fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Lightyear 0 : la première voiture électrique solaire

L’année 2023 s’annonce comme une année riche en innovation, compte tenu des nombreuses nouveautés à venir en matière de voitures électriques. Et ce n’est que le début.
En effet, rouler exclusivement à l’énergie solaire ne sera donc bientôt plus une utopie.  Dernièrement, la start-up néerlandaise Lightyear a annoncé l’arrivée en production de la première voiture électrique solaire, baptisée Lightyear 0. Une innovation technologique prometteuse que l’on pourrait bien voir se développer dans les prochaines années.
Pour ce modèle de voiture électrique à l’énergie solaire, Lightyear a souhaité mettre avant tout l’accent sur la dimension écologique en proposant un véhicule électrique qui soit le plus sobre possible.

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi 9h 12h30 · 14h 19h

Ce que l’on sait de la voiture électrique solaire

Passons en revue en quoi consiste la première voiture électrique solaire et quelles sont les avantages de celle-ci.

Le développement de cette innovante Lightyear 0 aura duré six ans avant le lancement de sa production. En effet, le pari que s’est lancé Lightyear était ambitieux afin d’être capable de délivrer ce nouveau véhicule hautement technologique, la première voiture électrique solaire au monde.

En outre, l’annonce de la Lightyear fait suite à un autre concept de voiture électrique solaire, la Sono Sion, élaborée par l’entreprise allemande Sono Motors et dont la production est prévue pour le deuxième semestre 2023.

Lire aussi : Sono Sion : une voiture à panneaux solaires très attendue pour 2023

Lightyear 0 : une autonomie complète grâce au soleil ?

Mais alors, comment fonctionne cette nouvelle Lightyear 0 ? La Lightyear 0 est équipée de panneaux solaires implémentés dans le véhicule, lui offrant la capacité de rouler plusieurs mois durant, sans nécessité de se recharger.

Ceci est une réelle innovation en matière de voiture électrique. En effet, cette solution de panneaux solaires permettrait donc de mettre fin à l’obstacle de la recharge trop fréquente, tout en diminuant la dépendance des véhicules électrifiés aux stations de recharge.

Le recours à l’énergie solaire pour la recharge de la voiture électrique permettrait en outre de pallier le problème récurrent du manque de bornes de recharge dans certaines régions.

Lire aussi : Nouvelle aide financière pour l’installation de bornes dans les petites stations-services

 

Ainsi, ce concept de panneaux solaires permettra à la voiture électrique de se recharger de manière autonome, simplement grâce à une exposition au soleil, et ce, même pendant qu’elle roule, lors de chacun des déplacements.

Afin de suivre la consommation du véhicule, la Lightyear 0 sera ainsi équipée, directement sur le tableau de bord, d’une interface interactive et connectée, renseignant sur l’autonomie restante de la voiture à l’aide de mises à jour en temps réel.

Les différentes informations disponibles sur l’interface comprendront :

  • l’état de charge
  • la durée d’autonomie restante
  • la quantité d’énergie solaire absorbée par les panneaux solaires 

Une révolution aussi pour sa batterie électrique

Ainsi, cette voiture électrique solaire apporte un aspect nettement novateur dans la conception du véhicule électrique. Par ailleurs, la Lightyear 0 est dotée d’une batterie électrique de 60 kWh, plus légère que les voitures électriques à autonomie semblable.

Ceci représente un atout non négligeable, là-aussi, permettant de réduire le poids du véhicule et donc, le taux d’émissions carbone rejetées durant le processus de fabrication de la voiture électrique.


Lire aussi
: ADEME : pourquoi privilégier une batterie plus légère pour sa voiture électrique ?

Vous souhaitez passer à l’électrique ?

Beev propose des offres de véhicules 100% électriques multi-marques au meilleur prix ainsi que des solutions de recharge.

Les spécificités de la voiture électrique solaire

Un design écoresponsable

Au niveau du design, Lightyear a souhaité privilégier l’usage prédominant de matériaux écologiques et renouvelables, afin de rester en accord avec l’aspect écologique que cette voiture électrique solaire met en valeur.


Pour ce qui est tout d’abord du design extérieur du véhicule électrique, la Lightyear 0 est faite de panneaux à base de carbone récupéré et de matériaux issus de résidus de carbone, s’étendant sur une surface de 5 m². De plus, sa carrosserie est, quant à elle, constituée exclusivement de fibres recyclées. 
L’extérieur de la Lightyear 0 se démarque notamment par un détail, son absence de rétroviseurs. En effet, la Lightyear a abandonné les rétroviseurs au profit de l’implantation de quatre caméras couvrant à la fois la vue arrière, le stationnement ainsi que la vue latérale du véhicule.

En ce qui concerne l’intérieur de la Lightyear 0, celui-ci est constitué de cuir végétal et d’autres matériaux 100% d’origine végétale et naturelle, avec des tissus fabriqués à partir de bouteilles recyclées. Pour le design, l’accent a été mis sur une recherche d’optimisation et de diminution du poids total du véhicule électrique en faisant usage de matériaux plus légers, à l’instar du carbone et de l’aluminium.

La Lightyear 0 possède un habitacle pouvant accueillir jusqu’à cinq personnes. Il est d’ailleurs à noter que la voiture électrique proposée par Lightyear est pensée comme une voiture électrique familiale et non pas comme une citadine électrique.


Lire aussi
: Top 5 des meilleures voitures électriques familiales

Les performances : pas pour les amateurs de conduite rapide ?

La marque néerlandaise n’a, en revanche, pas souhaité miser sur l’atout performance en ce qui concerne sa Lightyear 0, mais plutôt sur sa dimension efficiente et autonome, ainsi que sur la sobriété énergétique qui la caractérise.

Ainsi, elle est loin d’atteindre des records au niveau des chiffres, avec une vitesse maximale de 160 km/h et un passage de 0 à 100 km/h effectué en dix secondes.
Mais ce défaut de performance est notamment couvert par une consommation très faible.
En effet, la Lightyear 0 prévoit une consommation de seulement 10,5 kWh par 100 km/h, faisant de cette voiture électrique solaire un véhicule très peu énergivore et donc, hautement écologique. 


Lire aussi
: Top 8 des voitures électriques qui consomment le moins

L’autonomie idéale pour les courts trajets

Pour ce qui est de l’autonomie de la Lightyear 0, celle-ci devrait être comprise entre de 560 à 1000 km. Une fourchette large donc qui dépendra avant tout du facteur climatique et du taux d’ensoleillement disponible pour assurer la recharge de la voiture électrique solaire.

La distance journalière maximale annoncée est de 70 kilomètres, distance permettant de rouler avec la Lightyear 0 sans nécessité de la recharger. L’objectif est ainsi que les automobilistes ne parcourant que des courts trajets au quotidien soient capables de rouler pendant plusieurs mois sans avoir besoin de recharger leur véhicule. Cela serait bien entendu possible à condition que la voiture électrique puisse être exposée au soleil de manière régulière et ce qui permettrait ainsi, selon le climat, de parcourir entre 6 000 et 11 000 km gratuitement sur une année.


Par ailleurs, il sera également possible de recharger la Lightyear 0 à l’aide d’une prise standard au besoin, afin de récupérer 30 km d’autonomie par heure de recharge. La puissance maximale de recharge compatible avec la Lightyear 0 n’est pas très conséquente, car
elle est de seulement 50 kW. À cette puissance, cela permettra néanmoins d’assurer une recharge rapide et quasi complète de la voiture électrique en une heure.


Lire aussi
: Comment recharger sa voiture électrique ?

Un prix trop élevé pour une voiture écologique ?

Gros point négatif, la Lightyear 0 est loin d’être un véhicule accessible à toutes les bourses. En effet, le prix de ce premier prototype de Lightyear 0 devrait atteindre les 250 000 €, ce qui fait d’elle une voiture électrique du segment très haut de gamme.

Les ambitions de Lightyear

Tandis que la production de ce premier modèle de voiture électrique solaire est prévue uniquement en quantité limitée, l’entreprise néerlandaise a de plus grandes ambitions concernant l’avenir de la mobilité électrique solaire. 

En effet, Lightyear prévoit prochainement la production en série de nouveaux modèles de véhicules électriques solaires sous le nom de Lightyear 2, cette fois bien plus abordables, à un prix environnant les 30 000 €

Ces prévisions annoncent donc un potentiel avenir fructueux pour les véhicules fonctionnant à l’énergie solaire, et ce, dès les prochaines années.

Anaëlle Babled
Anaëlle Babled

À travers la rédaction d'articles, j'aspire à accompagner les particuliers et les professionnels dans leur passage à l'électrique et promouvoir ainsi le développement de la mobilité douce.

À lire aussi