fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Essai Kia e-Soul 64 kWh : le SUV “grande autonomie”

Bienvenue dans notre essai Kia e-Soul 64 kWh. Le Kia e-Soul 64 kWh est la deuxième itération 100 % électrique du constructeur coréen. Disponible en deux motorisations 100 kW et 150 kW, cette dernière bénéficie d’une autonomie très confortable et un excellent rapport qualité/prix. Avec une autonomie réelle de 450 km, le nouveau Kia e-Soul 64 kWh est un excellent produit pour passer facilement à la voiture électrique.

Découvrons en détail à quoi on doit s’attendre pour le 2ᵉ modèle de la gamme 100 % électrique du Coréen.

Table des matières

Comparez simplement et trouvez le véhicule qui vous correspond

Tout sur la Kia e-Soul 64 kWh

Un look SUV iconique

Le côté sportif du nouveau Kia e-Soul s’intègre en option dans le nouveau design SUV. L’ajout de moulures au niveau des roues et du bas de caisse, ainsi qu’une plaque de protection finition aluminium à la base du bouclier avant et des jupes latérales, donne un look unique à ce nouveau crossover urbain.

Essai Kia e-Soul 64 kWh en vidéo

Essai Kia e-Soul 64 kWh : le SUV "grande autonomie"

C’est le nouveau Kia e-Soul. Il vient remplacer son prédécesseur, le Kia Soul EV produit de 2014 à 2019. Les performances ont été revues à la hausse, avec une autonomie et une puissance moteur doublée. Ainsi, les 200 km d’autonomie et 110 chevaux du Soul EV sont portés à 452 km d’autonomie et 204 chevaux sur le millésime 2020 du e-Soul. 

Reposant sur la même plateforme technique que son cousin le Kia Niro EV, le e-Soul dispose de la même batterie de 64 kWh et du moteur de 150 kW. Le Kia e-Soul est aussi disponible dans une version moins chère avec une batterie de 39,2 kWh et un moteur de 100 kW qui lui confèrent une autonomie de 276 km et une puissance de 136 chevaux.

Kia e-Soul 64 kWh vue 3/4 arrière

Kia a fait le choix d’abandonner la motorisation thermique pour l’année 2020. Ainsi le Soul est exclusivement disponible en version électrique. Parmi les éléments de design propre à la gamme Kia électrique, on retrouve les jantes et la calandre pleine, derrière laquelle se trouve le port de recharge, et un badge ‘eco-electric’ qui rappelle qu’il s’agit d’un véhicule électrique. 

Essaie Kia E soul
Kia e-Soul 64 kWh port de charge

Reprenant le sélecteur de vitesse rotatif du Kia Niro EV, le e-Soul se distingue cependant avec une planche de bord tout en rondeur autour de l’écran tactile 10 pouces compatible Android Auto et Apple Carplay. Le Kia e-Soul ne perd pas sa tradition d’être un véhicule “funky”, des leds présentes dans les inserts de portes et sur les hauts parleurs s’illuminent au rythme de la musique. 

Kia e-Soul 64 kWh intérieur
Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi 9h 12h30 · 14h 19h

Essai Kia e-Soul 64 kWh : la meilleure référence qualité/technologie

On appréciera tout particulièrement la fonction “Driver only’‘. Si vous conduisez seul, vous économiserez ainsi de l’énergie en chauffant ou refroidissant seulement le conducteur et pas tout l’habitacle. 

La présence d’un espace de recharge sans fil pour le téléphone est aussi une belle addition bien qu’il soit nécessaire de brancher le câble si vous voulez tirer partie des fonctionnalités de Android Auto ou Apple Carplay.

Kia e-Soul 64 kWh ventilation
Kia e-Soul 64 kWh chargeur sans fil

Un agrément de conduite digne des catégories supérieures

Sur la route le Kia e-Soul se montre particulièrement robuste. La suspension est ferme et donne une impression de sportivité. Le e-Soul a donc un caractère très différent du e-Niro qui joue plus la carte du confort. Résultat, le e-Soul prend moins de roulis dans les virages et incite à une conduite plus dynamique.

C’est cependant en ville que le e-Soul brille le plus. Ses accélérations franches et son format réduit sont parfaits pour affronter la jungle urbaine. La réactivité instantanée de l’électrique permet de laisser tout le monde derrière au feu vert et la souplesse de conduite en font une vraie pro de la ville. 

Kia e-Soul 64 kWh conduite dynamique

Avec ses 450 km d’autonomie, le Kia e-Soul ne se limite pas seulement à la ville. Elle avale les kilomètres comme une grande et les reprises sont toujours excellentes, même à vitesse d’autoroute où les équivalentes thermiques sont un peu à la traîne. 

Quatre adultes seront forcément un peu plus à l’étroit que dans un e-Niro, l’espace aux jambes n’est pas aussi généreux mais la promesse est tenue pour le format citadin du e-Soul. Son format très droit est aussi idéal pour la hauteur sous plafond qui n’est pas compromis pour les passagers arrière. 

Essai Kia e-Soul 64 kWh : Finitions et prix

Essai du Kia e-Soul 64 kWh en résumé

Tags :

liziscan
liziscan
À lire aussi