fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Rouler en voiture électrique pour le bien-être de votre chien

Et si on vous disait que votre chien se sent plus à l’aise dans une voiture électrique ? C’est une enquête qui a été menée par Car Gurus et l’Université britannique de Lincoln. Pour cette enquête, le comportement de 20 chiens a été observé. Le principe étant que chaque chien fasse un tour de 10 minutes en voiture thermique puis en voiture électrique afin de voir de possibles changements dans leur comportement. 

La personne en charge est le docteur Daniel Moulins, professeur de médecine comportementale vétérinaire. Il indique que “Nos résultats montrent clairement que les chiens semblent être plus détendus dans les véhicules électriques, en particulier lorsqu’ils examinent des traits de comportement tels que l’agitation. De plus, une révélation intéressante et quelque peu involontaire de l’étude est venue des chiens que nous avons identifiés comme présentant des symptômes potentiels associés au mal des transports”. Mais alors pourquoi se sentent-ils mieux lorsqu’ils voyagent dans une voiture électrique ?

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi
9h 12h30 · 14h 19h

La sérénité au sein d’une voiture électrique

Les voitures électriques sont plus silencieuses que les voitures à essence ou diesel, car elles n’ont pas besoin d’un moteur à combustion pour propulser le véhicule. Au lieu de cela, elles utilisent un moteur électrique qui est beaucoup plus silencieux lorsqu’il fonctionne. De plus, les systèmes de transmission des véhicules électriques sont moins bruyants. D’autre part, de nombreuses voitures électriques, comme la Tesla Model Y par exemple, possèdent un habitacle insonorisé permettant une pleine sérénité à bord du véhicule. Plus le trajet sera calme, moins votre chien sera stressé. En effet, l’étude a démontré une baisse de la fréquence cardiaque des chiens de 30 % lorsqu’ils prennent la route en voiture électrique. Il a également été remarqué que la majorité des chiens restent en position allongée et sont donc plus à l’aise dans un véhicule propre.

La voiture électrique a une meilleure tenue de route

Tout comme nous, les chiens ressentent aussi le sentiment du mal des transports. Effectivement, les propriétaires ont affirmé que leurs chiens souffraient de nausées (44 % des chiens observés) lorsqu’ils voyageaient en voiture. Un facteur qui permettrait à nos amis à quatre pattes d’être plus détendus est la sensation au sein de la voiture électrique. Premièrement, le fait que la batterie se situe dans le plancher du véhicule fait que son centre de gravité est plus bas donc le véhicule électrique sera plus stable. 


De plus, les véhicules électriques, comme le Volvo XC40 Recharge, possèdent de bonnes suspensions permettant d’absorber les irrégularités de la route afin de la rendre nettement plus agréable et de supprimer les vibrations. Après les deux trajets de 10 minutes dans un véhicule thermique puis dans un véhicule électrique, 39 % des chiens se sont mieux installés et 43 % étaient plus calmes en voiture électrique.

La technologie de voiture électrique pense à vos chiens

Tesla pense aux conducteurs de ses voitures électriques, mais aussi à leurs chiens. Depuis 2019, le constructeur automobile a ajouté un “mode chien” sur tous les véhicules. En quoi cela consiste-t-il ? Si vous voyagez avec votre chien et que vous devez aller faire quelques courses rapides, vous pouvez laisser votre chien en toute sécurité. Il vous suffit d’activer le mode chien et le message “mon maître revient bientôt” s’affiche sur l’écran central avec la température au sein de l’habitacle. La climatisation se met en route afin de maintenir la température parfaite pour le bien-être du meilleur ami de l’homme. Nous espérons que cette fonctionnalité soit un jour disponible sur tous les modèles de voitures électriques !

Ilona Soulage
Ilona Soulage

Entrons ensemble dans l'univers des véhicules électriques et bornes de recharge. Passionnée par la nouveauté et les sneakers, je vous accompagne dans votre transition écologique.

À lire aussi