Offre 25 ans smart : Remise de 3 000€ sur la smart #3 et 4 000€ la smart #1, toutes finitions et options

Les 10 innovations qui promettent de révolutionner la technologie des voitures électriques

innovations voitures électriques

De l’amélioration de l’autonomie des batteries à l’avènement de la conduite autonome, les avancées technologiques participent à l’essor des véhicules électriques. Elles repoussent sans arrêt les limites du possible et redéfinissent notre relation avec la mobilité électrique. Dans cet article, découvrez les 10 innovations les plus prometteuses qui sont en train de révolutionner la technologie des voitures électriques.

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi
9h 12h30 · 14h 19h

La batterie à recharge rapide et longue autonomie

La batterie est le cœur des voitures électriques, et les innovations récentes promettent de révolutionner ce domaine. Voici les dernières tendances :

Les accumulateurs lithium-ion

Utilisés habituellement dans les appareils portables, les accumulateurs électriques utilisent le lithium comme matériau actif. Leur densité énergétique élevée leur permet une plus longue durée de vie et une faible autodécharge. Elles permettent également aux voitures électriques d’être plus performantes entre deux recharges.

L’innovation et la recherche continue

Les chercheurs dont les entreprises cherchent constamment à augmenter la capacité des batteries, accélérer le temps de charge, et réduire les coûts. Cette innovation est essentielle pour répondre à la demande croissante de véhicules électriques et pour les rendre plus accessibles.

Les batteries à l'état solide

Ces batteries sont constituées de matériaux solides comme les céramiques. Elles offrent de nombreux avantages. Elles permettent une meilleure densité énergétique et une recharge plus rapide, tout en réduisant les risques d’incendie. Des entreprises comme Quantumscape et Volkswagen travaillent actuellement sur cette technologie, qui pourrait voir le jour dès 2025.

Les batteries sodium-ion

Moins coûteuses que les lithium-ion, ces batteries utilisent le sodium et pourraient réduire les coûts globaux. Toutefois, elles pourraient ne pas offrir la même performance en termes d’autonomie et de temps de charge que les lithium-ion. Ces avancées promettent de rendre les voitures électriques plus performantes, plus sûres, et plus abordables, contribuant ainsi à une adoption plus large et à un avenir plus durable.

 

À lire aussi → La batterie externe pour véhicules électriques : un projet purement utopique

Les systèmes de conduite autonome

Les systèmes de conduite autonome sont des innovations qui permettent aux conducteurs de conduire en toute sécurité, ils s’étalent sur plusieurs niveaux : le niveau  0 (pas d’automatisation), les niveaux 1 et 2 sont des systèmes d’assistances pour le conducteur, les 3 et 4 sont des systèmes semi-autonomes. À partir du niveau 5, on peut parler d’une automatisation quasi complète pour le conducteur, voici quelques exemples : 

  • freinage automatique d’urgence (AEB) : capteurs permettant de détecter des obstacles et de s’adapter en fonction de la situation, 

 

  • système de maintien de voie : caméra suivant les lignes de la route pour aider le conducteur à rester sur la bonne voie, 

 

  • système d’avertissement de changement de voie : caméras détectant les véhicules électriques dans les angles morts, 

 

  • contrôle adaptatif de la vitesse (AAC) : radar permettant de maintenir une distance de sécurité avec le véhicule à l’avant. 

 

De nombreux véhicules électriques en sont déjà équipés. Tesla et son Model S offre par exemple ce type de technologie avec de nombreuses caméras, radars et capteurs à ultrasons à son bord. De son côté, la technologie Co-pilot 360 de la Ford Mustang Mach-e lui permet d’éviter les piétons et cyclistes ou encore d’anticiper les collisions. 


À lire aussi → Voiture connectée et autonome : comment ça marche ?

Les tableaux de bord numérique et écrans tactiles

En 2023, les grands tableaux de bord sont une norme dans les véhicules électriques, ils font partie de l’expérience utilisateur. À l’image d’une Kia EV6 ou de la Mercedes EQS , il n’est plus rare de voir des écrans tactiles dépasser les 10”. 

Les écrans tactiles sont plus grands et offrent plus de fonctionnalités qu’auparavant (navigation par satellite, connectivité Wi-Fi, commande vocale). Ils peuvent donc avoir accès à des informations plus rapidement. Cela est dû aussi à des résolutions plus élevées et un temps de réponse plus rapide qu’auparavant.  

Les constructeurs ont su parfaitement s’adapter aux besoins du marché en proposant des interfaces toujours plus intuitives permettant aux novices d’avoir accès plus facilement aux dernières innovations. Les menus et les commandes sont toujours plus faciles à comprendre, les conducteurs peuvent donc se concentrer pleinement sur la route. Ces technologies promettent de se développer encore plus dans les années à venir. Certains exemples sont marquants.

La Tesla Model 3 est équipée d’un écran tactile de 15.5”. Elle comprend toutes les grandes fonctionnalités et certaines sont plus ludiques. Boombox diffuse des sons amusants à l’extérieur du véhicule ou encore Toybox, il offre un catalogue d’histoires et vidéos rigolotes pour les plus jeunes. L’Hyundai Ioniq 5, avec son écran tactile de 12,3” propose un mode réalité augmenté qui projette des informations sur le pare-brise. Son mode film permet de s’immerger comme dans une salle de cinéma avec ses nombreux films et émissions.

La régénération d’énergie au freinage

Cette innovation existe depuis le début des voitures électriques, la Nissan Leaf  est l’une des premières à en avoir été équipé. Il permet au véhicule électrique de récupérer de l’énergie lorsqu’il freine pour pouvoir gagner de l’autonomie.  Des fabricants comme Tesla, Audi et Porsche travaillent sans discontinuer pour augmenter la puissance de cette technologie. Ils effectuent cela en repensant la conception des moteurs électriques, des freins et des systèmes de contrôle. 

Certains modèles haut de gamme bénéficient déjà de ces avancées technologiques comme la Porsche Taycan qui utilise cette technologie pour ajuster la puissance en fonction des conditions de conduite. Elle bénéficie d’un freinage plus doux.

L’assistance avancée au conducteur

L’assistance avancée concerne la sécurité active, le confort ainsi que la commodité du conducteur, dans l’objectif de prévenir les accidents. Ils sont composés de : 

  • systèmes de prévention des collisions frontales 

 

  • systèmes de stationnement automatique

 

  • systèmes de navigation assistée


Néanmoins, ces innovations, bien que plus sûres, confortables et faciles à utiliser, remettent en question de nombreux défis à relever. Les défis sont nombreux, comme la limite des capteurs : les caméras d’une voiture électrique peuvent très bien aveugler par des conditions météorologiques exécrables, ce qui peut nuire à la sécurité des passagers à bord. Il faut également prendre en compte que ce sont des technologies très récentes et relativement coûteuses. 

Certains radars peuvent ne pas être capables de détecter certains petits objets. Enfin, il n’existe pas encore de cadre juridique clair concernant ce type d’assistance, il est important de connaître les droits des piétons comme des passagers dans les véhicules autonomes. Dans les années à venir, les marques de véhicules électriques devront nécessairement travailler avec les gouvernements et les organismes de réglementation pour assurer des véhicules électriques sûrs et éthiques. 


À lire aussi → Quel avenir pour l’intelligence artificielle dans l’automobile propre ?

Les systèmes audio de haute qualité

Tout comme le tableau de bord, le système audio fait partie de l’expérience utilisateur. Naturellement plus silencieux qu’une voiture thermique, les systèmes audio permettent de masquer les bruits extérieurs (vent, pluie) permettant d’offrir une ambiance plus agréable et confortable pour ses passagers. Ils sont aussi des éléments indispensables pour assurer leur sécurité (alertes de changement de voie, capteurs de collision imminente). Ces aides aident les conducteurs à rester concentrés et à éviter les accidents.

De nouveaux matériaux comme les matériaux composites (nanoparticules de carbone) sont utilisés pour améliorer la qualité du son. Ces matériaux comprennent des matériaux acoustiques et des matériaux intelligents.

L’utilisation de l’audio numérique, la spatialisation du son et l’intelligence artificielle permettent d’améliorer la qualité du son. 

bang et olufsen

 

La BMW IX3 est équipée des derniers dispositifs audio du fabricant Bang & Olufsen.

 

Hyundai offre à ses passagers un système audio Bose à 8 haut-parleurs dans sa Ioniq 5.

Polestar-2-systeme-audio

 

La Polestar 2 dispose des 13 haut-parleurs Harman Kardon.

Les systèmes audio sont donc de plus en plus intégrés avec d’autres systèmes du véhicule électrique, tels que les systèmes d’info divertissement et les systèmes de conduite autonome.

Les toits solaires

Les toits solaires sont une innovation dans le domaine des voitures électriques. Ils créent de l’électricité grâce au soleil. Cette énergie est utilisée pour alimenter le véhicule, ce qui réduit sa dépendance aux pétrole, gaz naturel et charbon par exemple.

En plus d’aider au développement durable, ils font gagner jusqu’à 15 % d’autonomie, cela est utile dans les zones ou il y a peu de bornes de recharge. Elles diminuent aussi les coûts d’exploitation. L’électricité générée est gratuite, le coût de l’électricité utilisée pour recharger la batterie du véhicule se voit donc baissé.

Il existe cependant quelques inconvénients. Les toits solaires peuvent être coûteux à installer, et ils peuvent s’avérer inefficaces par temps nuageux ou pluvieux. Niveau performance, les toits solaires augmentent le poids du véhicule, ce qui réduit à terme son accélération.

Cette technologie est donc prometteuse et les progrès technologiques pourraient la rendre plus accessible et populaire dans les années à venir, ils pourraient même être utilisés pour alimenter les systèmes d’info divertissement ou de climatisation.

 

À lire aussi → Sono Sion, la voiture électrique à panneaux solaires très attendues



Des designs aérodynamiques innovants

Les budgets des marques de véhicules électriques concernant la recherche et le développement de nouveaux designs aérodynamiques se multiplient. L’objectif est d’améliorer l’efficacité énergétique des véhicules électriques. De nombreuses innovations apparaissent au sujet des designs : 

 

  • des formes plus affinées : la plupart des véhicules électriques ont des formes lisses et fluides permettant de réduire la traînée aérodynamique,

 

  • l’ajout de pièces mobiles comme les ailerons actifs améliorant l’aérodynamisme,

 

  • l’utilisation de matériaux légers comme la fibre de carbone.

 

Il reste encore beaucoup de recherche dans le développement de designs aérodynamiques et les constructeurs travaillent à améliorer cette technologie dans les années à venir.

 

À lire aussi → Les futures voitures électriques jusqu’en 2024



L’éclairage intelligent

Sécurité, visibilité et esthétisme, les dernières innovations concernant l’éclairage intelligent visent à allier et à répondre à ses trois besoins.

éclairage volvo xc 40

La Volvo XC40 Recharge offre des feux LED matriciels s’adaptant aux conditions de conduite et suivant la direction du véhicule.

 

La Nissan Ariya est équipée de feux avant à LED capable de suivre le mouvement du volant et d’offrir une portée supérieure à 600 m.

volkswagen-id4 eclairage

 

La Volkswagen ID.4 possède des feux lasers ultra-puissants lui offrant une grande visibilité tout en réduisant sa consommation d’énergie.

Les nouveaux éclairages des véhicules électriques promettent pour la suite. Les grands constructeurs ont su s’adapter à la demande et répondre aux besoins de sécurité routière tout en conservant une allure attractive.

La connectivité avec les smartphones

Bien installé au sein des voitures thermiques depuis quelques années, la connectivité à bord des véhicules électriques ne cessent de se développer. L’intégration des smartphones devient de plus en plus fluide et intuitive. De nouvelles fonctionnalités telles que la recharge sans fil et la compatibilité avec les assistants vocaux voient le jour.

En plus de ces fonctionnalités que l’on voit sur toutes les nouvelles voitures électriques, les constructeurs automobiles ajoutent des fonctions plus spécifiques aux systèmes de connectivité. L’intelligence artificielle permet la conduite autonome, la gestion d’énergie, la personnalisation de l’expérience conducteur. 


Dans les grandes nouveautés actuelles et à venir, on peut citer :

 

  • la projection d’écran,

 

  • la recharge sans fil, 

 

  • la compatibilité avec les assistants vocaux, 

 

  • la navigation basée sur l’intelligence artificielle,

 

  • les services de streaming de musique,

 

  • la commande vocale des fonctions du véhicule,

 

  • la 5G et le Wi-Fi 6. 

 

À lire aussi → Les meilleures applications pour voiture électrique en 2023

Conclusion

Les progrès dans le secteur des véhicules électriques sont cruciaux pour le développement d’une mobilité durable future, et ils sont également au cœur de la compétition entre les fabricants. Ces évolutions vont inévitablement changer notre façon de conduire et notre vision des voitures électriques. 

En plus d’enrichir l’expérience de conduite, elle contribue au bien-être des passagers. Vous êtes prêt à franchir le pas ? Contactez nos experts Beev si vous avez des questions. Nous vous répondrons dans l’heure qui suit.

Picture of Adrien-Maxime MENSAH
Adrien-Maxime MENSAH

Croire en l'électrification des véhicules, c'est déjà avoir fait la moitié du chemin vers sa transition écologique, pour cela je vous propose du contenu sur l'environnement de l'électrique.

Tags :

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Découvrez notre newsletter

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises