fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Quelles sont les voitures électriques disponibles pour moins de 200 euros par mois en location ?

La location longue durée (LLD) en France est un marché qui attire de plus en plus les ménages. En effet, plus d’une acquisition sur 4 d’une voiture neuve en France se fait par le biais d’un contrat en leasing. Si le leasing plaît autant aux ménages, c’est notamment dû au fait qu’il permet plus de flexibilité qu’un achat comptant. En effet, il permet d’étaler le paiement sur plusieurs mois voir années.

Cependant, malgré la flexibilité que permet le leasing, cela représente malgré tout un coût qui peut sembler élevé pour un bon nombre de ménages. C’est pour cela que Beev a décidé de répertorier pour vous les voitures électriques disponibles à moins de 200 euros par mois en location longue durée. Prêt ? Alors c’est parti !

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi 9h 12h30 · 14h 19h

Les voitures électriques en leasing à moins de 200 euros par mois

Volkswagen ID.3

Commençons par la compacte de Volkswagen. Le véhicule électrique le plus vendu de chez Volkswagen est aussi l’un des plus abordables. En effet, avec un prix affiché à 159 €/mois en version city, la Volkswagen ID.3 a le potentiel pour plaire au plus grand nombre. Pour atteindre ce montant de mensualité, il faudra compter sur un contrat de 36 mois pour 30 000 km au total. Ainsi qu’un premier apport de 11 100€ sans compter le BE (Bonus écologique) ni la PC (prime à la conversion).  

Nissan Leaf

L’un des pionniers avec sa gamme Leaf, Nissan propose des véhicules électriques très abordables pour des véhicules avec un très bon rapport qualité-prix. 

Nissan continue d’investir dans l’électrique avec un plan d’investissement de plus de 15 milliards d’euros dans les 5 prochaines années. 

Pour en revenir à la Nissan Leaf, elle est accessible à un prix affiché de 139 €/mois en LLD sur sa version Visia et sa batterie de 40 kWh. 

Concernant les détails de la LLD, pour avoir droit à ce montant, il faudra compter sur un contrat de 49 mois et 50 000 km ainsi qu’un premier apport de 12 000€ hors BE et PC.  

Kia e-Soul

La Kia e-Soul fait partie des véhicules les plus abordables de cette liste. En effet, avec des mensualités de 37 €/ mois sur 25 mois avec un kilométrage limité à 20 000 km, le SUV urbain de Kia a des arguments financiers de taille. Cette offre est disponible sur la version Active du véhicule, composé d’une puissance moteur de 150 kW et d’une batterie de 64 kWh. Concernant le montant de l’apport, il est de 13 500€ hors Bonus écologique et prime à la conversion.  

Kia Niro EV

Pour continuer sur les véhicules du constructeur Kia, la Kia Niro EV est également proposée à un prix très attractif. Elle est disponible à partir de 47 €/mois en LLD dans sa version Active comprenant une puissance moteur de 150 kW et une batterie de 39 kW. Cette LLD contient 25 mensualités, ainsi qu’une limite kilométrique de 20 000 km sans oublier l’apport de 13 500 hors bonus écologique et prime à la conversion.   

Offrez vous une voiture électrique en leasing

Hyundai Kona Electric

Autre marque que l’on a déjà mentionné dans cette liste, la marque coréenne Hyundai. Le premier SUV électrique de la marque est également proposé à un prix très abordable. Vous pouvez vous procurer la Hyundia Kona Electric en LLD à 139 €/mois dans sa version Intuitive avec une batterie de 39 kWh. Le contrat inclut une durée de 37 mois avec une limite kilométrique de 30 000 kilomètres et un apport de 11 100€ hors bonus écologique et prime à la conversion. 

Dacia Spring

La première voiture électrique “ low cost” ne pouvait que figurer dans ce classement. Le 4 places de Dacia est disponible à partir de 89 € par mois pendant 49 mois en LLD, avec un kilométrage limité à 40 000 km. Ce contrat contient un premier loyer de 7 195€, celui-ci ramené à 0 € après déduction de 27 % du prix d’achat grâce à la prime écologique ainsi que des 2 500€ de prime à la conversion.  

Peugeot e-2008

Peugeot fait son entrée dans ce classement avec son SUV compact électrique. Tarifer à 36 900 en achat comptant, la Peugeot e-2008 est disponible en LLD à partir de 189 €/mois dans sa version Active. Avec un premier apport de 10 370€ hors bonus écologique et prime à la conversion, ce contrat sera accompagné de 49 mensualités ainsi qu’un nombre de kilomètres limité à 40 000. 

Peugeot e-208

La seconde voiture de Peugeot dans ce classement n’est rien d’autre que la Peugeot e-208. La dérivée version citadine de la Peugeot e-2008, est encore un peu plus abordable que le SUV. Avec une LLD chiffrée à 179 €/mois en version Style, la citadine de Peugeot sortie en janvier 2020 est vraiment très abordable. Ce contrat se compose de 49 mensualités pour 40 000 kilomètres de limite. 

Comme toujours un premier loyer majoré est fixé, celui-ci est chiffré 9 250€ hors bonus écologique et prime à la conversion qui vous seront déduit. 

Renault Twingo ZE

Premier véhicule de Renault qui apparaît dans ce classement, la Renault Twingo ZE est l’un des véhicules les moins chers de ce classement. Disponible au même prix que la Dacia Spring en LLD à 89 €/mois en finition Life, la Renault Twingo ZE contient beaucoup moins de mensualités. Ce contrat contient 37 mensualités accompagné d’une limite kilométrique de 22 500 km avec un premier loyer majoré à 7 803€ toujours hors bonus écologique et prime à la conversion. Après déduction des bonus, votre premier apport est ramené à 0 €. 

Renault Zoe E-Tech

La grande sœur de la Twingo ZE sortie un an plus tard, figure également dans ce classement avec ses 169€ par mois en version R110 life. Elle s’accompagne d’un contrat comprenant 36 mensualités accompagnées d’un premier loyer majoré de 9 200€ hors bonus écologique et prime à la conversion, ainsi qu’un kilométrage limité à 30 000 km. 

Fiat 500e

La célèbre Fiat 500 possède également sa version électrique. Avec un moteur de 23,8 kW dans sa version de base, elle est disponible à partir de 129€/mois sur 37 mois et 30 000 kilomètres. Vous devrez vous acquitter d’un premier loyer majoré estimé à 9 115€ hors Bonus écologique et prime à la conversion. 

Le bonus écologique

Pour rappel, la réduction du bonus écologique, censée avoir lieu le 1er janvier 2022, a finalement été reportée jusqu’en décembre 2022. 

Voici un tableau récapitulatif du bonus écologique : 

Catégories Depuis le 1er juillet 2021 À partir du 1er janvier 2023
Véhicules électriques (taux de CO2 ⩽ 20g/km) de moins de 47 000 €
27 % du prix plafonné à 6 000 €
27 % du prix plafonné à 5 000 €
Véhicules électriques (taux de CO2 ⩽ 20g/km) de moins de 47 000 € (personne morale)
27 % du prix plafonné à 4 000 €
27 % du prix plafonné à 3 000 €
Véhicules électriques (taux de CO2 ⩽ 20g/km) de 47 000 € à 60 000 €
2 000 €
1 000 €
Camionnettes électriques ou véhicules fonctionnant à l’hydrogène (taux de CO2 ⩽ 20g/km) de plus de 60 000 €
2 000 €
1 000 €
Véhicule hybride rechargeable (taux de CO2 entre 21 et 50 g/km) de 50 000 € au maximum et autonomie > à 50 km
1 000 €
0 €

La prime à la conversion

Pour rappel, vous êtes également éligible à la prime à la conversion si vous cochez toutes ces cases : 

  • Votre revenu fiscal de référence est sous les 18 000€ : ¾ des Français sont éligibles 
  • Vous possédez un véhicule à essence datant d’avant 2006 et un véhicule diesel datant d’avant 2011

Cette aide peut aller jusqu’à 5 000€ pour l’achat d’un véhicule électrique. 

Quels sont les montants de la prime à la conversion exceptionnelle ?

Prime à la conversion Véhicule électrique neuf Véhicule électrique d'occasion
Entreprises (VP)
2 500 €
2 500 €
Revenu fiscal de référence est supérieur à 18 000 euros par part 
2 500 €
2 500 €
Revenu fiscal de référence est inférieur à 18 000 euros par part
5 000 €
5 000 €

Quels sont les véhicules éligibles à la prime à la conversion exceptionnelle ?

Près de 50% des modèles actuellement en circulation sont éligibles à la prime à la conversion exceptionnelle.

La nouvelle prime prévoit un assouplissement du critère d’éligibilité pour la mise au rebut du véhicule pour inclure les véhicules Crit’air 3 (véhicules essence immatriculés avant 2006 et véhicules diesel immatriculés avant 2011, soit 50 % du parc automobile).

Est-ce que le rétrofit est éligible la prime à la conversion exceptionnelle ?

Oui, le rétrofit est éligible à la prime à la conversion exceptionnelle. La transformation d’un moteur thermique en un moteur électrique, dite « retrofit électrique », permet d’accéder à la prime à la conversion au même titre que l’achat d’un véhicule électrique d’occasion.

Si un des véhicules présentez ci-dessus vous intéresse, n’hésitez pas à contacter nos experts !

Anaëlle Babled
Anaëlle Babled

À travers la rédaction d'articles, j'aspire à accompagner les particuliers et les professionnels dans leur passage à l'électrique et promouvoir ainsi le développement de la mobilité douce.

À lire aussi