fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Renault Megane e-Tech vs Volkswagen ID.3 : laquelle choisir ?

Sur le marché des voitures électriques familiales, on ne retrouve pas une multitude de choix pour les conducteurs désireux d’en acquérir une comme cela peut être le cas pour la gamme des petites citadines électriques.  Les modèles populaires dans cette gamme sont notamment la Nissan Leaf e+ , la Kia Niro EV ou bien encore l’Hyundai Kona Electric. Deux modèles électriques ciblant les familles sont apparus récemment et sont bien décidés à venir bousculer la concurrence dans cette catégorie. Il s’agit de la Renault Megane e-Tech et de la Volkswagen ID.3 .

Les deux constructeurs ont misé sur ces modèles en prenant bien en compte la décision de l’Union européenne concernant l’interdiction de la vente des voitures thermiques à partir de 2035. Bien que les deux voitures électriques soient différentes l’une de l’autre au niveau de leur conception, elles sont relativement similaires sur le plan esthétique. Il en va de même pour les dimensions. Pour cela, il semble intéressant de dresser un comparatif entre les deux véhicules. Les autres aspects que nous développerons plus en détail plus tard permettront de mettre en avant les principales différences et permettront d’opter pour le modèle idéal pour vous. 

Nous vous proposons donc de découvrir à travers ce comparatif entre les deux véhicules électriques familiaux leurs caractéristiques, points forts et points faibles pour vous aider à déterminer laquelle sera la plus adaptée à vos besoins.

À lire aussi ⇒ Top 5 des meilleures voitures électriques familiales !

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi 9h 12h30 · 14h 19h

Renault Megane e-Tech vs Volkswagen ID.3 : des performances convaincantes

La Renault Megane E-Tech n’a techniquement rien à voir avec les précédents modèles de Mégane, elle utilise la plateforme CMF-EV de l’alliance du groupe, sur laquelle repose également le SUV coupé Nissan Ariya. Le véhicule électrique est proposé avec deux tailles de batterie (40 kWh et 60 kWh). Les prix de la Megane électrique commencent à 42 900 €, bénéficiant du bonus écologique de 6 000 € non déduit et de la prime à la conversion pouvant aller jusqu’à 5 000 €. 

La capacité de la batterie

Le groupe Volkswagen a fait une large entrée dans l’e-mobilité avec la Volkswagen ID.3. Avant cela, seules les variantes électriques des modèles existants (e-up, e-Golf) étaient proposées. L’ID.3 est basée sur la plateforme modulaire électrique (MEB), sur laquelle toutes les nouvelles voitures électriques du constructeur sont construites, y compris les modèles les plus populaires de la marque allemande comme la Volkswagen ID.4, la  ID.5 et la ID.Buzz. Quant à elle, la Volkswagen ID.3 est proposée avec deux capacités de batterie différentes (58 kWh et 77 kWh) pour des autonomies respectives de 420 km et 550 km. À noter qu’à la sortie du modèle, le constructeur allemand a proposé également pour la ID.3 une version avec une capacité de batterie de 45 kWh avec une autonomie quant à elle de 330 km. Cette version du véhicule électrique n’est à ce jour malheureusement plus commercialisé. Peu importe la capacité de la batterie, elle est garantie 8 ans ou 180 000 km. Le prix du modèle le moins cher est de 46 100 €, bonus écologique de 4 000 € non déduit. 

À lire aussi → Quelle est la durée de vie d’une batterie de voiture électrique ?

La puissance

Le long empattement, la traction arrière et intégrale ainsi que leur propre logiciel système sont les caractéristiques communes des véhicules électriques. La Volkswagen ID.3 et la Renault Mégane e-Tech ont des puissances différentes selon le modèle. Effectivement, la marque française propose des moteurs électriques de 130 ​ch ou 220 ch, selon la version choisie (Equilibre, Techno ou Iconic). 

De son côté, la Volkswagen ID.3 Pro Performance Active et la Pro S affichent une puissance de 204 ch. Le moteur de la Volkswagen ID.3 Pure est quant à lui doté d’une puissance de 150 ch

Les moteurs de la plupart des voitures électriques en général promettent des vitesses de pointe plutôt intéressante. Cependant, ce n’est pas le cas pour les modèles les plus bas de gamme de la ID.3 et de la Mégane e-Tech. Ils ne sont pas les plus performantes au niveau de ce point-là. Pour les amateurs de vitesse, ces deux modèles ne sauront donc pas contenter leur envie !

Et pour cause, la version la moins puissante, la Renault équilibre e-Tech 130 ch a une vitesse maximum de 150 km/h pour un 0 à 100 km/h en 10 secondes. La Volkswagen ID.3 Pure légèrement plus puissante que sa concurrente équivalente, est un peu plus rapide, avec une vitesse de pointe de 160 km/h pour un 0 à 100 km/h en 8,9 secondes.  Concernant les versions les plus puissantes et rapides des Volkswagen et de Renault, elles affichent un temps de 7,3 et 7,4 secondes respectivement au 0 à 100 km/h.

Dimensions et spécifications physiques

En termes de performances, vous pouvez donc constater que la Volkswagen ID.3 et la Renault Megane E-Tech sont assez proches, que ce soit sur n’importe quelle version. C’est au niveau des dimensions et des spécifications physiques que les deux modèles commencent à montrer leurs divergences. 

Effectivement, le poids de la batterie de la ID.3 Pro Performance Active est de 375 kg contre 290 kg pour la Renault Mégane e-Tech. Le poids à vide du véhicule français est de 1 595 kg. En revanche, la Volkswagen ID.3 est sensiblement plus lourde, avec un poids à vide allant de 1 812 kg. Il n’y a donc sans doute que la Renault bénéficie d’un meilleur confort de conduite pour le conducteur.

Autonomie de batterie

Côté autonomie, avec une batterie entièrement chargée, l’ID.3 atteint aisément les 340 km, sa consommation est de 18,5 kWh/100 km à des températures printanières. Lors du test de charge rapide, la puissance reste légèrement supérieure à 100 kW pendant une courte période, puis chute.

La Mégane est à l’avant-garde en ce qui concerne ses options de recharge. La charge en courant alternatif (type 2) est possible avec la Mégane et jusqu’à 22 kW.  La charge rapide avec une capacité de charge va jusqu’à 130 kW. Avec sa batterie de 60 kWh, la Mégane a atteint une autonomie de 370 km, soit un petit peu supérieur à la Volkswagen ID.3. 

À lire aussi ⇒ Essai Renault Megane E-Tech : la meilleure voiture électrique est-elle française ?

Faites-vous livrer votre future voiture électrique avant la fête de Noël !

Jusqu’au 31 décembre 2022, découvrez plusieurs modèles de véhicules électriques livrables avant Noël ! 

Intérieur et technologie : tous les détails

Aujourd’hui, il est de plus en plus commun de voir des voitures électriques arborant un intérieur plutôt sobre et minimaliste. On peut notamment prendre l’exemple de Tesla et sa Tesla Model 3  avec son intérieur lisse et simple. La Volkswagen ID.3 et la Renault Mégane e-Tech ne font donc pas exception à cette tendance grandissante. Les commandes physiques sur leur tableau de bord ont pour la majorité d’entre elles été effacées. La plupart des fonctions sont désormais contrôlées directement via le système d’info-divertissement de l’écran central tactile des deux voitures (12 pouces pour celui de la e-Tech et 10 pouces pour l’ID.3). Du côté des mises à jour logiciel, les deux voitures y sont parfaitement compatibles et donc cela assurera au conducteur de profiter des dernières fonctionnalités et des innovations multimédias de la voiture électrique tout au long de son cycle de vie.

Un intérieur complétement revu

À l’intérieur de la Volkswagen ID.3 et lors de son utilisation, nul besoin d’appuyer sur le bouton de démarrage, il suffit de monter à bord, appuyez sur la pédale de frein et l’ID.3 démarre automatiquement ! L’affichage de l’écran derrière le volant est connecté en permanence à la colonne de direction, néanmoins, on souligne que les affichages sont très réduits et non réglables. La consommation de la voiture ne peut être consultée que via le grand écran placé au milieu du tableau de bord. L’architecture du cockpit de la ID.3 a une touche futuriste. Le petit écran derrière le volant fournit des informations sur la navigation, la vitesse, le régulateur de vitesse et les systèmes d’assistance. La navigation dans le menu est relativement facile à comprendre, sous l’écran, la température et le volume du système multimédia peuvent être modifiés en balayant l’écran ou en tapotant dessus. Le levier sélecteur pour le réglage du sens de marche est situé à droite du petit affichage derrière le volant. 

La marque française innove

Petite distinction à noter, la Renault et son cockpit ultra-moderne se démarque un peu en ayant un écran positionné en mode portrait, tandis que l’ID.3 propose un écran en mode paysage plus commun. De plus, il y a des boutons physiques positionnés sous l’écran de la Mégane e-Tech, notamment les touches de raccourci du menu et les commandes de chauffage et de l’air conditionné. Le système d’infodivertissement a été développé en collaboration avec Google, ce qui rend la planification de la navigation extrêmement simple. L’écran tactile réagit sans délai et constitue une nette avancée par rapport aux systèmes des véhicules précédents de la marque. La navigation dans les menus a également été imaginée de manière à rendre son utilisation agréablement simple. Les grandes roues standards de 20 pouces de la voiture, mais aussi sa taille haute donnent à la compacte électrique d’exactement 4,2 mètres de long un aspect beaucoup plus volumineux qu’elle ne l’est en réalité. 

Point faible : les fenêtres étroites, en particulier à l’arrière, ne facilitent pas vraiment la vue d’ensemble. Cependant, le rétroviseur intérieur en option avec affichage de la caméra de recul peut facilement remédier à ce problème.

Point fort : la très bonne finition et les matériaux en grande partie de haute qualité. Les nombreux rangements et de grandes étagères, particulièrement dans la console centrale, sont très pratiques au quotidien.

En revanche, les occupants ont un peu moins de liberté de mouvement que dans la Volkswagen ID.3 ou dans un autre modèle de la même gamme des compactes électriques comme l’Hyundai Kona, principalement en raison de la largeur intérieure réduite. Par contre, il est intéressant de noter que le coffre de la Renault Mégane e-Tech a une plus grosse capacité que sa concurrente allemande. Comme nous verrons plus en détail après, il est plus volumineux et spacieux.

Une bonne dose de praticité

La Renault Megane E-Tech Electric et la Volkswagen ID.3 mesurent environ 4,2 m de long, ce qui les rend légèrement plus courtes qu’une voiture thermique équivalente comme une Golf. Malgré cette légère réduction de longueur, les deux voitures offrent des volumes d’espace comparables à une voiture familiale classique. Cela en partie dû au fait des longs empattements dont bénéficient les deux modèles électriques (la longueur entre les essieux avant et arrière) de 2,68 m pour la Renault et de 2,77 m pour la Volkswagen. Ils permettent de libérer de l’espace intérieur pour les passagers.

Des dimensions similaires

Évidemment, il ne faut pas s’attendre à des dimensions dignes des plus grands véhicules électriques de sa gamme. En revanche, la ID.3 et la Mégane E-tech offrent toutes les deux un plancher complétement plat, ce qui améliore considérablement l’espace pour les jambes. Elles permettent aux passagers adultes de bénéficier d’un espace plus que raisonnables pour de plus longs trajets. La Volkswagen gâte particulièrement les passagers à l’arrière avec une liberté de mouvement qui n’est pas connue dans la classe compacte. 26 centimètres d’espace pour les jambes. Le volume du coffre est suffisant, le plancher de chargement réglable peut également être monté à hauteur du seuil de chargement. Les sièges offrent un bon maintien, sont confortables et ne causent aucun problème de dos. Le volant réglable en longueur et en hauteur permet de trouver une position assise optimale et ergonomique. 

La Volkswagen ID.3 a besoin de peu d’espace pour faire demi-tour. Les roues avant peuvent être largement braquées grâce à la propulsion arrière, et le petit rayon de braquage de 10,2 mètres rend l’ID.3 extrêmement maniable. Autre force de la voiture électrique, son dynamisme lors de la conduite : la direction précise et extrêmement sûre à conduire.

À lire aussi ⇒ La Volkswagen ID.3 électrique marque le grand retour de Volkswagen sur la scène électrique 

La française devance l’allemande sur la capacité de transport

Comme vu ci-avant, les deux voitures électriques présentent des qualités assez équivalentes et se positionnent très bien en matière de qualité et de transport de passager. Le transport des bagages et la capacité du coffre sont des caractéristiques très importantes et elles sont beaucoup prises en compte par le conducteur lorsqu’il désire acquérir un véhicule de la gamme des compactes électriques. Au niveau de ce point-la, Renault prend l’avantage sur le papier, notamment en matière de transport de bagages. Mais malgré tout, l’ID.3 n’a pas à rougir avec sa capacité de coffre de 385 litres rivalisant avec celle de la Golf. Cela est d’ailleurs remarquable quand on sait que le moteur électrique de la voiture est logé sous le plancher du coffre. La Renault l’emporte avec une capacité de chargement beaucoup plus grande de 440 litres

Pour les dimensions, elles sont sensiblement proches pour les deux voitures électriques. 

95 cm de large, 73 cm de long et 81 cm de haut pour la Mégane e-Tech et 102 cm de large, 78 cm de long et 75 de haut pour la ID.3 . Contrairement à certaines autres voitures électriques, cependant, la Renault et la Volkswagen proposent un coffre à l’avant, occupant l’endroit où normalement le compartiment moteur se situe sur une voiture à propulsion conventionnelle. 

Quelques spécifications techniques

Renault Megane e-Tech EV60 Volkswagen ID.3 Pro Performance 58 kWh
Puissance du moteur
160 kW
150 kW
Nombre de chevaux
218 ch
204 ch
Autonomie
450 km
416 km
Puissance batterie
60 kWh
58 kWh
Puissance charge AC wallbox
22 kw
11 kW
Temps de recharge AC
3h15 min
6h15 min
Puissance charge rapide
129 kW
124 kW
Temps de recharge rapide
30 min
31 min
0 à 100 km/h
7,4 sec
7,2 sec
Consommation (WLTP)
16,1 kWh/100 km
15,6 kWh/100 km
Vitesse maximale
150 km/h
160 km/h

Renault Megane E-Tech vs Volkswagen ID.3 : ce qu’il faut retenir

Ces deux voitures électriques offrent des options très attrayantes si vous cherchez à changer votre véhicule familiale thermique actuel contre un modèle électrique équivalent. Ils s’adapteront parfaitement aux familles. Par contre, il faut prendre en compte que si vous avez besoin d’une voiture électrique qui peut parcourir de nombreux kilomètres sans avoir besoin d’être rechargé, alors l’ID.3 est sûrement plus adaptée que la Mégane e-Tech. Néanmoins, la plus grande batterie de l’ID.3 est réservée à un niveau de finition haut de gamme, donc de ce fait, il faudra opter pour le modèle au tarif le plus élevé. 

De son côté, la Renault Megane E-Tech promet sur le papier d’être une alternative proche de la Volkswagen. Les domaines sur lesquels elle détient un avantage seront plutôt du côté des dimensions et de l’espace que sur ses performances. Ces éléments pourraient constituer de sérieux atouts qui feront pencher la balance lors de votre décision entre les deux compactes

Vous savez donc tout sur la ID.3 et la Mégane e-Tech ainsi que leurs nombreux secrets ! Lequel des deux voitures électriques vous attire le plus et pour quelle(s) raison(s) ? On attend vos réponses en commentaire !

Adrien-Maxime MENSAH
Adrien-Maxime MENSAH

Croire en l'électrification des véhicules, c'est déjà avoir fait la moitié du chemin vers sa transition écologique, pour cela je vous propose du contenu sur l'environnement de l'électrique.

À lire aussi