fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Top 10 des voitures électriques d’autoroute

L’autonomie d’une voiture électrique est un critère indispensable dans le choix des voitures électriques d’autoroute : celle-ci détermine la distance que votre véhicule peut parcourir d’un trait sans être réapprovisionnée, tout en exploitant la capacité maximale de sa batterie.

Seulement, ce seul critère n’est pas suffisant. L’autonomie de la voiture électrique se sert de la connexité de beaucoup d’autres facteurs externes qui vont venir l’altérer à l’usage.

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi 9h 12h30 · 14h 19h

La polyvalence, plus importante que l'autonomie

Pourquoi une bonne voiture électrique d'autoroute doit être polyvalente ?

Ces éléments impliquent :

  • Le style de conduite
  • La vitesse
  • Les paramètres de l’habitacle
  • Les conditions météorologiques
  • La durée de vie des batteries

Vous aurez remarqué que la plupart des voitures électriques citadines sont des voitures qui ne répondent pas toujours au double besoin d’un mode de vie urbain et de la réalisation de longs trajets. Il ne s’agit pas non plus de dépenser des fortunes dans l’acquisition d’une voiture électrique de sport. Par exemple, si vos longs trajets concernent des départs en vacances en famille, le confort ne serait pas au rendez-vous, ou bien des déplacements professionnels réguliers, où la batterie pourrait vous coûter cher à l’usure.

Si votre but est alors de trouver un bon compromis entre une voiture électrique à usage quotidien, qui sera capable en temps voulu d’assurer de longs trajets sans le moindre ennui et sans que vos trajets soient très coûteux, alors cet article est fait pour vous.

L’autonomie de certaines voitures ne sera pas suffisante pour vous accompagner jusqu’à votre destination finale, il faudra alors que votre voiture électrique soit surtout la plus polyvalente possible.

Sur quels critères évalue-t-on la polyvalence d'une voiture électrique ?

  • La capacité utile de la batterie : Entre capacité utile (80%) et totale (100%) : La capacité utile, représente la quantité d’énergie de la batterie qui peut réellement être consommée sur la capacité totale. Leur différence est simplement une marge mise en place pour ne pas surcharger la batterie lors d’un plein.
  • La consommation sur autoroute : La consommation sur autoroute représente la moyenne d’énergie que la voiture électrique consomme sur une certaine distance. Elle dépend de plusieurs facteurs, tels que les propriétés techniques de la voiture, la vitesse de conduite, les circonstances extérieures. Elle se calcule sur une base de KWh par 100 km parcourus.
  • L’autonomie sur autoroute : L’autonomie de la batterie est la principale source d’affliction, quant à l’arrivée à destination d’un long trajet en voiture électrique. Les grandes distances que vous pourrez parcourir, avec une charge maximale de la batterie, seront déterminées en avance par la capacité du véhicule en kW (kilowatts). 
  • La puissance de charge maximale : La puissance de charge est un facteur propre à chaque modèle de voiture électrique qui conditionne la vitesse à laquelle vous pouvez faire le “plein”. Elle dépend de la taille de la batterie et de la tension de son système électrique. Ce facteur peut ralentir la charge lorsque la capacité utile est remplie.
  • Le kilométrage maxi récupéré par heure de charge : Le kilométrage maximal récupéré, représente la vitesse à laquelle la voiture électrique récupère son autonomie par heure de charge. Si la voiture a une tendance de consommation faible, vous pourrez parcourir une distance plus importante qu’une voiture qui consomme beaucoup, et tout ça avec la même quantité d’énergie.
  • Le temps de charge à 100% / 80% : Le temps de charge exprimé à 80% n’est autre que le seuil qui compromet temps de charge et autonomie récupérée. Au-delà de cette limite, la vitesse de charge ralentit et le plein à 100% peut durer deux fois plus longtemps que la charge allant de 0 à 80%.
  • Le port de charge rapide : Les connecteurs entre les bornes et les voitures électriques doivent correspondre, si vous voulez en tirer la charge maximale. Par exemple, les modèles CCS ne peuvent pas tirer la charge la plus importante sur des prises de Type 2.
  • La programmation d’itinéraire sur GPS : Un itinéraire proposé par les GPS, peut être très efficace pour planifier un long trajet. Le GPS intégré à la voiture, calcule l’autonomie et les temps d’arrêt pour recharge, identifie les stations et l’état des bornes en temps réel… Pour faire court, si le GPS de votre voiture est suffisamment pertinent, il évalue tous les moindres détails des trajets que vous souhaitez effectuer, afin de vous proposer la meilleure option.
  • Le réseau préconisé : Si la voiture est adaptée à plusieurs réseaux, c’est un très bon point. Et si le réseau fait partie des plus développés sur le marché, alors il vous assurera une rapidité et une efficience de service pour les recharges fréquentes d’un véhicule électrique 
  • Le coût pour 100 km : Le coût des recharges varie en fonction des bornes choisies ainsi que de la batterie de la voiture. Connaître le coût des recharges vous permet d’anticiper le budget potentiel que vous devrez prévoir pour les recharges. C’est un facteur important, si on le prend en compte sur du long terme.

Sélection Beev : Top 10 voitures électriques autoroute

Laquelle est la plus adaptée à vos besoins ? 

Vous pourrez remarquer, que les voitures électriques les plus puissantes sur le marché sont en général très coûteuses ; Voilà pourquoi Beev a sélectionné pour vous dans cet article, des modèles qui bénéficient d’une puissance pouvant supporter une grande vitesse également, mais à des prix plus abordables pour la grande majorité.

Dans ce classement, vous pourrez surtout distinguer les atouts spécifiques à chaque modèle, sur lesquels leur polyvalence est évaluée.

C’est à vous maintenant !

Tesla Model S : capacité de batterie la plus utile

Sans cesse en innovation, la Tesla Model S propose une palette de qualités les plus complètes du marché. Avec une autonomie de départ élevée et l’installation du moteur arrière de la Tesla Model 3 à l’avant du véhicule font d’elle, parmi la sélection, la voiture qui compromet le meilleur équilibre entre autonomie et consommation.

Sa seule contrainte est la fin de charge qui pourrait être plus rapide. Mais elle possède un réseau de Superchargeurs suffisamment dense pour venir combler cette légère difficulté.

Tesla Model S - voiture électrique autoroute
Capacité utile de la batterie
95 kWh
Consommation sur autoroute
21 kWh/100 km
Autonomie sur autoroute
430 km
Puissance de charge maximale
130 kW
Autonomie maxi par heure de charge
630 km
Temps de charge à 80 %
55 min
Temps de charge à 100 %
1h20 min
Port de charge rapide
Type 2 Tesla + adaptateur CCS
Programmation d'itinéraire sur GPS
5/5
Réseau préconisé
Superchargeur
Coût pour 100 km
0 €

Vous souhaitez passer
à l’électrique ?

Beev propose des offres de véhicules 100% électriques multi-marques au meilleur prix ainsi que des solutions de recharge.

Hyundai Kona 64 kWh : consommation la plus faible sur autoroute

Ensuite, le Hyundai Kona, avec une autonomie incontestable, cette dernière regroupe les critères nécessaires pour une expérience sur autoroute des plus agréables. Une autonomie convenable, si on tient compte de sa consommation d’énergie assez basse. Seule légère contrainte, sa charge maximale qui est de 77 kW, mais qui peut tout de même assurer un long trajet. Pour terminer, le tarif de charge de son réseau n’est pas définitif et sera bientôt discuté à la baisse. 

Hyundai Kona - voiture électrique autoroute
Capacité utile de la batterie
64 kWh
Consommation sur autoroute
22 kWh/100 km
Autonomie sur autoroute
270 km
Puissance de charge maximale
77 kW
Autonomie maxi par heure de charge
350 km
Temps de charge à 80 %
50 min
Temps de charge à 100 %
1h30 min
Port de charge rapide
CCS
Programmation d'itinéraire sur GPS
1/5
Réseau préconisé
Coût pour 100 km
10,80 € (Ionity tri-standard) ou 18,30 € (Ionity)

Tesla Model 3 : autonomie la plus importante sur autoroute

Grâce à son autonomie, sa faible consommation, sa puissance de charge, un réseau dense aux prix raisonnables, et une programmation d’itinéraire bien développée. 

La Tesla Model 3, serait un choix quasi excellent, si l’on considère sa polyvalence. 

Reste à résoudre toujours la même faiblesse : la vitesse en fin de charge. Cependant, ce modèle représente la plus grande fiabilité, d’une voiture électrique pour autoroute.

Capacité utile de la batterie
70 kWh
Consommation sur autoroute
19 kWh/100 km
Autonomie sur autoroute
350 km
Puissance de charge maximale
190 kW
Autonomie maxi par heure de charge
1 000 km
Temps de charge à 80 %
25 min
Temps de charge à 100 %
60 min
Port de charge rapide
CCS
Programmation d'itinéraire sur GPS
5/5
Réseau préconisé
Superchargeur
Coût pour 100 km
4,50 €

BMW i3s 120Ah : Charge maximale la plus puissante

La BMW i3s 120Ah est une plutôt bonne alternative, si l’on veut assurer un long trajet. Étant plutôt une voiture électrique urbaine, elle reste suffisamment polyvalente pour assurer un bon voyage à bord de ce modèle. Son autonomie n’est pas des plus grandes, et sa consommation élevée, cela peut paraître limitant, mais rassurez-vous. Sa puissance maximale soutient l’autonomie du véhicule, ainsi la taille de la batterie ne va pas vraiment vous ralentir. Seulement le nombre d’arrêts pour recharge seront un peu plus fréquents.

bmw i3s 120ah
Capacité utile de la batterie
37,5 kWh
Consommation sur autoroute
25 kWh/100 km
Autonomie sur autoroute
140 km
Puissance de charge maximale
44 kW
Autonomie maxi par heure de charge
180 km
Temps de charge à 80 %
40 min
Temps de charge à 100 %
55 min
Port de charge rapide
CCS
Programmation d'itinéraire sur GPS
2/5
Réseau préconisé
Ionity tri-standard
Coût pour 100 km
12,30 €

Kia Niro EV : km récupérés par heure de charge

Cette voiture électrique polyvalente se démarque des autres par son modèle et un confort un peu plus familial. Elle partage la même mécanique que le Hyundai Kona. Et malgré une performance suffisante sur un parcours d’autoroute, elle n’est pas encore à la hauteur des autres modèles, c’est le cas de la programmation d’itinéraires. Ses bornes de charge représentent tout de même un atout pour ce modèle et le coût de la recharge rapide est raisonnable par rapport au prix initial de la voiture.

Kia e Niro - voiture électrique autoroute
Capacité utile de la batterie
64 kWh
Consommation sur autoroute
22 kWh/100 km
Autonomie sur autoroute
270 km
Puissance de charge maximale
77 kW
Autonomie maxi par heure de charge
350 km
Temps de charge à 80 %
50 min
Temps de charge à 100 %
1h30 min
Port de charge rapide
CCS
Programmation d'itinéraire sur GPS
1/5
Réseau préconisé
Ionity tri-standard
Coût pour 100 km
10,80 €

Porsche Taycan Turbo : temps de charge à 80% et a 100% la plus optimale

Encore un modèle très complet, pour assurer un départ à des centaines de kilomètres de chez vous. Quelque peu chère, avec une gamme de prix comprise entre 155 552 € et 189 152 €, le coût de ce modèle pourrait être le seul frein à l’achat de ce véhicule.

Des performances ambitieuses qui, malgré une consommation un peu plus élevée que ses modèles concurrents, sont justifiées par une charge complète très rapide, d’une tension de 800 volts ; critère qui n’est pas suffisamment priorisé chez les autres constructeurs mis à part Tesla.

Capacité utile de la batterie
37,5 kWh
Consommation sur autoroute
25 kWh/100 km
Autonomie sur autoroute
140 km
Puissance de charge maximale
44 kW
Autonomie maxi par heure de charge
180 km
Temps de charge à 80 %
40 min
Temps de charge à 100 %
55 min
Port de charge rapide
CCS
Programmation d'itinéraire sur GPS
2/5
Réseau préconisé
Ionity tri-standard
Coût pour 100 km
12,30 €

Audi e-tron : port de charge le plus rapide

Avec un modèle plus autonome que la moyenne des voitures électriques vues, l’Audi e-tron freine ses capacités par une consommation très élevée à 130 km/h. Conçu principalement pour des zones urbaines, ce modèle peut se permettre de parcourir 220 km, mais la faible densité à l’heure actuelle du réseau Ionity ne lui permet pas encore de tracer un itinéraire serein. La charge est cependant rapide et avec un itinéraire bien configuré, c’est une voiture électrique qui peut dans certaines occasions vous assurer un trajet en dehors de la zone urbaine d’origine.

audi e tron
Capacité utile de la batterie
84 kWh
Consommation sur autoroute
35 kWh/100 km
Autonomie sur autoroute
220 km
Puissance de charge maximale
150 kW
Autonomie maxi par heure de charge
430 km
Temps de charge à 80 %
30 min
Temps de charge à 100 %
40 min
Port de charge rapide
CCS
Programmation d'itinéraire sur GPS
3/5
Réseau préconisé
Ionity
Coût pour 100 km
11 €

Mercedes-Benz EQC : programmation d'itinéraire sur GPS la plus développée

La Mercedes EQC, est un modèle qui représente des atouts assez équilibrés et réalistes pour une voiture électrique à conduire sur autoroute. Sa programmation GPS est une des plus optimales de tous les modèles vus et la charge rapide de sa batterie vient compléter les critères nécessaires à la polyvalence du véhicule.

Mercedes benz EQC - voiture électrique autoroute
Capacité utile de la batterie
80 kWh
Consommation sur autoroute
27 kWh/100 km
Autonomie sur autoroute
280 km
Puissance de charge maximale
108 kW
Autonomie maxi par heure de charge
400 km
Temps de charge à 80 %
35 min
Temps de charge à 100 %
1h
Port de charge rapide
CCS
Programmation d'itinéraire sur GPS
4/5
Réseau préconisé
Ionity
Coût pour 100 km
8,90 €

Kia e-Soul 64 kWh : réseau préconisé le plus dense

La Kia e-soul fait partie de la liste car elle propose une très bonne autonomie soutenue pas sa consommation convenable sur autoroute, ainsi qu’une charge ni parfaite, ni insuffisante. Son principal atout va alors être son réseau préconisé “Ivizia”. De plus, c’est une voiture électrique d’autoroute qui est vendu à un prix plus accessible que d’autres modèles d’autoroute plus puissants.

Kia e soul - voiture électrique autoroute
Capacité utile de la batterie
64 kWh
Consommation sur autoroute
22 kWh/100 km
Autonomie sur autoroute
270 km
Puissance de charge maximale
77 kW
Autonomie maxi par heure de charge
350 km
Temps de charge à 80 %
50 min
Temps de charge à 100 %
1h30
Port de charge rapide
CCS
Programmation d'itinéraire sur GPS
1/5
Réseau préconisé
Ionity
Coût pour 100 km
10,80 € (Ionity tri-standard) ou 18,30 € (Ionity)

Nissan Leaf : à privilégier sur des trajets urbains

Globalement, la Nissan Leaf est l’une des voitures électriques qui a été la plus commercialisée, surtout en Europe. Avec une autonomie à hauteur de 40 kWh, un faible taux de consommation, et une recharge rapide, elle est dotée d’une majorité d’atouts, qui attirent la clientèle. Cependant, si sur certains points elle domine la concurrence, sur autoroute c’est tout le contraire. 

Elle ne pourrait pas venir à bout d’un long trajet : Pourquoi ?

Tout simplement parce que les prises Nissan ne sont pas compatibles avec toutes les bornes de charge rapide. Il vous faudrait donc préparer un itinéraire encore plus pertinent, pour parcourir tous ces kilomètres.

Nissan leaf- voiture électrique autoroute

Préparer long trajet autoroute : voiture électrique

La France comprend 440 aires de service sur son réseau routier national. Seul 140 d’entre elles sont équipées en bornes de recharge. Concernant les stations d’autoroute, où sont placées les bornes de recharge, elles doivent obligatoirement proposer au minimum quatre points de recharge rapide, dont au moins deux bornes de 150 kWh.

Les bornes rapides sont alimentées en énergies 100% renouvelables et permettent de récupérer plus de 80% d’autonomie en moins de 30 minutes.

Avant de prendre la route en voiture électrique, vous devrez veiller à préparer l’itinéraire en prenant compte des critères spécifiques à votre véhicule électrique.

Téléchargez Chargemap (également disponible sur Android) !

  • Choisissez l’itinéraire.
  • Trouvez les bonnes routes nationales/portions d’autoroute ou les bornes sont placées.
  • Évaluez la marge d’autonomie entre chaque arrêt.
  • Tenez compte des temps de recharge.
  • Pensez à prendre de quoi vous occuper pendant les pauses.
  • Localisez les bornes en panne, les potentiels bouchons, ainsi que les déviations…
  • Prévoyez l’impact de la consommation du chauffage et de la climatisation sur la charge de la batterie.

Vous disposez également d’applications web qui vous permettent d’effectuer des simulations de ces trajets (Green Race et MyEVtrip).

Bonus : projet d’installation de bornes rapides sur toutes les aires d’autoroute en 2022.

Financé par l’État, ce projet, d’une enveloppe totale de 100 millions d’euros, vise à développer les réseaux des bornes de recharge dans les aires d’autoroute. Une initiative innovante, qui va faciliter la mobilité d’un plus grand nombre de véhicules électriques, sur autoroute.

Bonne route !

Anaëlle Babled
Anaëlle Babled

À travers la rédaction d'articles, j'aspire à accompagner les particuliers et les professionnels dans leur passage à l'électrique et promouvoir ainsi le développement de la mobilité douce.

À lire aussi