Beev – Votre voiture électrique en quelques clics

Essai Volkswagen ID.5 : l’électrique pour la famille

volkswagen-id-5-vue-ensemble

Après l’ID.4, Volkswagen lance l’ID.5, version coupée du SUV électrique. Mais alors, quels sont les atouts de cette version ? Découvrez notre essai complet pour le savoir.

Il y a quelques années encore, la gamme ID de Volkswagen n’existait pas. Mais depuis l’arrivée de l’ID.3, celle-ci s’est très rapidement agrandie, alors que la compacte fut suivie par l’ID.4 puis l’ID.6. Un peu plus tard, ce fut au tour de l’ID.5 de voir le jour, sans parler bien sûr du tout nouvel ID. Buzz, récemment dévoilé. Autant dire que la marque de Wolfsburg a plutôt bien travaillé, afin de pouvoir proposer une gamme complète de modèles branchés. Mais avait-elle vraiment le choix ? Car ne l’oublions pas, l’Union Européenne a voté l’interdiction de la vente des voitures thermiques à partir de 2035.

Volkswagen, comme tous les autres, doit donc s’adapter et développer sa gamme branchée. La marque l’a d’ailleurs annoncé quelques années plus tôt, elle ne vendra plus que des modèles zéro-émission à partir de cette même date. Tout est donc sous contrôle. Mais dès 2026, elle arrêtera de lancer de nouveaux véhicules équipés de moteurs à combustion interne, ne commercialisant alors que ceux déjà existants, afin qu’ils finissent tranquillement leur carrière. C’est alors dans ce contexte que naît la Volkswagen ID.5, qui n’est autre qu’une version coupée de l’ID.4, présentée en 2020. Une nouvelle venue au style très en vogue, mais pas que. 

Cousin technique des Skoda Enyaq IV et autres Audi Q4 e-tron, ce dernier-né est plein d’ambition, avec sa motorisation électrique très prometteuse et sa plate-forme MEB déjà bien connue. Véritable concentré de technologie, cet ID.5 a tout pour plaire sur le papier. Et sur la route ? C’est ce que nous avons souhaité savoir en prenant son volant durant quelques jours.

Table des matières

Obtenez une offre pour votre voiture électrique

Nos experts vous répondent avec le sourire.

Du lundi au vendredi : 9h - 12h30 · 14h - 19h

Appelez-nous !

Essai Volkswagen ID.5 : design extérieur

Au premier abord, on peut avoir du mal à voir la différence entre les Volkswagen ID.4 et ID.5. Et pour cause, les deux partagent la même face avant ainsi que de nombreux autres points communs. Heureusement, et si l’on regarde attentivement la calandre, on note que celle du SUV coupé est un peu plus agressive, donnant un air plus dynamique à l’ensemble. Nous retrouvons toutefois les mêmes optiques sur l’ensemble des modèles de la gamme ID, à commencer par l’ID.3. Une manière de créer une certaine cohérence et de permettre à tous de reconnaître les véhicules de la famille d’un seul coup d’œil. Vous l’aurez donc rapidement compris, c’est plutôt en regardant la partie arrière du SUV que l’on remarque à quel point il diffère de l’ID.4.


En effet, notre modèle d’essai affiche une silhouette de SUV coupé reconnaissable entre mille et très à la mode depuis quelque temps. Mais outre la lunette inclinée et le toit fuyant, on remarquera également le petit becquet de toit, donnant un air là encore plus sportif à l’ensemble. Contrairement à ce que l’on pense, notre modèle ne mesure pas tout à fait la même dimension que sa petite sœur, puisqu’il la dépose de deux petits centimètres en longueur. Bien que cela reste évidemment subjectif, on aime la silhouette de ce nouvel arrivant dans la gamme, plus harmonieuse et apportant un vent de fraîcheur. Nul doute que cette variante plait aux clients, d’autant plus que de nombreuses teintes de carrosserie sont proposées, toutes associées à un toit noir.

Essai Volkswagen ID.5 : intérieur et technologies

volkswagen-id-5-intérieur-siège-avant

Assez parlé de l’extérieur, il est désormais temps de nous installer à bord. À vrai dire, si vous avez déjà eu l’opportunité de vous mettre au volant d’une Volkswagen ID.4, vous ne serez pas dépaysé puisque les deux SUV partagent le même poste de conduite. C’est bien simple, tout est strictement identique, et c’est plutôt logique à vrai dire, car le but est aussi de ne pas déstabiliser la clientèle. Nous retrouvons donc nos marques à bord de l’ID.5, qui s’offre un grand écran facile de 12 pouces embarquant le système Discover Pro Max. Si celui-ci est très beau, il nécessite tout de même un certain temps d’adaptation et manque de praticité sur certains points, notamment en ce qui concerne le réglage de la climatisation. 

Celui-ci est associé à un combiné numérique complet, mais un peu petit, ainsi qu’à un affichage tête-haute en réalité augmenté, pour la toute première fois dans la gamme. Mais outre la technologie, le confort est aussi de mise à bord de cette Volkswagen électrique ID.5, qui profite d’une présentation moins austère que le reste de la gamme et de matériaux agréables. Les finitions sont quant à elles plus que correctes, malgré la présence de quelques plastiques durs. Les passagers à l’arrière sont quant à eux très bien installés, profitant d’une garde au toit plus que correcte bien que celle-ci soit légèrement moins importante que sur l’ID.4. Enfin, le volume de coffre est dans la moyenne, affiché à 549 litres. Attention, car la banquette arrière n’est pas amovible.

Essai Volkswagen ID.5 : au volant

volkswagen-id-5-volant
volkswagen-id-5-tableau-de-bord

Si trois versions sont disponibles dans la gamme du Volkswagen ID.5, nous avons pour notre part jeté notre dévolu sur la finition intermédiaire, baptisée Pro Performance et située juste sous la GTX coiffant la gamme. Très proche de l’ID.4 sur de nombreux points et partageant la même plateforme MEB, notre modèle d’essai se montre tout de même assez différent en termes de conduite, comme nous avons pu le voir durant notre prise en mains. Fort de 204 chevaux et d’un couple instantané de 310 Nm, le SUV électrique possède alors une fiche technique identique à celle du Skoda Enyaq iV dans sa version 80 et offre un certain dynamisme, malgré sa taille imposante. 

Si la finition GTX est dotée d’une transmission intégrale, notre voiture de test est quant à elle équipée d’une architecture en traction et d’un seul moteur. S’il ne s’agit pas du modèle le plus fun du marché, l’ID.5 affiche tout de même des performances satisfaisantes et d’accélérations franches. Les suspensions raffermies par rapport à celles de l’ID.4 le sont assez pour offrir un bon maintien dans les courbes, mais restent suffisamment souples pour un usage confortable au quotidien. On apprécie également la direction consultante, ainsi que la tenue de route satisfaisante, que l’on doit aux batteries installées sous le plancher. L’ensemble est alors très sain et très rassurant. Un bon point pour un véhicule à vocation familiale.

Malgré son grand gabarit, le Volkswagen ID.5 est très à l’aise en ville. De plus, sa consommation reste assez raisonnable, puisqu’elle est affichée entre 17 et 17,8 kWh/100 kilomètres. Sa batterie de 77 kWh, identique aux autres versions, lui permet alors de parcourir environ 513 kilomètres selon le cycle WLTP et peut se recharger de 10 à 80 % en seulement 29 minutes sur une borne rapide d’une puissance maximale de 135 kW.  Mais c’est surtout sur les voies rapides que le SUV électrique se sent particulièrement bien, profitant alors du système de conduite semi-autonome Travel Assist qui fonctionne plutôt bien. On apprécie également le silence de fonctionnement, malgré quelques bruits aérodynamiques à haute vitesse.

Essai Volkswagen ID.5 : en bref

Très polyvalent et offrant une autonomie et un confort suffisant pour voyager loin, le Volkswagen ID.5 est une voiture qui plaira notamment aux familles, mais pas que. Ultra technologique, il est aussi agréable à conduire et surtout très rassurant, même sur des routes plus sinueuses. On apprécie sa consommation raisonnable pour son gabarit ainsi que ses nombreuses fonctionnalités très pratiques, sans parler de ses nombreux rangements. Dommage qu’il coûte très cher, puisqu’il est affiché à partir de 53 050 € tout de même.

Découvrez aussi les autres essais de voitures électriques

Marie Lizak

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.