un nettoyage inapproprié peut non seulement compromettre la fonctionnalité de ces composants, mais également entraîner des coûts de réparation élevés. Nous vous conseillons : 

  • optez pour un jet d’eau doux à modéré, suffisant pour enlever la saleté et les débris. 

  

  • évitez de diriger le jet directement sur les zones sensibles (prises de charge, capteurs, joints d’étanchéité) pour éviter toute infiltration.
  • privilégiez l’utilisation d’une éponge ou d’un chiffon doux avec du savon approprié, permettant de contrôler la quantité d’eau utilisée.
  • assurez-vous de sécher soigneusement votre voiture électrique après le lavage, en particulier autour des zones où l’eau pourrait s’accumuler ou s’infiltrer (fenêtres, joints de portes).

4. Choisir un lavage automatique non adapté

Certains systèmes de lavage, notamment ceux avec des brosses dures, peuvent rayer la peinture ou endommager les parties extérieures du véhicule comme les rétroviseurs ou les antennes. De plus, les systèmes de lavage à haute pression peuvent forcer l’eau à pénétrer dans des zones sensibles, risquant d’endommager l’électronique du véhicule.

Enfin, l’utilisation de produits chimiques inappropriés dans certains lavages automatiques peut altérer la finition de la voiture ou affecter ses composants électriques.

Vous pouvez choisir des lavages sans contact, cette méthode de lavage propose des services à plus faible contact avec des jets d’eau à pression modérée et des produits doux, réduisant le risque de dommages mécaniques et d’infiltration d’eau. Assurez-vous que le lavage automatique utilise des produits doux et adaptés aux voitures électriques. Évitez les endroits qui utilisent des produits chimiques agressifs.

Si possible, demandez un séchage manuel, il permet de réduire le risque d’infiltration d’eau dans des zones sensibles et offre l’opportunité de vérifier si des zones nécessitent une attention particulière après le lavage.

En France, on compte plusieurs grands réseaux de stations de lavage auto, comme Éléphant Bleu, Total Wash, et de très nombreuses stations indépendantes. Les réseaux mettent à votre disposition des cartes de leurs stations, vous permettant d’en trouver une à proximité de chez vous facilement. Beaucoup de communes comptent une station de lavage auto, mais vous pouvez aussi en trouver dans certaines stations services ou certains supermarchés. Pour un lavage automatique de votre voiture aux rouleaux, comptez un prix moyen de 4 à 16 € selon le programme. Pour le lavage manuel, le prix du jeton va généralement de 3 à 5 €.

5. Oublier l'entretien de la batterie après le lavage

L’entretien de la batterie après le lavage d’une voiture électrique est crucial pour garantir la longévité et le bon fonctionnement du véhicule. Bien que les voitures électriques nécessitent moins d’entretien que les véhicules thermiques, la batterie, qui est l’élément central demande une attention particulière.

Les batteries des voitures électriques, généralement au lithium-ion, ont une durée de vie estimée entre 1 000 à 1 500 cycles de charge. La durabilité d’une batterie lithium-ion peut s’étendre sur une décennie, bien que sa capacité de charge se dégrade progressivement avec le temps. Des facteurs tels que la manière de conduire, les conditions de charge et d’entretien influencent directement la durée de vie et la performance de la batterie. Il est donc pertinent de suivre ces quelques conseils post-lavage : 

  • Assurez-vous que la batterie et ses connexions n’ont pas été affectées par l’eau ou les produits de nettoyage. 

 

  • Faites contrôler régulièrement votre véhicule électrique par un professionnel agréé, les véhicules électriques nécessitent des connaissances spécifiques.

 

  • Maintenez la batterie dans un environnement à température contrôlée autant que possible.

 

  • Évitez de charger la batterie à 100 % ou de la laisser tomber à 0 % régulièrement, un cycle de charge entre 20 % et 80 % est idéal. 
Picture of Adrien-Maxime MENSAH
Adrien-Maxime MENSAH

Croire en l'électrification des véhicules, c'est déjà avoir fait la moitié du chemin vers sa transition écologique, pour cela je vous propose du contenu sur l'environnement de l'électrique.

Tags :

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Découvrez notre newsletter

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises