Offre 25 ans smart : Remise de 3 000€ sur la smart #3 et 4 000€ la smart #1, toutes finitions et options

Green’Up ou Wallbox : quelle recharge choisir ?

wallbox ou greenup

Green’Up ou Wallbox ? Quelle est la différence ? Quelle est la meilleure solution de recharge pour vous ? Choisir une solution de recharge adaptée pour sa voiture électrique n’est pas une mince affaire. Entre les différents modes de recharge existants, le type de câble qui équipe le véhicule, les temps de recharge de chaque solution et l’usage que vous avez de votre véhicule, il est facile de s’y perdre.

Plus de 80% des propriétaires d’une voiture électrique se rechargent chez eux. Devant une maison, dans un garage, dans un parking privé, le véhicule charge souvent la nuit durant plusieurs heures. Il existe plusieurs façons de brancher sa voiture à domicile pour faire le plein plus ou moins rapidement et économiser sur sa facture d’électricité.

Table des matières

Comment choisir sa recharge ?

Avant de choisir sa solution de recharge électrique, il est primordial de s’intéresser au type de prises qui équipent votre véhicule électrique. Même avec la présence d’adaptateurs, le type de câble dont est équipée la voiture électrique jouera un rôle important dans le choix d’un mode de recharge.

Les différents types de prises

  • Prise domestique : il s’agit bien évidemment de la prise la plus répandue, que ce soit au niveau des habitations ou au niveau des infrastructures de recharge publiques. Une prise domestique classique permet de se recharger à 1,8 kW soit 8A en continu.

GREEN UP OU WALLBOX

  • Prise de Type 1 : cette prise est principalement utilisée en Asie. Limitant la puissance à 8 kW, elle ne peut pas être utilisée pour une charge rapide. On la retrouve notamment sur la Nissan env200 et la Peugeot iOn.
GREEN UP OU WALLBOX
Prise Type 1
  • Prise de Type 2 : largement présente en France. La prise de type 2 a d’ailleurs été validée en tant que norme européenne. Elle délivre entre 3 et 43 kW, lui permettant d’accepter la quasi-totalité des solutions de recharge. Elle est notamment disponible sur la Renault Zoé, la Tesla Model S et la Nissan Leaf.

GREEN UP OU WALLBOX
Prise Type 2
  • Prise de Type 3 : ancien modèle standard en Europe, il a été remplacé par la prise type 2, notamment car elle ne peut délivrer que 22 kW au maximum. Elle est néanmoins toujours compatible avec l’Opel Ampera, la Citroën C-Zero et le Mitsubishi iMiEV.

GREEN UP OU WALLBOX
Prise Type 3
  • Prise de Type 4 : cet équipement permet une recharge rapide grâce à une puissance délivrée beaucoup plus importante. Il en existe deux standards. À  savoir la prise CHAdeMo est une norme japonaise d’une puissance de 50 à 150 kW, la prise CHademo est principalement compatible avec des modèles asiatiques comme la Nissan Leaf, la Nissan e-NV200 Evalia ou encore Peugeot e-Partner. La prise Combo de son côté est une norme européenne d’une puissance de 50 à 350 kW, la prise Combo est devenue le standard européen compatible avec la Renault Zoé, la Tesla Model 3 ou encore la Kia e Niro.
GREEN UP OU WALLBOX
Prise CHAdeMO
GREEN UP OU WALLBOX
Prise Combo

Vérifier son réseau électrique et la fréquence d’utilisation de son véhicule électrique

Le choix d’une solution de recharge à la maison va également dépendre de la configuration du réseau électrique.

En effet, si l’on veut se charger chez soi ou dans son parking privé, il faut d’abord s’informer sur la configuration de son réseau électrique. Il doit être correctement dimensionné, câblé et protégé pour assurer une recharge en toute sécurité. Certaines voitures refusent d’ailleurs de lancer la charge lorsqu’elles détectent une anomalie sur le réseau. Ce qui est embêtant lorsque l’on sait qu’une voiture électrique consomme une grande quantité d’énergie pendant de nombreuses heures. Il est vivement conseillé de faire appel à un électricien pour vérifier votre installation.

Une puissance de recharge de 2,3 kW est réalisable par la plupart des voitures électriques ce qui équivaut à entre 9 heures et 30 heures de charge d’affilée sur une prise classique. Sur une borne dédiée, la puissance peut atteindre 7 à 22 kW pour une recharge en 3 à 10 heures. 

D’autre part, l’usage que vous avez de votre voiture électrique va aussi conditionner votre choix. En fonction du temps quotidien que vous pouvez consacrer à la charge et de la nature de vos déplacements, certaines solutions seront plus pertinentes que d’autres. Il ne reste plus qu’à les connaître et choisir la plus adaptée à votre situation.

Type de logement : collectif

Le choix d’une solution de recharge à domicile va tout d’abord dépendre de la nature de votre logement : individuel ou collectif. Ces deux solutions sont totalement différentes l’une de l’autre.

En effet, si l’on est totalement libre d’installer la prise ou la borne de son choix en habitat individuel, le processus est un peu plus complexe en copropriété. Dans une copropriété, les démarches pour se brancher sur une prise ou pour installer une borne, notamment dans le parking de l’immeuble, peuvent s’avérer complexes. 

Voici vos droits et les étapes à respecter

Droit à la prise ?

Tout utilisateur de véhicules électriques qui réside dans une copropriété peut invoquer son droit à la prise pour installer à ses propres frais une solution de recharge sur sa place de parking.

Les règles à respecter ?

Depuis le 1er novembre 2014, l’équipement de sa place de stationnement particulière en points de recharge pour véhicule rechargeable est un droit :

  • dans les immeubles comprenant un parc de stationnement clos et couvert
  • dès lors qu’il permet un système de comptage et de facturation individuelle de la consommation d’électricité
  • pour l’installation d’une borne de recharge normale

Quelles sont les démarches à suivre ?

Avant de procéder aux travaux, le locataire du logement doit en informer le propriétaire, avec copie au syndic de copropriété, par lettre recommandée avec demande d’avis de réception. Le propriétaire quant à lui s’adresse directement au syndic. Il est nécessaire à ce stade de prendre contact avec un installateur afin d’obtenir un devis.

L’information doit en effet comprendre :

  • une description détaillée des travaux à entreprendre 
  • un plan ou un schéma des travaux, sauf si l’établissement de ce plan a été rendu impossible du fait du propriétaire

Les problèmes possibles ?

Le syndic peut prendre un délai allant jusqu’à six mois dans lequel, il pourra :

  • décider de la réalisation de tels travaux afin d’équiper l’ensemble des places de stationnement de l’immeuble. Si ces travaux n’ont pas été réalisés dans ce délai, le demandeur peut effectuer son installation.

Dans le cas où aucune opposition n’a été relevée, une convention doit être signée entre le propriétaire ou le syndic et le prestataire de services pour définir les conditions d’installation, de gestion et d’entretien des équipements de recharge électriques. Le syndic ne peut refuser une demande d’installation qu’avec une preuve convaincante de refus. Si dans les 6 mois, le syndic ne conteste rien alors les travaux peuvent commencer.

Quelles sont les aides possibles ?

Tout propriétaire d’une résidence principale qui acquiert une solution de recharge peut bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique d’un montant forfaitaire de 300 euros.

Les immeubles collectifs sont éligibles à l’aide de 50 % disponibles dans le cadre du programme ADVENIR, pour la fourniture et l’équipement d’un point de recharge à utilisation individuelle ou collective. Toutes les demandes peuvent être déposées sur la plateforme en ligne.

La Mairie de Paris a également mis en place une aide permettant de financer la recharge collective dans les copropriétés. L’aide correspond à 50 % du montant total TTC des travaux d’installation et de fourniture avec un plafond de 500 euros par point de recharge, dans une limite de 4 points de recharge. Ces derniers doivent alors être accessibles à tous les résidents qui en feront la demande.

Type de logement : individuel

Si vous êtes dans ce type de logement, vous pouvez respirer ! Vous êtes libre d’installer la solution de recharge de votre choix. Et seul votre budget et vos besoins déterminent l’équipement à privilégier.

Quelles sont les solutions de recharge ?

Aujourd’hui en France, 8 propriétaires sur 10 d’une voiture électrique se rechargent à leur domicile. Mais entre la prise standard, la prise renforcée et la Wallbox, pas facile de faire son choix.

Prise normal 230v

Pour recharger sa voiture électrique, la solution la plus abordable consiste à se brancher sur une prise classique. Il faudra néanmoins s’assurer que le réseau électrique de votre domicile peut assumer une telle charge, notamment en faisant appel à un professionnel. Vous profiterez d’une puissance limitée pas plus de 1,8 kW mais qui pourra se montrer suffisante si vous rechargez votre véhicule toutes les nuits pour vos déplacements du quotidien.

Prise renforcée : Green’Up

GREEN UP OU WALLBOX
Prise Green’Up

Il s’agit d’une prise renforcée qui va vous permettre d’augmenter la puissance de votre prise domestique. Elle vous assure une recharge entièrement sécurisée jusqu’à 14 A, en protégeant votre installation électrique.

Borne domestique : Wallbox

Wallbox peugeot

La Wallbox est une borne de recharge domestique. Coûtant de 500 à 1500 euros, il existe 3 puissances de bornes : 

  • Monophasé : 7 kW
  • Triphasé : 11 kw et 22 kW

7 à 22 kW à condition que l’installation électrique soit correctement dimensionnée. 

C’est la solution la plus rapide et flexible pour charger une voiture électrique à domicile. Il existe une très large gamme de produits proposant diverses options comme le réglage de la puissance, le pilotage à distance, l’enregistrement de données de consommation et la consultation via un écran intégré, le verrouillage et le contrôle d’accès. Disponible jusqu’en 2025 pour les particuliers, le crédit d’impôt couvre les installations effectuées sur des propriétés résidentielles avec une TVA réduite à 5,5 % pour les bornes conformes aux normes NF C 15-100. L’installation par un professionnel est d’ailleurs obligatoire, notamment car elle peut impliquer le changement du compteur électrique. 

À savoir

La recharge d’une Renault Zoé nécessitera environ 30 heures pour une recharge complète via une prise standard, 15 heures sur une prise renforcée et 8 heures sur une Wallbox.

Green’Up ou Wallbox : que choisir ?

Il y a une différence entre la prise Green’Up et la borne Wallbox, voyons ensemble leurs différents avantages et inconvénients.

Green’Up

La prise Green’Up propose une solution de recharge à mi-chemin entre la prise domestique et la Wallbox. Elle se présente comme une prise domestique standard, mais dispose de quelques améliorations en matière de solidité et de tenue en puissance.

Pour fonctionner à pleine puissance, la prise nécessite l’utilisation d’un câble recharge occasionnel compatible avec ce système et d’une prise murale. Si l’une de ces deux conditions n’est pas remplie, la recharge se fera à 2,3 kW, comme sur une prise domestique classique.

L’installation électrique prévue de base par le fabricant est conçue pour être évolutive. En effet, disjoncteur et câbles sont dimensionnés pour supporter une charge allant jusqu’à 3,7 kW soit 16A sous 230 volts.

Les avantages :

  • Temps de charge : la prise Green’Up délivre plus de puissance qu’une prise domestique
  • Prix : Legrand propose la prise Green’Up à un prix abordable allant de 60 € à 150 € en comparaison avec la borne de recharge Wallbox qui peut aller de 500 à 1500 €
  • Installation : une prise Green’Up doit être obligatoirement installée par un électricien agréé
  • Forte présence : la prise Green’Up est fortement répandue en installation privée grâce aux offres d’installation subventionnées par les constructeurs automobiles lors de l’achat d’un véhicule électrique neuf en France.

Les inconvénients :

  • Infrastructure : le système Green’Up est peu présent sur les infrastructures de recharge publique. Son identification est par ailleurs difficile car peu d’éléments permettent de distinguer une prise Green’UP d’une prise classique en particulier quand elle est intégrée à la borne. 
  • Puissance : le système Green’Up nécessite différentes installations supplémentaires pour fonctionner en pleine puissance
  • Compatibilité : certains véhicules sont fournis avec un câble de recharge pour prise domestique compatible avec ce système. Il est en revanche assez difficile de trouver ce câble en seconde monte, même en concession.

Wallbox

La Wallbox reste la solution recommandée pour recharger sa voiture électrique. La Wallbox permet une recharge de votre voiture électrique de la façon la plus sécurisée possible.

Une wallbox est un boîtier qui se fixe au mur afin de recharger une voiture électrique. Elle peut être installée dans le garage d’un particulier mais également sur le parking d’une entreprise ou d’une collectivité.

Les avantages :

  • Sécurité : en comparaison avec une simple prise domestique, la Wallbox apporte une sécurité supplémentaire due aux dispositifs de protection intégrés
  • Recharge : la recharge est le second avantage de la Wallbox. En effet, elle permet de recharger une voiture électrique plus rapidement qu’une prise classique ou encore une prise renforcée
  • Reconnaissance : certains constructeurs comme Renault ou BMW imposent la recharge sur un dispositif de recharge de type Wallbox en ne fournissant tout simplement pas de câble pour la recharge sur une prise traditionnelle.
  • Variété de choix : il existe de nombreux modèles de Wallbox, avec des fonctionnalités et des performances plus ou moins similaires comme la EVlink Wallbox ou encore la Witty de Hager.
  • Valorisation : l’installation d’une borne de recharge valorise un logement et son prix augmente par conséquent. De plus, si une maison possède déjà une prise, cela est un plus pour une future revente du logement.

Les aides de l’État :

  • Aide de l’État : l’État met en place des aides pour réduire le prix d’installation d’une wallbox. Elle prend la forme d’un crédit d’impôt de 30%
  • Tout propriétaire : d’une résidence principale qui acquiert une solution de recharge peut bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique d’un montant forfaitaire de 300 euros.
  • Les immeubles collectifs : La prime couvre 50 % des coûts d’installation, plafonnés à 960 € HT par point de recharge pour usage individuel et 1 660 € HT pour usage collectif. Les infrastructures collectives peuvent bénéficier de 50 % des coûts, avec un plafond de 3 000 € pour les travaux de voirie​

Évolution des conditions d’éligibilité pour point de recharge individuel en résidence collectif :

Dès le 1er août 2022, les conditions d’éligibilité pour les points de recharge individuels en résidence collective changent. Désormais, uniquement les points de recharge T2S, branchés en monophasé, sont éligibles au programme ADVENIR.

Petit rappel : le taux et montant d’aide pour cette cible restent inchangés. Il est toujours égal à 50 % avec un montant maximum de 960 € HT par point de recharge.

  • Mairie de Paris : une aide de 50 % du montant des travaux (500 € par point de charge, 4 points de recharge maximum) soit 2000 € maximum pour les syndics ou bailleurs sociaux souhaitant installer des bornes de recharge à destination des habitants ou des visiteurs
  • Normandie : il est possible de réduire la facture de vos travaux d’installation de bornes de recharge si vous achetez un véhicule électrique. Le montant de l’aide est de 30% du montant hors taxe dans la limite de 15 000 € par demande couplée à l’acquisition d’un véhicule électrique.

Les inconvénients :

  • Prix :  le principal inconvénient d’une wallbox est son prix. La recharge sur une prise domestique n’engendre pas de surcoût particulier, ça n’est pas le cas de la recharge sur une wallbox qui représente un investissement. Il y a principalement deux postes de dépense : le coût de la borne et le coût de son installation.

Quelle solution de recharge choisir : Green’Up ou Wallbox ?

Il existe un large choix au niveau des solutions de recharges. Plusieurs critères rentrent en compte comme le prix, le type de logement ou encore la fréquence d’utilisation. Si vous habitez au sein d’une habitation individuelle et que votre besoin kilométrique journalier est inférieur à 100 km et que vous possédez un budget maîtrisé, alors la meilleure solution pour vous est la prise Green’Up. 

Pour finir, si vous possédez un parking, alors la meilleure solution est la Wallbox car c’est un investissement dans le long terme qui pourra valoriser la valeur de la place de parking. vous habitez en immeuble et que vous êtes titulaire d’une Renault Zoé, on vous conseille une prise Green’Up. Pour finir, si vous êtes titulaire d’une Tesla Model 3 et que vous habitez dans une maison alors la meilleure solution est de vous recharger grâce à une Wallbox. 

Découvrez les voitures électriques disponibles chez Beev


Obtenir mon offre

Picture of Adrien-Maxime MENSAH
Adrien-Maxime MENSAH

Croire en l'électrification des véhicules, c'est déjà avoir fait la moitié du chemin vers sa transition écologique, pour cela je vous propose du contenu sur l'environnement de l'électrique.

Tags :

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Découvrez notre newsletter

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises