Offre 25 ans smart : Remise de 3 000€ sur la smart #3 et 4 000€ la smart #1, toutes finitions et options

Les avantages des voitures électriques pour les PME

Voiture électrique PME

De plus en plus d’entreprises de toutes tailles, en particulier les PME décident d’électrifier leur flotte automobile. En plus de contribuer à leur conscience écologique, cela leur permet de profiter de nombreux avantages. Nous allons examiner de plus près les atouts de la location longue durée et quels sont les modèles qui s’adaptent le mieux à leur activité. À travers cet article, découvrez en quoi la transition écologique est importante et peut-être rentable pour les entreprises.

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi
9h 12h30 · 14h 19h

Pourquoi migrer vers les véhicules électriques est important pour les PME ?

L’augmentation du carburant est une préoccupation pour tout le monde. Les PME, professionnels libéraux et même les artisans sont concernés. Des sources d’énergies alternatives existent bien (biocarburants, énergies solaires). Elles laissent cependant des empreintes carbones et leur coût de production est élevé. L’énergie électrique est donc une option. De plus, les entreprises équipant leurs employés en véhicules électriques professionnels sont en constante progression.

L’image de marque de l’entreprise

Pour une entreprise, montrer qu’elle a une politique volontaire quant aux préoccupations environnementales et sociales est important. La responsabilité sociale des entreprises lui permet d’améliorer son image de marque. Une étude de l’ADEME nous apprend que 72 % des français se sentent concernés par la consommation responsable. Ils sont de plus en plus nombreux à avoir une image positive des entreprises ayant une politique de RSE. Passer à l’électrique leur permet de réduire leur empreinte carbone grâce à des véhicules électriques émettant beaucoup moins de gaz à effet de serre que les véhicules thermiques.  Une voiture électrique émet 100 g de CO2 par km, le même modèle à essence rejette 200 à 250 g CO2/km. 

La technologie avance et les batteries des voitures électriques ont une durée de vie plus longue. Elles peuvent être recyclées et réutilisées, cela permet la réduction de l’impact sur les ressources naturelles. Aussi, en adoptant la voiture électrique, les entreprises contribuent au développement des infrastructures de recharge. En véhiculant ces valeurs, elles peuvent, grâce à leur réputation, inciter les consommateurs à adopter à leur tour les véhicules électriques.

En savoir plus : Responsabilité Sociale des Entreprises : définition et exemples

Économie des coûts

Une entreprise qui veut acheter des voitures électriques veut aussi pouvoir faire des économies sur ses coûts d’exploitation. Avec les véhicules électriques, les coûts d’entretien sont moins élevés que sur une voiture thermique. Le mécanisme de propulsion est plus simple sur une voiture électrique et il y a moins de pièces. Les coûts d’énergie sont moins élevés et le prix pour recharger la batterie est inférieur à un plein de carburant.

Les aides accordées par le gouvernement permettent aussi aux entreprises de réduire le prix d’achat des véhicules électriques. 

En savoir plus → Toutes les aides pour l’achat d’une voiture électrique 

Favoriser la transition écologique : le coup de pouce de l’État

Les PME qui souhaitent migrer vers les véhicules électriques peuvent profiter du bonus écologique. Son montant maximal peut aller jusqu’à 3 000 € pour un véhicule électrique de moins de 47 000 €. Ce bonus peut être un véritable atout. Elles peuvent aussi obtenir la prime à la conversion pour remplacer leurs anciens véhicules polluants par des véhicules propres. Cette prime s’applique aux véhicules possédant des vignettes crit’Air de catégorie 3 et plus (vignette écologique obligatoire pour les véhicules circulant dans certaines ZFE). Le montant de l’aide varie en fonction du type de véhicule. Elle est particulièrement avantageuse pour les véhicules utilitaires et les poids lourds.

La contribution à un avenir durable

L’industrie de l’automobile est en grande partie responsable de la pollution dans l’air. Pour la limiter, les entreprises n’auront bientôt plus le choix de renouveler ou pas leur flotte de véhicules professionnels. D’ici à 2024, 20 % des voitures de leur flotte automobile devront être des électriques. En 2050, ce sera 50 %. 

Transition vers les véhicules électriques : les avantages financiers et écologiques

La recherche a montré que les voitures électriques sont meilleures pour l’environnement. Elles émettent moins de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques que les voitures à essence ou diesel. Cela tient compte de leur fabrication et de la production d’électricité pour les faire fonctionner. Si votre décision est déjà prise concernant les voitures électriques, Beev vous invite à consulter ses offres de leasing.

Offrez vous une voiture électrique en leasing

Les voitures électriques : meilleures pour l’environnement ?

Le principal avantage des voitures électriques est la contribution qu’elles peuvent apporter à l’amélioration de la qualité de l’air dans les villes. Sans pot d’échappement, les voitures électriques ne produisent aucune émission de dioxyde de carbone. Cela réduit considérablement la pollution de l’air.

Les voitures électriques nous donnent des rues plus propres. Les villes comme les villages deviennent des endroits plus sains pour les piétons et les cyclistes. Fait intéressant, il faut rouler autour de 30 000 à 40 000 km (2 à 3 ans d’utilisation en moyenne) pour que la voiture électrique devienne meilleure pour le climat que son équivalent thermique.

Tableau carbone

 Empreinte carbone moyenne d’une voiture vendue en 2020 en fonction de son kilométrage 

Source : Carbone 4

De plus, elles aident à lutter contre la pollution sonore, en particulier dans les villes dans lesquelles les vitesses sont généralement faibles. Les véhicules électriques sont beaucoup plus silencieux que les véhicules à essence. Ils créent un environnement plus paisible pour tout le monde (cyclistes, piétons, riverains).

Un outil pour aider les PME à comparer l’impact environnemental global des voitures électriques par rapport aux voitures thermiques est d’ailleurs disponible sur le site de l’Institut de la Science et de la Technologique du Luxembourg. L’objectif est de permettre aux entreprises de comprendre pourquoi et comment l’électrification des véhicules peut réellement être bénéfique pour leur image.

La fabrication d’une voiture électrique consomme beaucoup d’énergie. Les émissions émises lors de sa production sont plus élevées qu’une voiture thermique due à ses batteries lithium-ion. Tout au long de sa vie, c’est plus d’un tiers des émissions de CO2 qui sont produites rien que pendant sa fabrication. Malgré cela, elle reste la solution la plus propre comparée à une voiture thermique. 

De plus, l’Agence de la Transition Écologique nous apprend à travers une étude qu’une voiture électrique roulant en France a un impact carbone 2 à 3 fois inférieur à celui d’un modèle similaire thermique.

Les avantages financiers pour les PME en 2023

Comme en 2022, au même titre que les particuliers, les PME bénéficient d’aides financières de la part du gouvernement.  Le bonus écologique et la prime à la conversion visent à aider financièrement les entreprises qui font le choix de renouveler leur flotte automobile. La prime à la conversion est versée à condition que l’entreprise mette à la casse ses anciens véhicules polluants. D’autres avantages leur sont également allouées. Une aide de 1000 € supplémentaire pour les PME dont les voitures électriques se situent en ZFE (zones à faibles émissions). Pour les modèles rejetant moins de 21 g/km, ils sont dispensés de payer la taxe annuelle sur les émissions de CO2. Enfin, au niveau de la fiscalité, également en fonction de ce que la voiture électrique rejette, l’entreprise peut faire une déduction de son amortissement. À noter que dans tous les cas, elle n’aura pas de taxe à payer sur la carte grise. 

Type de véhicule Jusqu'au 30 décembre 2022 A partir du 1er janvier 2023
Véhicule électrique neuf de moins de 47 000 €
4 000 €
3 000 €
Véhicule électrique neuf de 47 000 € à 60 000 €
2 000 €
0 €
Véhicule électrique neuf de plus de 60 000 € fonctionnant à l'hydrogène
2 000 €
0 €
Camionnette électrique neuve
4 000 €
4 000 €
Véhicule hybride rechargeable neuf (autonomie supérieure à 50 km)
1 000 €
0 €

Montant du bonus écologique

Type de véhicule Critères Montant de l'aide
Véhicule électrique ou hybride rechargeable neuf ou occasion
Autonomie supérieure à 50 km/ Prix inférieur ou égal à 60 000 €
2500 €
Véhicule utilitaire léger
Véhicule électrique, hybride rechargeable, neuf ou d'occasion/ Autonomie supérieure à 50 km
40 % du coût d'acquisition dans la limite de : - 5 000 € pour les véhicules de classe I - 7 000 € pour les véhicules de classe II - 9 000 € pour les véhicules de classe III
Véhicule à deux / trois roues / quadricycle à moteur
- Véhicule électrique neuf - Pas de batterie au plomb - Puissance maximale nette supérieure à 2 ou 3 kW (suivant le règlement d'homologation)
100 €

Montant de la prime à la conversion

La LLD : la solution idéale pour les professionnels ?

Malgré les défis de la chaîne d’approvisionnement, les ventes de véhicules électriques ont plus que doublé pour atteindre 6,6 millions en 2021, soit près de 9 % du marché automobile mondial. Le marché mondial des véhicules électriques devrait plus que quadrupler d’ici à 2026. Une tendance qui se confirme aussi pour le marché français où près de la moitié du parc automobile sera électrique en 2040. Un constat encourageant en faveur du Plan Climat visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Pour les entreprises, différentes solutions existent pour financer ce projet ambitieux. 

La location de longue durée

La location longue durée n’était pas populaire à ses débuts. Elle est apparue dans les années 1980 et a connu une belle croissance au fil des décennies. En 2019, 1 912 269 véhicules étaient en LLD, une croissance de 6 % par rapport à 2018. En 2022, les 51 553 voitures électriques immatriculées en LLD ont représenté 28 % du marché automobile, un chiffre qui reste stable par rapport à 2021 (55 842 immatriculations, soit 29,9 %).

Source : Sesamlld 

La LLD offre la possibilité pour la PME d’avoir accès à une voiture neuve pour une période allant de 24 à 60 mois. Elle paye un loyer mensuel et dans certains cas un dépôt de garantie ou un premier versement lors de la signature du contrat. L’avantage de ce mode de financement pour les entreprises est qu’elle intègre aussi des services. L’entretien, les pneumatiques ou encore le remplacement du véhicule électrique en cas d’incident sont inclus. À la fin du contrat de location, la PME peut : 

  • Restituer la voiture électrique (fin du contrat)
  • Choisir un nouveau modèle (signature d’un nouveau contrat)
  • Racheter le véhicule (le loueur fixe alors le prix de vente à un tarif inférieur au prix du marché)

À la signature du contrat, le montant et le nombre de loyers mensuels sont fixés selon différents critères. L’investissement financier, qui comprend la différence entre le coût d’achat du véhicule électrique et sa valeur résiduelle (la valeur estimée de revente sur le marché de l’occasion). La durée de location, le kilométrage annuel convenu, le premier loyer majoré, les services supplémentaires souscrits (assistance, assurance) et un dépôt de garantie. Ce dernier sera remboursé au locataire à la fin du contrat.

Pour une PME, être en contrat de LLD, lui permet de renouveler souvent sa flotte automobile. Le paysage des véhicules électriques évolue très rapidement, 1 102 975 véhicules électriques et hybrides rechargeables légers sont en circulation en France, dont 346 865 immatriculés en 2022. Les constructeurs commercialisent régulièrement de nouveaux modèles, à l’image de Volkswagen avec sa  nouvelle iD.3  et sa iD.Buzz

Au niveau financier, la PME peut récupérer la TVA sur ses voitures électriques professionnelles. N’entrant pas dans les charges d’exploitation de l’entreprise, les loyers sont déductibles. Pour ses projets à venir, la LLD permet également à la société de préserver sa capacité d’emprunt. 

Une entreprise qui pour électrifier sa flotte automobile choisit la location de longue durée bénéficie de services additionnels.

Le service d’assistance (disponible 24 h/24 et 7j/7) couvre les pannes, les accidents ou les vols de voiture. La PME bénéficie du dépannage ou bien du remorquage de ses voitures électriques sans limites de kilométrage. L’hébergement du conducteur est pris en charge en cas d’immobilisation de plus de 24 heures. 

Un véhicule électrique de remplacement peut aussi être mis à disposition des salariés de l’entreprise en attendant que la voiture, ayant subi un dommage, soit réparée. Le loueur prête donc un modèle sur une période qui aura été convenu au préalable. 

L’entretien du véhicule comprend contrôles techniques, opérations d’entretien, réparations habituelles et main d’œuvre.

Quel modèle de véhicule électrique adapté à une PME ?

De nombreuses considérations et décisions accompagnent le changement ou l’ajout de voitures à une flotte automobile d’une entreprise. Quel véhicule électrique choisir ? Comment gérer efficacement la charge et les paiements et comment ne pas être noyé dans la multitude d’offres de voitures électriques existantes sur le marché ?

Qu’est-ce qu’une flotte de véhicules électriques ?

Une flotte de véhicules électriques est un parc de véhicules à faible émission détenus ou loués par une entreprise. Les voitures de la flotte sont utilisées pour transporter des personnes ou des marchandises. Une flotte de véhicules électriques produit peu d’émissions de carbone lorsqu’elle fonctionne. Contrairement aux flottes traditionnelles, les flottes de véhicules électriques dépendent des batteries plutôt que de l’essence ou du diesel pour fonctionner. Tout comme un véhicule de flotte traditionnelle doit être ravitaillé en carburant, un véhicule de flotte électrique doit être rechargé. 

En savoir plus : Tout savoir sur la flotte de véhicules électriques

Vous êtes une PME ou TPE et souhaitez passer à la mobilité électrique ?

Faites dès maintenant votre transition énergétique, avec plusieurs véhicules 100 % électriques neuves et disponibles en leasing chez Beev ! 

L’audit automobile : la première étape

Avant de se lancer dans ce projet, faire un audit automobile est nécessaire. Il permet de faire un point actuel sur la flotte automobile de la société. L’entreprise saura ensuite si son projet est faisable et réaliste. Voici les points à prendre en compte  :

 

  • Fixer les objectifs de l’entreprise en électrifiant sa flotte (réduction des coûts d’exploitation, réduction des émissions de gaz à effet de serre,…).

 

  • Collecter les données sur le parc automobile actuel (nombre de véhicules, consommation).

 

  • Calculer les coûts à l’achat et à l’exploitation de voitures électriques.

 

  • Évaluer les coûts associés (infrastructures de recharge et installations).

Les salariés au premier plan

Quand une PME souhaite déterminer quel modèle convient le mieux à sa flotte, le salarié qui est amené à utiliser le véhicule électrique doit être la priorité de l’entreprise. La possibilité pour le salarié de recharger à domicile, l’autonomie quotidienne et le type de véhicule sont essentiels. Il faut que l’expérience soit positive pour l’employé qui conduit la voiture. Un salarié pas satisfait peut ralentir l’électrification de la flotte automobile en faisant de mauvais retours. À l’inverse, un conducteur satisfait peut le faire savoir et donner un élan à la transition.  En tant que PME, Beev vous conseille d’identifier les salariés les plus réceptifs à la conduite d’un véhicule électrique. Cela permettra d’évaluer leurs besoins et leur point de vue sur les différents modèles du marché.

Quelle voiture électrique pour l’activité d’une PME ?

Tous les professionnels n’ont pas les mêmes besoins. Ce fait est d’autant plus vrai lorsqu’ils sont en déplacement pour leur entreprise. Pour renouveler sa flotte automobile, le choix du modèle de véhicule électrique dépendra de la vitesse et le volume. Certaines voitures seront plus ou moins adaptées à une PME en fonction de son activité. Des berlines électriques dépassent aujourd’hui facilement les 400 km comme la Tesla Model 3. Mais grâce à des voitures de plus en plus performantes, la question de l’autonomie est secondaire. Elle était une des principales préoccupations des entreprises lors du passage aux voitures électriques dans le passé. 

En savoir plus : Classement 2023 des voitures électriques à grande autonomie

Pour les employés d’une PME, posséder une petite citadine électrique est une solution idéale dans les grandes villes francophones, quelle que soit la région. Ils ont souvent des trajets simples (aller-retour entre leur domicile et leur lieu de travail). En rechargeant leur véhicule de société en journée sur les bornes de leur entreprise ou le soir à la maison, ils n’ont pas à se soucier du niveau d’autonomie de la batterie. Des modèles comme la Peugeot e-208, la Renault Zoe e-Tech ou encore la Fiat 500e  s’adaptent très bien à leurs besoins.

Contrairement aux employés, les techniciens de terrain ont des journées plus mouvementées. Ils font fréquemment des déplacements d’un point A à un point B pour rencontrer leurs clients ou partenaires. Ils ont besoin d’un volume de chargement plus grand, une meilleure autonomie et s’assurer d’avoir accès à une borne rapidement.

La gamme d’utilitaires électriques s’est considérablement étoffée. Les grandes marques proposent désormais toutes les leurs. La Citroën e-Jumper, qui est le best-seller en France, répond parfaitement aux attentes de ces professionnels avec une autonomie pouvant dépasser les 300 km et une batterie de 37 kWh. 

Les commerciaux ont eux besoin de voitures électriques possédant une grosse autonomie. En plus d’effectuer de nombreux déplacements quotidiens, ils peuvent être amenés à aller en dehors de leur région et même à l’étranger. Bien qu’onéreuse à l’achat, choisir le leasing est une solution intéressante, par exemple avec la baisse du prix de la Tesla Model 3 faisant profiter aux entreprises d’avantages comme le bonus écologique. 

Conclusion

Comme nous avons pu le voir dans cet article, les entreprises s’équipant de voitures électriques bénéficient de nombreux avantages (incitations financières, économies de coûts). Elles bénéficient aussi d’une meilleure image de marque. La location de longue durée permet également aux PME de faciliter leur passage à l’électrique. Il faut cependant prendre en compte toutes les conditions avant de s’engager. Enfin, pour réussir ce projet ambitieux, la communication avec ses collaborateurs au préalable est fondamentale pour mieux comprendre les objectifs et attentes.

Picture of Adrien-Maxime MENSAH
Adrien-Maxime MENSAH

Croire en l'électrification des véhicules, c'est déjà avoir fait la moitié du chemin vers sa transition écologique, pour cela je vous propose du contenu sur l'environnement de l'électrique.

Tags :

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Découvrez notre newsletter

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises