fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Tesla Model 3 Grande Autonomie vs BMW I4 : laquelle choisir ?

La Model 3 Grande Autonomie de Tesla est depuis longtemps le leader incontesté de sa catégorie parmi les berlines électriques de milieu de gamme. Mais les constructeurs allemands emboîtent le pas. Désormais, une BMW électrique s’installe très sérieusement dans la concurrence des moyennes électriques. 

À lire aussi : Top 6 des voitures électriques allemandes en 2023

La voiture électrique d’entrée de gamme de Tesla montre que les modèles à énergie propre avec de bonnes autonomies pour effectuer de longues distances ne sont pas nécessairement beaucoup plus chères que les modèles thermiques équivalents. C’est par exemple le cas pour la Mercedes Classe C. Il y a maintenant beaucoup de concurrence dans le milieu de gamme électrique telle que la BMW Série 3. Mais au sommet et comme plus grosse concurrente du véhicule de la firme américaine se trouve la BMW I4.

Beev vous invite donc à découvrir dans cet article un comparatif entre la BMW I4 et la Tesla Model 3 Grande Autonomie. Bonne lecture. 

Découvrez également notre dernier article comparatif →  Renault Megane e-Tech vs Volkswagen ID.3 : laquelle choisir ?

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi 9h 12h30 · 14h 19h

Focus sur les deux modèles électriques

Le marché du véhicule électrique a évolué et continue d’évoluer très rapidement. Les conducteurs exigent non seulement un style, aussi de la classe lorsqu’ils achètent une BMW, mais ils attendent également des performances et une autonomie exceptionnelle. La BMW i4 a été conçue avec le luxe, le style et le prestige de la berline BMW Série 4 traditionnelle. Elle est la première vraie BMW électrique pour les fans de la marque. Elle se distingue clairement de sa grande sœur plus excentrique, la BMW I3. Ce n’est pas non plus un grand SUV électrique comme la BMW iX.

De son côté, depuis que la Tesla Model 3 Grande Autonomie est sur le marché, elle est passée de record de ventes à record de ventes. Et pour cause, elle a terminé les six premiers mois de l’année 2021 en tête des meilleures ventes de voitures électriques en France avec plus de 13 000 modèles écoulés. Une très belle performance facilitée également par la prime à la conversion et le bonus écologique malgré sa baisse de 1000 €. Elle n’a de plus pas à rougir de sa dixième place dans le top 10 des ventes de voitures toute motorisation confondue durant la même année.  

Autre concurrente notable de la Tesla Grande Autonomie, la Polestar 2, la suédo-chinoise du groupe Volvo, marque des points avec une fabrication solide, des matériaux de qualité et de bonnes caractéristiques de conduite. La Tesla Model 3 Grande Autonomie continue de s’appuyer sur l’approche minimaliste que Tesla adopte systématiquement avec la conception de ses véhicules. L’absence de boutons sur le Model 3 lui donne une sensation futuriste et est très appréciée par les fans de la marque.

Tesla Model 3 Grande Autonomie vs BMW I4 : confort et praticité

La Série 4 de la marque allemande est une berline électrique, mais également un “Gran Coupé” à quatre portes. Niveau praticité, on regrette une hauteur de toit qui n’offre pas beaucoup d’espace pour la tête des passagers, particulièrement pour ceux assis à arrière. Ils s’y sentiront vite à l’étroit ! C’est encore plus véridique pour les personnes de grande taille. Cela est surtout dû à la batterie de la BMW i4 qui est placée sous le plancher du véhicule et les sièges arrière. BMW l’a bien remarqué et a modifié la ligne de toit de la voiture électrique. 

Elle est maintenant d’à peu près 1,50 mètre sur les nouveaux modèles. Pour vous donner un ordre d’idée, elle est plus haute de sept à huit centimètres que la hauteur de toit des voitures thermiques équivalentes. Cette petite différence se ressent immédiatement sur le confort des passagers qui sont assis à l’arrière. La position assise légèrement plus haute offre une meilleure vue vers l’extérieur, et cela permet aux passagers de bénéficier d’un trajet plus agréable. La voiture électrique d’une longueur extérieure de 4,80 mètres (dix centimètres de plus que sa concurrente la Model 3) offre plus d’espace pour les jambes. 

En comparaison directe, cependant, la Tesla Model 3 Grande Autonomie marque des points avec son toit en verre standard, qui semble un peu plus aéré et qui remonte jusqu’au coffre. Une grande force pour le modèle américain qui permet d’avoir des centimètres supplémentaires pour la tête. Néanmoins, la position assise basse de la Tesla Grande Autonomie offre peu d’espace pour les adultes assis à l’arrière et ils seront ainsi contraints de plier les jambes. Cela devient inconfortable sur les longs trajets. Un élément très pénalisant et un gros point négatif pour la Tesla Model 3. La BMW I4 sur ce point a un net avantage.

À lire aussi : Top 6 des voitures électriques allemandes en 2023

Qu’en est-il de la capacité ?

Le coffre de la i4 contient 470 litres, l’accès se fait par un grand hayon qui entraîne avec lui la longue lunette arrière. Le volume est relativement correct et honnête pour une berline électrique de cette taille, où une partie de la batterie et de l’électronique se trouve sous le coffre, c’est même très correct. Là encore, la comparaison avec la Tesla Grande Autonomie s’impose d’elle-même, qui ne dégage qu’une petite ouverture de coffre et n’est pas du tout adaptée pour le transport d’objets volumineux. Le coffre de la Tesla Grande Autonomie est beaucoup plus petit et plus étroit que celui de la BMW. Elle offre un coffre d’un volume de 542 L pour un volume utile de 649 L contre un volume de 470 L et un impressionnant volume utile de 1 290 L.  

Les acheteurs d’i4 qui enroulent leur câble de recharge par temps hivernal maussade, puis poussent les bagages de côté auront suffisamment de place pour le ranger dans le compartiment sous le plancher du coffre. En matière de style, il n’y a pas de gagnant. Chaque conducteur choisira l’aspect qui lui correspondra le mieux. Mais la BMW i4 arrive en tête si l’apparence de votre véhicule est un critère important dans votre processus de sélection. La marque bavaroise a bien compris que les conducteurs veulent la technologie la plus moderne et les caractéristiques de l’habitacle à portée de main, conçues avec des tissus et des matériaux de luxe. La BMW est beaucoup plus traditionnelle et ne fait rien pour perturber le sentiment de familiarité auquel beaucoup s’attendent. 

Vous souhaitez installer une borne de recharge ?

Quelques spécifications techniques

BMW i4 M50 Tesla Model 3 Grande Autonomie
Puissance du moteur
400 kW
328 kW
Nombre de chevaux
286 ch
351 ch
Autonomie
510 km
602 km
Puissance batterie
84 kWh
82 kWh
11 kW
11 kW
Temps de recharge AC
8 h 25 min
8 h 15 min
Puissance charge rapide DC
200 kW
250 kW
Temps de recharge rapide
31 min
27 min
0 à 100 km/h
3,9 sec
4,4 sec
Consommation (WLTP)
22,5 kWh/100 km
15 kWh/100 km
Vitesse maximale
190 km/h
233 km/h
Tarif
74 900 €
52 990 €

Une ergonomie et un système d’info-divertissement intéressant

Tesla Model 3

Rentrons dans le vif du sujet concernant ces deux véhicules électriques. Si vous avez un jour l’occasion de tester coup sur coup les deux modèles, vous ressentirez immédiatement les longues années d’expérience des Allemands en matière d’ergonomie du conducteur. Il est très facile de trouver la position idéale une fois installé dans la BMW. De plus, la disposition des commandes est optimale, et contrairement à d’autres nouvelles BMW, comme la nouvelle Série 2 Active Tourer, l’i4 conserve le contrôleur iDrive dans la console centrale, permettant d’avoir accès à des fonctions les plus importantes.

Le menu associé à l’écran central, qui peut également être commandé au toucher, offre plusieurs niveaux et un nombre incalculable de fonctions. La liste des icônes d’applications est disposée aléatoirement de la même façon que sur un smartphone. Les fonctions du quotidien sont simples d’accès et de bon nombre d’entre elles peuvent également être contrôlées directement par commande vocale. L’essentiel pour l’affichage de l’info-divertissement est que sa navigation soit parfaite pour permettre la meilleure expérience conducteur possible. Sur la BMW I4, on retrouve de nombreuses fonctionnalités, dont notamment l’affichage en réalité augmentée, avec changement de voie, informations de virage, avec des données de trafic en direct et, enfin et surtout, une mise à jour régulière des données de la station. 

De plus, la planification de la charge dynamique pour les longues distances réagit aux imprévus, tels que les embouteillages et le trafic intense, et s’adapte en cours de route, ce qui permet de réduire considérablement la consommation du véhicule électrique. Néanmoins, petit bémol pour la BMW, contrairement à la Model 3, elle n’inclut pas l’utilisation réelle des stations de suralimentation dans la planification de sa charge. 

Concernant les systèmes d’assistance, la marque allemande a développé des petits assistants de bonne qualité et très fiable qui rivalisent largement avec ceux de la Tesla Model 3 Grande Autonomie. L’assistant de voie permet d’anticiper les limites de vitesse, la réaction aux feux rouges et aux panneaux d’arrêt, il y a également un contrôle de récupération, qui est basé sur un grand nombre de paramètres de la voiture. Ce contrôle, en plus d’être très pratique, est également efficace, car il aide dans toutes les situations, pour prendre de l’élan ou pour récupérer de la puissance. Tous ses assistants feront surement penser que la BMW I4 peut se conduire toute seule. Hélas, ce n’est pas possible, une alerte retentira en quelques secondes si les capteurs du volant ne détectent plus vos mains sur le volant.

Les performances de conduite

La BMW i4 M50 passe de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes, pour sa part la Tesla Model 3 Grande Autonomie le fait en 4,2 secondes. Alors que l’accélération des deux voitures est sensiblement similaire, l’i4 est sans aucun doute la voiture la plus confortable pour parcourir de nombreux kilomètres. Avec sa suspension en mode Confort, il est particulièrement souple et maîtrisé à vitesse d’autoroute, tandis qu’en ville, il amortit des chocs violents. On ressent également beaucoup moins le vent et le bruit de la route que sur la Model 3, dont les vitres latérales sans cadre créent pas mal de secousses à partir de 100 km/h. Le seul domaine où la Tesla Model 3 Grande Autonomie sort en tête est dans son autonomie. La Model 3 peut parcourir un impressionnant 602 km avec une charge complète. 

La BMW i4 M50 offre quant à elle une autonomie respectable de 510 km. Ainsi, comme vous pouvez le constater, alors que la Tesla Model 3 Grande Autonomie vous emmènera plus loin, la BMW i4 vous permettra de vous déplacer facilement et confortablement vers et depuis n’importe où. La i4 ne montre aucune faiblesse même lorsqu’elle est en charge. Certes, avec ses 200 kW de puissance de charge, elle ne rivalise pas avec celle de la Tesla Grande Autonomie et ses 250 kW, mais elle a tout de même le mérite de maintenir longtemps sa puissance de charge pratique élevée à environ 180 kW et rivalise donc très bien avec les modèles grande autonomie de sa gamme. Les deux voitures ont une puissance de 11 kW en AC. 

Bien que Tesla Grande Autonomie s’adapte rapidement, la différence fondamentale de réglage avec la BMW se fait ressentir immédiatement après le départ. Alors que la Tesla Grande Autonomie montre sa sportivité et son agilité dans la maniabilité avec un réglage extrêmement serré, l’I4, quant à elle, délivre exactement ce que l’on attend d’une BMW à un tel prix. On note également une conduite plus sportive et confortable qui contentera sans nul doute les amateurs de vitesse.

Tesla Model 3 vs BMW I4 : Ce qu’il faut retenir

BMW i4 M50 Tesla Model 3 Grande Autonomie
+ Meilleure efficacité
+ Très bonne autonomie et performances de charge
+ Meilleures aides à la conduite
+ Très puissance et dynamique
+ Grand confort
+ Info-divertissement de haute qualité
- Assez consommatrice
- Assez consommatrice
- Suppléments coûteux
- Pilote automatique décevant

La i4 est plus confortable, plus appréciable, selon la motorisation choisie, plus économe et va plus loin avec une seule charge de batterie que la Tesla Grande Autonomie. En ce qui concerne les capacités des systèmes d’assistance, BMW surpasse clairement Tesla Grande Autonomie. Pour la différence de qualité par rapport à la Tesla Model 3 Grande Autonomie, la différence de prix est donc compréhensible. 

On regrettera néanmoins un prix qui peut s’envoler vraiment vite si vous souhaitez ajouter des options supplémentaires à la voiture électrique. Pour certaines personnes, leur choix ira directement vers la BMW, car ils sont attachés à la marque et son authenticité. Pour d’autres, la supériorité technologique de Tesla et son réseau Supercharger en fait des arguments de taille dans leur décision d’achat entre les deux voitures électriques

Et vous, de votre côté, que pensez-vous des deux voitures et vers laquelle votre choix irait ?

On attend vos avis en commentaire !

Faites-vous livrer votre future voiture électrique pour la nouvelle année !

Découvrez plusieurs modèles de véhicules électriques livrables rapidement ! 

Adrien-Maxime MENSAH
Adrien-Maxime MENSAH

Croire en l'électrification des véhicules, c'est déjà avoir fait la moitié du chemin vers sa transition écologique, pour cela je vous propose du contenu sur l'environnement de l'électrique.

À lire aussi