Offre 25 ans smart : Remise de 3 000€ sur la smart #3 et 4 000€ la smart #1, toutes finitions et options

Profitez de nos dernières offresOffres leasing Tesla  |  Offres leasing Kia  |  Nos meilleures offres en leasing

Le problème des bornes de recharge publiques en France

Le problème des bornes de recharge publiques en France

La France encourage le passage à l’électrique, mais un obstacle subsiste sur la route de l’adoption massive : les bornes de recharge publiques. Si leur nombre a nettement augmenté en 2023, leur fiabilité et leur répartition géographique laissent encore à désirer.

À lire également : État des lieux bornes de recharge : où en est son déploiement ? 

En effet, de plus en plus de bornes de recharge sont hors service ou insuffisamment nombreuses pour répondre à la demande croissante. Cette réalité met en lumière les obstacles auxquels sont confrontés les utilisateurs de véhicules électriques dans notre pays. Ces circonstances posent un véritable défi pour environ 20 % des conducteurs français, surtout ceux résidant dans des immeubles en zones urbaines denses, dépourvus d’une prise à domicile. 

En somme, l’absence d’un réseau de bornes fiables et bien réparties complique considérablement leur transition vers les véhicules électriques. 

Dans cet article, nous explorerons les différents problèmes rencontrés autour des bornes de recharge publiques en France et proposerons des solutions pour un futur plus serein pour les conducteurs de véhicules électriques.

Table des matières

Beev vous propose des bornes de recharge au meilleur prix !

Les chiffres clés des solutions de recharge début 2024 en France

Depuis le début de l’année 2024, le déploiement sur le territoire a vu l’ajout de 1 216 nouvelles stations, totalisant ainsi 5 338 nouvelles bornes de recharge accessibles au public.

Actuellement, la France dénombre 123 347 points de recharge publics (chiffres de l’Avere au 29 février 2024). Ce mois-ci a enregistré 3 002 nouvelles installations, équivalant à une croissance de 2,49 %. En somme, il y a 183 points de recharge pour 100 000 habitants environ.

Malgré ces chiffres encourageants qui démontrent de la volonté de la France de développer l’électromobilité, il est précisé que le taux d’évolution sur 12 mois est descendu pour la première fois en dessous de 40 %, atteignant une hausse de seulement 36 %. La disponibilité des points de recharge semble se stabiliser en ce début d’année après une baisse régulière en 2023, s’élevant à 81 % en février 2024 pour les bornes en courant AC, avec des disparités selon la puissance des bornes. 

En effet, nous voyons sur ce graphique ci-dessous que la disponibilité des points de recharge en courant DC est moindre comparé aux bornes AC (disponibilité en %). 

Le taux de disponibilité des points de recharge par mois et par catégorie de puissance

Source : Avere-France

Les problèmes détectés sur le territoire concernant les bornes de recharge

En effet, malgré les avancées technologiques et l’engagement croissant en faveur de la mobilité durable, des problèmes persistants entravent l’expérience des utilisateurs. De ce fait, quels sont les enjeux rencontrés sur le réseau de recharge électrique en France ? Découvrez également les solutions envisagées pour améliorer l’accessibilité et la fiabilité du réseau de recharge électrique en France.

Des pannes de plus en plus fréquentes

Les pannes récurrentes des bornes de recharge publiques constituent un défi majeur pour les utilisateurs de véhicules électriques. Malgré les efforts déployés pour étendre le réseau de recharge, les statistiques révèlent une augmentation alarmante des incidents de panne, compromettant la fiabilité du système.

Comme énoncé précédemment, l’Avere-France rassure en signalant que la disponibilité aurait atteint 81 % en février 2024. En d’autres termes, 1 borne sur 5 reste hors service, suscitant la frustration des conducteurs, situation rare à la pompe à essence sauf en cas de conflit social.

Les répercussions négatives sur les utilisateurs

D’un côté, les entreprises dépendant de flottes de véhicules électriques, peuvent être confrontées à des retards opérationnels et des pertes financières dues aux pannes de recharge lors de leurs déplacements. Ces interruptions non planifiées peuvent ainsi affecter négativement la productivité et la satisfaction des clients.

De l’autre, les conducteurs de voitures électriques à usage particulier font face à des inconvénients majeurs lors de leurs déplacements quotidiens. Les pannes de bornes peuvent entraîner des retards, des trajets imprévus à la recherche de stations alternatives, et parfois même des situations d’urgence si la recharge devient impossible.

Nos recommandations électrisantes pour pallier ces problèmes

En effet, les pannes de bornes peuvent être attribuées à divers facteurs, tels que : 

  • des actes de vandalisme,
  • des problèmes techniques
  • une maintenance inadéquate
  • ou encore un service après-vente non réactif.

Pour résoudre ces problèmes, il est impératif de mettre en place des mesures efficaces. 

Par exemple, il serait judicieux : 

  • de recourir à la maintenance préventive, 
  • d’améliorer la surveillance et la réactivité des services de dépannage, 
  • de sensibiliser les utilisateurs à un usage responsable des infrastructures de recharge.

Une disparité au sujet de la répartition des bornes de recharge

La France fait face à un défi majeur en matière de mobilité électrique : une inégale répartition des bornes de recharge sur son territoire. 

Bien que des solutions de recharge aient été déployées en France, le nombre de bornes demeure insuffisant pour les conducteurs et l’absence d’une stratégie de déploiement persiste selon les zones géographiques. 

Et pour cause : voici les statistiques actuelles montrant la répartition des bornes de recharge par région (données mises à jour au 29 février 2024).

RÉGIONS MÉTROPOLITAINES NOMBRE DE POINTS DE RECHARGE
Hauts-de-France
11 151
Normandie
6 634
Grand Est
11 853
Bretagne
5 301
Île-de-France
21 412
Pays de la Loire
5 914
Centre-Val de Loire
5 156
Bourgogne-Franche-Comté
4 850
Nouvelle-Aquitaine
11 998
Auvergne-Rhône-Alpes
14 484
Occitanie
12 015
Provence-Alpes-Côte d'Azur
11 161
Corse
802

De l’autre côté, voici un récapitulatif tabulaire des régions d’outre-mer :

RÉGIONS D’OUTRE-MER NOMBRE DE POINTS DE RECHARGE
Guadeloupe
126
Martinique
154
Guyane
44
La Réunion
292

Source : Avere-France

 

En plus de cela, la majorité des bornes de recharge délivre des puissances minimes, favorisant ainsi le temps d’attente entre chaque voiture, mais l’engorgement des points de recharge. 

Source : Avere-France

 

Pour rappel, la proportion de bornes de recharge opérationnelles AC est de 81 %, 78 % pour les bornes de recharge DC délivrant moins de 150 kW et 77 % pour les points de recharge de plus de 150 kW de puissance.

Cela dit, 33 % délivrent moins de 7,4 kW, équivalent à une prise domestique. En incluant les bornes de 7 et 22 kW, car représentant 50 % des bornes de recharge sur le territoire, cela atteint 83 %, chiffre encourageant pour les automobilistes. 

Cependant, les bornes au débit adéquat (22 à 50 kW) ne représentent que moins de 15 %, et les rapides de plus de 50 kW sont presque inexistantes, malgré leur renommée.

Les répercussions négatives sur les utilisateurs

Cette disparité peut décourager les particuliers envisageant un passage à l’électrique. En effet, l’autonomie parfois limitée des véhicules électriques couplée à un maillage de recharge hétérogène peut créer un sentiment d’insécurité pour les conducteurs sur les longs trajets, craignant de ne pas trouver de borne à disposition.

Pour les professionnels disposant de flottes de véhicules électriques, ce déséquilibre peut également poser des problèmes de logistique. La planification des trajets et des infrastructures de recharge doit tenir compte de la répartition des bornes, ce qui peut s’avérer complexe en zone rurale.

Nos recommandations électrisantes pour pallier ces problèmes

Afin de répondre à ces problématiques, plusieurs solutions peuvent être envisagées :

  • Accélérer le déploiement des bornes de recharge dans les zones rurales et périurbaines.
  • Soutenir le développement de bornes de recharge rapide permettant de recharger plus rapidement son véhicule.

Par ailleurs, si vous souhaitez planifier un itinéraire avec votre voiture électrique afin d’avoir accès à l’ensemble des bornes de recharge et leur disponibilité en temps réel, notre article sur les meilleurs planificateurs d’itinéraire pour voitures électriques pourrait vous intéresser.

Les places pour voitures électriques prises d’assaut par les thermiques

En effet, les places réservées aux voitures électriques sont de plus en plus convoitées au vu de la croissance exponentielle des véhicules eco-friendly ces dernières décennies. Mais ce n’est pas tout, car un nouveau problème émerge : l’occupation de ces emplacements par des véhicules thermiques, privant ainsi les utilisateurs de voitures électriques de l’accès à la recharge. Ce phénomène, appelé « ICEd » (de l’anglais Internal Combustion Engine vehicule blocking EV Charging station),  peut être intentionnel ou non, mais il a un impact négatif sur l’adoption des véhicules électriques.

Les répercussions négatives sur les utilisateurs

La rareté relative des bornes de recharge, couplée à leur occupation par des véhicules non électriques, augmente le temps de recherche d’une borne disponible. Cela peut être particulièrement stressant et frustrant pour les conducteurs effectuant de longs trajets, pouvant conduire à une panne d’autonomie pour les conducteurs de voitures électriques.

De surcroît, l’incertitude liée à la disponibilité des bornes peut décourager les automobilistes d’envisager un passage à l’électrique.

Nos recommandations électrisantes pour pallier ces problèmes

Il est important de rappeler la signalisation et le civisme en matière de stationnement sur les places réservées à la recharge. La plupart des grandes villes mettent en place des amendes dissuasives pour les véhicules thermiques mal garés.


N.B : Les conducteurs thermiques risquent une contravention de deuxième classe, correspondant à une amende forfaitaire de 35 euros (minorée à 22 euros et majorée à 75 euros et pouvant même atteindre 150 euros en cas de récidive).

bdr publique

La hausse et les disparités concernant le prix de la recharge publique

Pour rappel, ce 1ᵉʳ février 2024, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a confirmé l’augmentation des tarifs de l’électricité, impactant ainsi des millions de Français.

Cette hausse soudaine est liée à la fin progressive du bouclier tarifaire gouvernemental, mis en place en octobre 2021 en réponse aux tensions en Ukraine

Naturellement, bien qu’impactant la recharge à domicile, la recharge sur les bornes publiques connaît, elle aussi, une légère tendance à la hausse bien que non impacté aux mêmes tarifs électriques. D’après Qovoltis, les frais pour recharger une voiture électrique sur 100 km varient énormément selon l’emplacement, pouvant même quadrupler. Ainsi, les coûts fluctuent entre 2,5 et 10,6 €

Mais ce n’est pas tout : des disparités tarifaires atteignant jusqu’à 800 % sur une même borne ont été constatées par l’association de consommateurs UFC-Que Choisir. 

Il convient de noter que chaque opérateur établit ses propres tarifs, déterminés par divers facteurs, notamment :

  • les frais par minute,
  • le coût par kilowattheure,
  • les frais de stationnement,
  • les charges fixes de l’opérateur.

Ces aspects soulèvent d’importants défis pour encourager un plus grand nombre de particuliers et de professionnels à embrasser la mobilité verte.

Les répercussions négatives sur les utilisateurs

En effet, les points énoncés ci-dessus peuvent affecter les conducteurs de véhicules électriques, en particulier ceux qui n’ont pas la possibilité de recharger à domicile. Cela peut inciter certains à reporter la recharge, ce qui n’est pas optimal pour la santé des batteries.

 

💡Le saviez-vous ? Il est recommandé de maintenir la batterie chargée entre 20 % et 80 % pour éviter les dommages liés aux cycles de charge complets.

 

En effet, les utilisateurs, ressentent directement l’impact financier de la hausse des prix de la recharge publique. Cette augmentation peut rendre la recharge plus coûteuse et moins attrayante, remettant en question la viabilité économique de la conduite électrique.

De plus, pour de nombreux utilisateurs, en particulier ceux aux revenus plus modestes, une hausse des prix peut limiter l’accessibilité à la recharge publique, compromettant ainsi la transition vers la mobilité électrique et exacerbant les inégalités socio-économiques.

Nos recommandations électrisantes pour pallier ces problèmes

Pour les particuliers comme pour les professionnels des flottes électriques, il existe des solutions pour optimiser ses dépenses de recharge :

  • Comparer les tarifs des opérateurs de bornes avant de brancher son véhicule.
  • Privilégier la recharge à domicile pendant les heures creuses si vous en avez la possibilité.
  • Souscrire à des offres d’abonnement auprès de certains opérateurs qui proposent des forfaits mensuels à prix avantageux.

Par ailleurs, Beev propose une carte de recharge donnant accès à plus de 300 000 bornes de recharge réparties dans toute l’Europe. Elle est gratuite et sans commission.

À lire également : L’impact de la hausse des prix de l’électricité sur ma voiture électrique

Conclusion

Si la France a accompli des progrès notables en installant plus de 100 000 bornes de recharge publiques en mai 2023, des défis subsistent  pour un passage serein à l’électrique. Le dysfonctionnement d’une borne sur cinq et la répartition géographique inégale des bornes accentuent la crainte de la panne sèche. De plus, n’oublions pas qu’il y a de plus en plus d’arnaques autour des bornes de recharge. 

À lire aussi : Borne de recharge : la nouvelle arnaque au QR code

Ensemble, professionnels et particuliers peuvent transformer le paysage des bornes de recharge publiques en France, offrant ainsi une solution viable pour les conducteurs de véhicules électriques et favorisant l’adoption massive de cette technologie éco-responsable. En somme, la gestion des pannes de bornes de recharge nécessite une approche proactive et collaborative de la part des autorités, des opérateurs de réseaux et des utilisateurs, afin de garantir une expérience de recharge fiable et pratique pour tous les acteurs concernés. 

En combinant anticipation et action, nous pouvons contribuer à un futur électrique performant et accessible à tous.

Maëlle Laurent
Maëlle Laurent

Engagée dans la mobilité durable, secteur révolutionnant la façon dont nous nous déplaçons, je contribue à la transition énergétique par le biais de mes articles.

Tags :

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Découvrez notre newsletter

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises