Offre 25 ans smart : Remise de 3 000€ sur la smart #3 et 4 000€ la smart #1, toutes finitions et options

Profitez de nos dernières offresOffres leasing Tesla  |  Offres leasing Kia  |  Nos meilleures offres en leasing

Flotte automobile électrique en leasing : 4 conseils pour réduire vos coûts d’entretien

flotte voiture électrique

Pour une société qui envisage le leasing d’une flotte de véhicules électriques, la question du coût se pose en priorité avant de prendre une telle décision. Les voitures électriques, avec leurs nombreux atouts tels qu’un coût d’exploitation moindre, une conduite agréable et des frais d’entretien réduits, sont attrayantes. Toutefois, les entreprises possédant une flotte électrique peuvent être dissuadées par les divers postes de dépense. Découvrez dans notre article, nos 4 conseils pour réduire les coûts d’entretien de votre flotte automobile en leasing. 

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi
9h 12h30 · 14h 19h

Les entreprises poussées à l’électrification

De nouvelles réglementations gouvernementales, telles que la Loi LOM (La loi d’orientation des mobilités) impose aux entreprises de plus de 50 collaborateurs et aux flottes de plus de 100 véhicules, de commander 10 % de véhicules à faibles émissions. L’accélération de la mise en place des véhicules électriques s’explique en partie par l’instauration des nouvelles lois qui actent la fin de la vente des véhicules thermiques à l’horizon 2035.

La Commission Environnement du Parlement européen a voté en faveur de l’interdiction de la vente de véhicules neufs essence et diesel à partir de 2035. Ce texte est renforcé par la loi Climat et Résilience visant à réduire les émissions de CO2 globales de 20 % en 2025 et de 55 % d’ici à 2030.

À lire aussi → La fin des voitures thermiques en 2035 est confirmée 

1. Bien choisir ses véhicules électriques ?

Le marché des véhicules électriques est varié et diversifié et regorge de nombreuses offres pour les entreprises, mais il est fondamental de se poser les bonnes questions avant de choisir le modèle.

Quels sont les besoins de mon entreprise ?

Afin d’évaluer les coûts concernant sa flotte automobile, il est nécessaire de procéder à un audit vous permettant d’évaluer les besoins de votre entreprise. Cet audit vous permettra à travers certains éléments (consommation, distances parcourues, zone de circulation) de vous aider à sélectionner des véhicules fiables et adaptés. 

À lire aussi → Comment réaliser un audit de votre flotte automobile ?

Quelle est l’autonomie nécessaire pour mes véhicules électriques ?

En fonction du domaine d’activité de votre entreprise, il est crucial de vous pencher sur la question de l’autonomie. Si vos collaborateurs ont besoin d’effectuer de longues distances, il sera alors indispensable de choisir des modèles leur permettant d’espacer le plus possible les sessions de recharge. 

Par exemple, une Opel Corsa-e  et ses 359 km d’autonomie sera plus adaptée pour un employé de bureau effectuant des trajets principalement en zone urbaine. La Volkswagen ID.3 avec 424 km semble être un bon choix pour un commercial qui roule beaucoup dans l’année. Enfin, un utilitaire électrique de type Renault Kangoo e-Tech doté de 300 km d’autonomie conviendra parfaitement à un artisan ayant besoin de courir d’un chantier à un autre.

De quels équipements ai-je besoin pour mes collaborateurs ?

Différents équipements sont indispensables pour vos collaborateurs afin de leur permettre de travailler le plus confortablement possible : 

 

  • un GPS : ce système de navigation permettra aux salariés de se déplacer plus facilement dans les zones inconnues,

 

  • l’intra-connectivité : le Wifi, le Bluetooth et la 5G permettront aux employés d’être toujours en contact avec leurs clients,

 

  • les sièges chauffants : dans le cas où vos collaborateurs devraient se déplacer par temps froid, des sièges chauffants amélioreront nettement leur confort,

 

  • une caméra de recul : si votre entreprise exploite des utilitaires électriques encombrants, elle permettra à vos équipes de se stationner plus facilement.

Finalement, en plus d’améliorer leur sécurité ainsi que leur expérience de conduite, tous ces équipements contribueront sur le long terme à la satisfaction au travail de vos collaborateurs ainsi que sur leur productivité des missions

À lire aussi → Comment la technologie améliore l’expérience de conduite professionnelle ? 

2. Former ses collaborateurs

Proposer une formation spécifique aux conducteurs de véhicules électriques sur les modalités de recharge et de conduite est crucial. Cela constitue un élément fondamental de la stratégie d’électrification d’une flotte, se distinguant ainsi d’une formation banale.

Faites de vos salariés des conducteurs économes et responsables

Il existe un certain nombre de différences assez minimes, mais tout de même à noter, qui signifie qu’un conducteur adoptant un véhicule électrique n’en tirera pas le meilleur parti.

On retrouve notamment une accélération plus brusque et une plus grosse décélération. Une conduite également trop agressive réduit considérablement l’autonomie de la batterie.  Toutes ces mauvaises habitudes auront des conséquences en matière de sécurité ou d’efficacité.

Transmettre les bonnes pratiques aux futurs conducteurs à travers des formations ne peut qu’être bénéfique pour votre activité. Il s’agit particulièrement de la familiarisation avec les véhicules, de la manière de recharger les véhicules électriques et d’effectuer les contrôles appropriés des voitures, ainsi que des cours axés sur la conduite sûre.

Habituez vos employés à entretenir leur véhicule électrique

Entretenir son véhicule électrique est une étape importante pour un salarié à la fois pour garantir sa sécurité et son efficacité au travail. Proposer des formations en interne (1 à 2 jours) leur permettront notamment de : 

  • comprendre les risques encourus liés à l’électricité (du véhicule comme de la borne de la recharge),
  • savoir l’origine d’une panne simple et la réparer,
  • maitriser des procédures de sécurité, 
  • connaître le contexte réglementaire autour de l’environnement de l’électrique.

Des formations en externe finançables par le compte professionnel de formation (CPF) existent même pour sensibiliser vos salariés aux bonnes pratiques. 

En savoir plus →  Formation AFPA / Formation Apave

3. Effectuer une maintenance préventive constante

Il est vrai que les véhicules électriques sont beaucoup plus faciles à entretenir, car nécessitant une maintenance moindre comparée à leurs homologues thermiques. Toutefois, elles restent des machines regorgeant de complexité. Elles ont aussi besoin d’une grande attention.

Planifier un calendrier de maintenance : la clé de l’organisation ?

Face à l’engouement grandissant des entreprises pour les véhicules électriques, il est crucial de minimiser les dépenses en carburant, les rejets de gaz à effet de serre, tout en prolongeant la longévité des voitures. En ce qui concerne votre parc automobile, il est impératif d’élaborer un agenda de maintenance minutieusement adapté aux différents modèles que vous détenez. 

Effectivement, les programmes d’entretien peuvent différer, car tous les véhicules électriques ne sont pas identiques en termes de besoins.

Par exemple, une Tesla Model 3 et une Audi e-tron GT ont divers besoins en termes de maintenance parce qu’elles ne disposent pas des mêmes systèmes de refroidissement, leur mise à jour logiciel peuvent aussi différer. 

En plus de l’entretien traditionnel, des programmes d’entretien de prévention doivent être effectués pour les composants électriques vitaux des voitures électriques.

Quels sont les avantages de la maintenance préventive ?

Pour s’assurer d’avoir une flotte de véhicules électriques fiables et en bonne santé, effectuer une veille sur la maintenance est essentiel, elle présente de plusieurs atouts : 

 

  • améliorer l’efficacité : un contrôle de pneus régulier permet de les maintenir bien gonflés, un plus également pour la sécurité de vos collaborateurs, 

 

  • un contrôle de la batterie, et de la batterie permet d’identifier plus rapidement une panne et la résoudre en temps et en heure,

 

  • dans le cas où une panne surviendrait, effectuer une maintenance régulière permet de réduire le temps d’immobilisation du véhicule et limiter la perte d’argent. 



4. Utiliser les technologies de suivi

La maintenance permet de garantir la disponibilité, la performance et la sécurité des équipements. Les technologies de suivi de maintenance permettent de collecter et d’analyser des données sur les équipements, afin de mieux comprendre leur état et d’optimiser les interventions de maintenance.

Quels sont les différents systèmes de gestion de flotte ?

Les applications mobiles orientées vers les véhicules électriques professionnels offrent une panoplie de fonctionnalités visant à simplifier la gestion et l’usage des véhicules. Au moyen de ces fonctionnalités, les conducteurs ont la possibilité de personnaliser leur expérience au volant et d’organiser leurs trajets de façon efficace.

Voici quelques exemples d’outils de gestion de flotte automobile : 

Fonctionnalités
  • Localisation des stations de recharge
  • Disponibilité en temps réel des bornes de recharge
  • Connaître les types de connecteurs disponibles
  • Visualisation des tarifs en vigueur
Fleetio
  • Gestion des actifs
  • Planification des affections
  • Planifier des itinéraires
  • Suivi de la consommation d'énergie
  • Location des bornes de recharge
Plugshare
  • Localisation des bornes de recharge
  • Paiement pour la recharge
  • Planifier des créneaux de recharge
  • Suivi de la consommation d'énergie

Comment suivre ses performances et ses coûts ?

Outre les différents systèmes de gestion de flotte, diverses méthodes sont également disponibles pour évaluer la performance et les coûts associés à une flotte de véhicules électriques. Ces méthodes incluent :

 

  • La capture de données : le premier pas vers l’évaluation de la performance et des coûts est la capture de données. Diverses sources peuvent servir à collecter ces données, y compris les points de recharge et les systèmes de télématique.

 

  • L’examen des données : suite à la collecte des données, un examen s’impose pour repérer les tendances et les axes d’amélioration. Cet examen peut être réalisé manuellement ou à l’aide d’instruments d’analyse de données (capteurs embarqués, caméras, systèmes de localisation).

 

  • L’optimisation continue : les conclusions tirées de l’examen des données doivent servir à optimiser l’usage de la flotte et à minimiser les coûts. Les optimisations peuvent toucher divers aspects, comme la planification des trajets, la gestion de la flotte et la formation des conducteurs.

Conclusion

Les véhicules électriques présentent de nombreux avantages, dont des coûts d’entretien réduits. En optant pour une flotte automobile électrique en leasing, les entreprises peuvent donc encore plus réduire leurs coûts. En suivant nos conseils ci-dessus, les sociétés peuvent encore plus optimiser leurs dépenses d’entretien et profiter des avantages économiques et écologiques des véhicules électriques. 

Vous êtes prêt à franchir le pas ? Contactez nos experts Beev si vous avez des questions. Nous vous répondrons dans l’heure qui suit.

Picture of Adrien-Maxime MENSAH
Adrien-Maxime MENSAH

Croire en l'électrification des véhicules, c'est déjà avoir fait la moitié du chemin vers sa transition écologique, pour cela je vous propose du contenu sur l'environnement de l'électrique.

Tags :

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Découvrez notre newsletter

À lire aussi
Proposition de loi accélération du verdissement des flottes d’entreprise

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises