Accélérer l’adoption des voitures électriques en entreprise : le pouvoir des partenariats

Partenariat voitures électriques entreprise

Dans le contexte de l’augmentation des ventes de voitures électriques, les partenariats entre entreprises, fournisseurs de véhicules électriques et institutions publiques sont un levier crucial pour accélérer la transition énergétique. En investissant dans des flottes de voitures électriques, elles contribuent à la réduction des émissions de CO2 et renforcent également leur position en tant qu’acteurs responsables et innovants. Dans cet article, découvrez comment les partenariats peuvent faciliter l’adoption des voitures électriques au sein des entreprises. La question des avantages fiscaux et des technologies innovantes sera également abordée.

 

À lire aussi → Comment promouvoir la mobilité électrique en entreprise ?

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi
9h 12h30 · 14h 19h

L'importance des partenariats pour l'adoption des voitures électriques en entreprise

Les partenariats entre entreprises et fournisseurs de voitures électriques

En France, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à envisager l’électrification de leurs flottes de véhicules. Pour faciliter cette transition, les partenariats avec les fournisseurs de voitures électriques fleurissent. 

Les collaborations avec les constructeurs : un levier pour la transition écologique

Un exemple marquant est le partenariat entre Renault et plusieurs grandes entreprises françaises (Total Energies, EDF, BNP Paribas, L’Oréal, Michelin). Renault propose des solutions sur mesure pour les entreprises souhaitant électrifier leurs flottes, allant de la fourniture de véhicules électriques à la mise en place de bornes de recharge et de solutions de gestion de flotte. Grâce à ces collaborations, les entreprises peuvent non seulement bénéficier de conditions avantageuses, mais aussi d’un soutien technique et logistique essentiel pour réussir leur transition énergétique.

Quels sont les avantages pour les entreprises ?

Les partenariats avec les marques de voitures électriques offrent plusieurs avantages. Par exemple, EDF a noué des partenariats avec des entreprises comme Amazon France pour le déploiement de flottes électriques. Ces collaborations permettent aux entreprises de profiter de :

  • Tarifs préférentiels : les constructeurs proposent souvent des offres exclusives pour les entreprises partenaires (remises sur les prix des véhicules, packages de maintenance…).
  • Expertise technique : les fournisseurs offrent un accompagnement technique pour l’installation des infrastructures de recharge et la gestion des flottes.
  • Solutions de financement : des options de leasing ou de financement sont souvent disponibles, facilitant l’investissement initial.

 

Selon une étude réalisée par l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise (OVE), en 2023, près de 20 % des entreprises françaises envisagent d’augmenter leur parc de véhicules électriques au cours des deux prochaines années. Cette tendance est soutenue par des initiatives comme le partenariat entre Peugeot et TotalEnergies pour fournir des solutions de recharge et des véhicules électriques adaptés aux besoins des entreprises.

En s’associant avec des fournisseurs de voitures électriques, les entreprises françaises peuvent ainsi accélérer leur transition vers une mobilité durable tout en bénéficiant d’un soutien complet pour optimiser leur flotte. Ces partenariats sont un élément clé pour surmonter les défis liés à l’adoption des véhicules électriques et maximiser les bénéfices économiques et environnementaux.

Les avantages fiscaux et les subventions via des partenariats publics-privés

L’adoption de véhicules électriques ne se traduit pas uniquement par des partenariats intéressants, mais aussi par d’importants avantages financiers. Les entreprises peuvent bénéficier de diverses incitations fiscales et subventions qui rendent l’acquisition et l’entretien de voitures électriques plus abordables.

Quels sont les avantages fiscaux ?

En France, la loi de finances pour 2024 a renforcé ces incitations afin de promouvoir une transition énergétique accélérée, on peut noter notamment le crédit d’impôt de transition énergétique (CITE) allant jusqu’à 30 % du coût des investissements, l’exonération des nouvelles TVS (taxe annuelle sur les émissions de CO2 des véhicules de tourisme et la taxe annuelle sur les émissions de polluants atmosphériques) et l’amortissement du coût d’acquisition des véhicules électriques de manière accélérée.

 

En plus des avantages fiscaux, plusieurs subventions sont disponibles pour alléger les coûts associés à l’adoption des véhicules électriques :

 

 

  • le bonus écologique, permettant de recevoir une aide allant jusqu’à 7 000 €, 
  • la prime à la conversion, pouvant faire bénéficier d’une prime allant jusqu’à 5 000 € lorsqu’elles remplacent un véhicule ancien par un véhicule électrique, 
  • les aides régionales, offrant des subventions pouvant atteindre 50 % des coûts d’installation.

 

En 2023, ce programme a permis l’installation de plus de 1 000 bornes de recharge, avec une aide financière couvrant jusqu’à 70 % des coûts d’installation. Ces partenariats ont permis de doubler le nombre de stations de recharge accessibles aux entreprises dans certaines zones rurales et périurbaines.

 

À lire aussi → Les avantages des voitures électriques pour les PME

Comment les entreprises peuvent-elles intégrer les voitures électriques dans leurs flottes ?

Quelles sont les étapes pour intégrer les voitures électriques dans la flotte d'entreprise ?

1 - Évaluer et planifier les besoins

La première étape pour intégrer les voitures électriques dans une flotte d’entreprise consiste à évaluer les besoins spécifiques de l’entreprise. Cela inclut l’analyse :

  • des trajets quotidiens, 
  • des distances parcourues, 
  • des profils d’utilisation des véhicules. 

Ce type d’analyse a permis à de grandes entreprises comme La Poste (plus de 10 000 véhicules électriques déployés) de déterminer que la majorité de ses trajets urbains de courte distance étaient parfaitement adaptés à l’électrification. Cette évaluation bien ciblée permet de choisir les véhicules électriques les plus adaptés, maximisant ainsi l’efficacité et réduisant les coûts de fonctionnement sur le long terme.

2 - Mettre en place des infrastructures de recharge

Un des principaux défis de l’intégration des véhicules électriques est la mise en place d’infrastructures de recharge adéquates. Les entreprises doivent investir dans des bornes de recharge sur leurs sites, et éventuellement dans des solutions de recharge domestique pour les employés. La présence d’infrastructures de recharge assure une disponibilité constante des véhicules et réduit les coûts liés à l’utilisation de stations de recharge publiques.

3 - Optimiser les coûts d’achat et d’entretien

Les entreprises peuvent réduire les coûts d’achat des véhicules électriques en profitant des subventions et des incitations fiscales. De plus, les coûts d’entretien des véhicules électriques sont généralement plus faibles que ceux des véhicules thermiques, en raison d’un nombre inférieur de pièces mobiles. Par exemple, Renault propose des contrats de maintenance adaptés aux véhicules électriques, avec des économies pouvant aller jusqu’à 30% par rapport à un véhicule thermique.

4 - Sensibiliser et former ses employés

Pour garantir une transition efficace, il est crucial de sensibiliser et de former les employés à l’utilisation des véhicules électriques. Des sessions de formation sur l’optimisation de la conduite électrique et sur les procédures de recharge peuvent être organisées. Des centres de formations existent avec des programmes de formation pour les employés et leur permettre d’améliorer l’acceptation et l’utilisation efficace des véhicules électriques dans la flotte de l’entreprise. Des employés bien formés sont plus enclins à adopter une conduite éco-responsable, maximisant ainsi l’autonomie des véhicules et réduisant les coûts d’exploitation.

Quels sont les impacts des voitures électriques sur la réduction des coûts et des émissions ?

L’économie sur le carburant et l'entretien

Le coût de l’électricité pour recharger un véhicule électrique est beaucoup plus faible que le coût du carburant, en France, le coût moyen de l’électricité est d’environ 0,17 €/kWh. Recharger une voiture électrique avec une batterie de 50 kWh, comme la Renault Zoé e-Tech, coûterait donc approximativement 8,5 €, ce qui permettrait de parcourir environ 300 km. En comparaison, un véhicule thermique similaire consommant 6 litres aux 100 km nécessiterait environ 18 € pour la même distance, soit plus du double. De plus, les voitures électriques ont moins de pièces mobiles que les véhicules traditionnels, elles nécessitent moins de maintenance pour des composants tels que les freins et les moteurs.

La diminution des émissions de CO2

Les véhicules électriques n’émettent pas de CO2 lors de leur utilisation. L’utilisation d’un véhicule électrique permet de réduire les émissions de CO2 d’environ 2,5 tonnes par an pour un usage de 20 000 km, comparé à un véhicule diesel. Une flotte de 50 véhicules électriques composée de Peugeot e-208 pourrait réduire les émissions annuelles de CO2 de 125 tonnes.

L’utilisation d'énergies renouvelables

Les entreprises peuvent également réduire davantage leur empreinte carbone en utilisant des sources d’énergie renouvelable pour recharger leurs véhicules électriques. EDF propose des contrats d’électricité verte pour les entreprises, garantissant que l’énergie utilisée pour recharger les véhicules provient de sources renouvelables. 

 

À lire aussi → Les quotas de véhicules électriques dans les flottes d’entreprises

Les avantages pour les entreprises de collaborer avec des partenaires technologiques

L’impact des innovations technologiques sur l'adoption des véhicules électriques

Grâce aux partenariats avec des entreprises spécialisées dans les technologies de pointe, ils permettent de surmonter les obstacles liés à l’infrastructure et à la gestion des flottes, rendant l’électrification plus accessible et efficace.

Innovation technologique Description Impacts sur les entreprises
Recharge Rapide
Technologie permettant de recharger les véhicules électriques à 80% en moins de 30 minutes. Ex : Tesla Superchargeurs, Ionity stations 350 kW.
- Réduction des temps d'arrêt - Optimisation des itinéraires Économies de 20% sur les coûts de recharge
Gestion intelligente de flotte
Solutions de télémétrie et de gestion de la recharge. Ex : Geotab, EVBox.
Suivi en temps réel des véhicules Réduction des coûts de carburant de 15 % Optimisation de l'utilisation et de la durée de vie des véhicules
Batteries avancées
Développement de batteries à haute densité énergétique et semi-conducteurs.
Augmentation de l'autonomie Réduction des coûts de maintenance Diminution de l'empreinte écologique de 80%

Les avantages concurrentiels pour les entreprises adoptant des technologies vertes

L’amélioration de l'image de marque

Les entreprises françaises qui adoptent des technologies vertes renforcent leur image de marque en tant qu’acteurs responsables. Carrefour en est un bon exemple, avec son projet  d’atteindre une flotte 100 % électrique d’ici à 2030. Cette démarche verte attire aussi l’attention des investisseurs éthiques, soucieux de l’impact environnemental des entreprises. En collaborant avec LG Chem, Renault a également un programme ambitieux pour devenir neutre en carbone d’ici 2040 en Europe. Une image de marque renforcée attire des clients fidèles et augmente la valeur de la marque, offrant ainsi un avantage concurrentiel conséquent.

L’accès à de nouveaux marchés et clients

Les entreprises qui adoptent des technologies vertes attirent une clientèle plus large, en particulier des consommateurs et des partenaires commerciaux qui valorisent la durabilité. Air France a intégré des véhicules électriques pour les déplacements internes et le transport de passagers sur ses aéroports. Cette initiative a permis à Air France de séduire une clientèle plus soucieuse de l’environnement, renforçant ainsi sa position sur le marché du transport aérien. De son côté, L’Oréal a mis en place une flotte de véhicules électriques pour ses employés et ses activités logistiques en France. En collaboration avec des partenaires comme Tesla pour les véhicules et Schneider Electric pour les solutions de recharge.

Les avantages réglementaires

Les entreprises qui adoptent des technologies vertes bénéficient d’une meilleure conformité aux réglementations environnementales en constante évolution. En France, des réglementations de plus en plus strictes imposent aux entreprises de réduire leurs émissions de CO2. Les entreprises de la région Île-de-France qui adoptent des flottes électriques peuvent bénéficier d’aides régionales couvrant jusqu’à 50 % des coûts d’installation de bornes de recharge.

 

À lire aussi → Voiture électrique : des solutions pour valoriser votre marque employeur

Conclusion

 

Adopter des véhicules électriques grâce à des partenariats technologiques permet donc aux entreprises françaises de réduire considérablement leurs coûts opérationnels et d’augmenter leur compétitivité sur un marché global de plusieurs dizaines de milliards d’euros. En 2024, plus de la moitié des entreprises françaises prévoient d’électrifier leur flotte, illustrant une tendance croissante vers la durabilité et l’innovation. Saisir cette opportunité permet de rester à la pointe de la transition énergétique tout en réalisant des gains financiers.

Picture of Adrien-Maxime MENSAH
Adrien-Maxime MENSAH

Croire en l'électrification des véhicules, c'est déjà avoir fait la moitié du chemin vers sa transition écologique, pour cela je vous propose du contenu sur l'environnement de l'électrique.

Tags :

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Découvrez notre newsletter

À lire aussi
tesla-model-3-performance-2024-frandroid-model-3-performance
Fiat grande panda

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises