fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

NIO EC7 : le SUV électrique chinois aux incroyables performances

Dans le cadre de la journée NIO 2022, la start-up chinoise a présenté son nouveau modèle NIO EC7, un SUV coupé et la prochaine génération de son SUV électrique déjà existant, la  NIO EC6. Mais c’est bel et bien sûr le nouveau-né de la marque asiatique EC7 que nous allons aujourd’hui plus nous attarder. Sa grande force est qu’il affiche des caractéristiques assez bluffantes pouvant largement aller concurrencer des voitures électriques de sa gamme comme le Q8 e-Tron d’Audi et la Polestar 3. NIO a profité de cette occasion pour présenter au grand jour ses perspectives et ses ambitions concernant ses projets à venir.  

Le modèle est basé sur la dernière plate-forme de deuxième génération de la marque. On ressent l’intention claire que le constructeur asiatique a de miser sur l’expérience client en mettant un accent sur le design, la performance, le confort, la technologie à bord, la sécurité et la durabilité.

À lire aussi ⇒ Voitures électriques chinoises vs voitures électriques européennes : le grand duel

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi
9h 12h30 · 14h 19h

Une autonomie qui fera rougir ses concurrents

En s’attardant plus en détail sur les spécificités du véhicule électrique, il est impossible de ne pas être interpellé par une caractéristique. Effectivement, l’autonomie affichée par le concessionnaire est de 965 km, du jamais vu pour un modèle électrique. Elle dépasse par exemple largement la BMW iX3 qui propose pourtant une autonomie jusqu’à 460 km. Le SUV n’a sans nul doute sa place dans le classement des voitures électriques à grande autonomie. L’atout de l’EC7 et qui explique en partie son autonomie record et qui en fait sa force est qu’il est équipé d’un système de batteries interchangeables, une première pour une voiture électrique

Considéré comme un SUV électrique de taille moyenne, le NIO EC7 est propulsé par une combinaison d’un moteur à induction haute performance de 480 kW (682 ch) et d’un deuxième moteur à aimant permanent de 180 kW. Cela permet à l’EC7 d’accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 3,8 secondes.

Livré dans sa version standard avec un aileron arrière actif et réglable. Il permet l’amélioration des propriétés aérodynamiques (l’aileron arrière offre la possibilité de réduire et de contrôler la traînée en réduisant la traînée et en augmentant respectivement l’appui aérodynamique) permettant donc au SUV électrique d’atteindre de telles performances (coefficient de traînée de 0,23). Les futurs acquéreurs de la NIO EC7 ont actuellement le choix entre deux versions du véhicule électrique. La gamme standard la plus abordable est livrée avec une batterie de 75 kWh. Pour ce qui est du modèle le plus haut de gamme proposé par NIO, elle est fournie avec une batterie de 100 kWh, lui permettant d’atteindre cette autonomie plus qu’impressionnante.

Nio ec 7 derrière

Des dimensions ciblant les familles

L’EC7 est le deuxième modèle de cette gamme de la start-up chinoise après l’EC6. Niveau dimension, il mesure 4 968 mm de long, 1 974 mm de large et 1 714 mm de haut, avec un empattement de 2 960 mm. Pour comparer avec sa grande sœur, elle mesure 4 850 mm de long, 1 965 mm de large et 1 714 mm de haut, avec un empattement de 2 900 mm. On sent bien ici, la volonté de NIO de commercialiser une voiture électrique plus important en termes de taille. L’EC7 est la conversion par NIO de son ancien modèle, l’EC6 sur sa nouvelle plateforme.

Les technophiles aux anges

Comme dit précédemment, la marque a voulu également miser sur la technologie, le NIO EC7 dispose d’un système de conduite autonome évolutif grâce à ses 33 capteurs placés sur sa carrosserie. Grâce au Lidar (mini radar intégré au véhicule permettant de mesurer la distance d’un objet par rapport à son objectif grâce à un système de lumière pulsée.) placé sur son toit, il permet même la conduite sans les mains.

Il est équipé du cockpit panoramique numérique “PanoCinema” et un cockpit numérique composé du premier assistant IA au monde “NOMI”, du système audio 7.1.4 avec technologie de son panoramique “Dolby Atmos”, des lampes d’ambiance lumineuses, du central 12, 8 pouces Écran de contrôle AMOLED et puissants appareils AR et VR. Une expérience immersive pour le conducteur et ses passagers.

Une multitude d’offres s’adaptant à tous les budgets

Nio ec7 côté

Niveau tarification, batterie comprise, les prix d’entrée de gamme tournent autour de 65 000 euros, pour la version la plus onéreuse, il faudra débourser environ 77 000 euros. Ces deux modèles incluant les batteries rechargeables. Cependant, les conducteurs peuvent opter pour un achat n’incluant pas ces batteries, bien entendu, ils ne pourront pas bénéficier de la grande autonomie possible que l’EC7 peut offrir. 

Pour le marché européen, les prix d’entrée de gamme avoisinent les 56 000 euros ou 60 350 euros pour les deux versions avec une grosse batterie. Une location mensuelle de la batterie est même possible, 132 euros ou 225 euros, selon la variante sélectionnée de l’EC7 de NIO.

Autre option disponible proposée par le constructeur lors de l’achat, un toit panoramique de 2 mètres carrés avec un verre électro-chrome qui s’assombrit sur une simple pression d’un bouton. Une option quoi améliore grandement le confort des passagers.

Conclusion

Même si le véhicule n’est pas encore disponible en Europe (disponible en mai 2023). Avec l’arrivée de ce SUV, les marques de véhicules électriques chinoises (à l’instar de Aiways, Polestar) montrent qu’elles sont tout à fait capables de rivaliser avec les modèles des plus grands constructeurs européens (Renault Megane e-tech ou Kia EV6 par exemple). Elle présente des performances très impressionnantes et le rapport qualité/prix est très intéressant. Il est prêt à prendre d’assaut le marché européen sur ce secteur. Néanmoins, est-ce que l’EC7 réussira à trouver son public en France ? Moins sûr quand on sait que de nombreux métropolitains sont réfractaires à l’arrivée de voitures électriques chinoises sur notre continent. Cependant, Le NIO EC7 est une voiture électrique à fort potentiel et à garder à l’œil dans les mois à venir. 

Et vous, que pensez-vous de l’EC7 ? Est-ce un modèle qui pourrait vous séduire ou au contraire êtes-vous frileux à l’idée d’acquérir une voiture à énergie propre d’un constructeur chinois ? On attend vos nombreux commentaires !

À lire aussi ⇒ La voiture électrique chinoise, prête à conquérir l’Europe ?

Tags :

Adrien-Maxime MENSAH
Adrien-Maxime MENSAH

Croire en l'électrification des véhicules, c'est déjà avoir fait la moitié du chemin vers sa transition écologique, pour cela je vous propose du contenu sur l'environnement de l'électrique.

À lire aussi