fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

La belle surprise sur le marché français de l’automobile en septembre 2022

Durant la première moitié de l’année 2022, le marché français de l’automobile avait connu baisse de vente de voitures neuves, en raison de nombreux événements, comme la guerre en l’Ukraine, la flambée du prix des carburantshausse des prix d’électricité ou encore les pénuries de semi-conducteurs.

Malgré cela, les constructeurs de véhicules électriques ont pu passer au-delà de cet obstacle et continuer de proposer des véhicules propres, toujours aussi innovants.

Après quatorze mois de recul consécutif, l’AAA Data révèle un redémarrage des ventes de voitures neuves en septembre 2022. Mais qu’est-ce qui explique cette remontée des ventes ? C’est que nous allons découvrir dans cet article.

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi 9h 12h30 · 14h 19h

Que s’est-il passé sur le marché de l’automobile en septembre 2022 ?

Comme nous l’avions évoqué en introduction, l’AAA Data publie son communiqué de presse, où il est indiqué que le marché français des voitures neuves repousse sur l’accélérateur après quatorze mois de recul consécutif. Ce communiqué de presse note une progression de 5,5 % en septembre 2022, soit 141 137 immatriculations contrairement à septembre 2021. 

En France, la plupart des régions ont réussi à avoir une progression de vente : en 3ᵉ position, nous avons la Normandie, avec une hausse des ventes de 16 %, ensuite les Hauts-de-France avec 18 % et la Corse avec une progression de 64 %.

Qu’en est-il pour les véhicules électriques ?

Vous avez sûrement remarqué que les modèles électriques prennent de plus en plus de place sur nos routes.

En France, les véhicules électriques ont connu une croissance. Cela est dû notamment aux différentes aides gouvernementales et des avantages qu’apportent les véhicules propres, comme le stationnement gratuit ou encore la liberté de circuler dans les ZFE pour les Crit’Air 0.)

En septembre 2022, c’est près de 22 500 immatriculations de voitures électriques particulières, contre 20 316 voitures thermiques. Ainsi, les voitures vertes ont eu une part de marché de 13 %, en cumulant les neufs premiers mois de l’année, avec 140 848 ventes

Avec ces différents résultats, cela montre que la France pourrait bien atteindre son objectif d’atteindre 0 ventes de véhicules thermiques neufs d’ici à 2030, même si prix des voitures électriques restent un frein à l’achat pour de nombreux Français et Françaises. 

Cela montre bien que les automobilistes français sont plus en plus favorables à passer aux voitures propres.

Pour ce qui est des véhicules utilitaires électriques, l’étude recense peu d’immatriculations pour les modèles électriques. Malgré cela, les constructeurs commencent à donner un peu plus de choix variés sur les modèles électriques. 

Quels sont les modèles électriques les plus appréciés par les Français ?

Selon AAA Data, les Français sont le plus attiré par 2 carrosseries sur les 8 premiers mois de 2022 : 

Parmi ces 2 carrosseries, voici le top 10 des voitures électriques les plus vendues durant le mois de septembre 2022 : 

  1. Renault Megane E-Tech : 2 897 immatriculations 
  2. Tesla Model 3 : 2 170 immatriculations
  3. Peugeot e-208 : 2 129 immatriculations
  4. Renault Twingo E-Tech : 1 387 immatriculations
  5. Fiat 500e : 1 269 immatriculations
  6. Tesla Model Y : 1 261 immatriculations
  7. Renault Zoé E-Tech : 1 117 immatriculations
  8. Peugeot e-2008 : 867 immatriculations
  9. Volkswagen ID.3 : 632 immatriculations


D’ailleurs, si vous souhaitez vous acquérir une voiture électrique, nos experts Beev peuvent vous aider à choisir celle qui vous conviendra le mieux. N’hésitez pas à les contacter.

Beev propose des offres de véhicules 100% électriques multi-marques au meilleur prix ainsi que des solutions de recharge.

Et les voitures d’occasion ?

Sur le marché français de l’automobile, les véhicules d’occasions ont été en baisse durant le mois de septembre 2022, avec -14,6, soit 455 669 transactions. 

Concernant les véhicules d’occasion datant de moins de 5 ans, la crise s’est un peu plus accentuée. Cela s’explique par la montée des prix qui ont fait fuir certains automobilistes, dû à l’inflation qui vient intensifier la situation depuis quelques semaines.

En conclusion

Avec les résultats que nous venons de voir, nous constatons que le marché de l’automobile revient petit à petit en progression, surtout en ce qui concerne les véhicules électriques commençant à prendre de plus en plus de place sur nos routes. 

Avec la confirmation du gouvernement concernant le leasing social à 100 euros par mois, cela pourrait pousser, attirer un peu plus les Français à adopter des déplacements beaucoup plus écologiques et à participer à l’amélioration de l’environnement. 

Grace Nzuzi
Grace Nzuzi

À travers mes articles, je vous aide à mieux gérer votre transition énergétique. Et ce, autant pour les professionnels que pour les particuliers.

À lire aussi