L’impact des véhicules électriques sur la logistique et la chaîne d’approvisionnement

logistique voitures électriques

L’essor des véhicules électriques est en train de transformer profondément les secteurs de la logistique et de la chaîne d’approvisionnement. Avec une augmentation de 37 % des ventes de véhicules électriques dans le monde en 2023 par rapport à 2022, il devient crucial de comprendre les implications de cette transition pour les opérations logistiques. Cet article explore en profondeur l’impact des véhicules électriques sur la logistique et la chaîne d’approvisionnement, en mettant en lumière les avantages, les défis et les innovations en cours. Découvrez comment ces changements transforment le secteur et les stratégies à adopter pour une transition réussie vers une logistique durable. 

 

À lire aussi → Logistique du dernier kilomètre : un défi pour les entreprises 

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi
9h 12h30 · 14h 19h

L'importance des batteries au lithium dans la logistique électrique

Production et gestion des batteries au lithium

La production des batteries au lithium, essentielles pour les véhicules électriques, représente un enjeu majeur pour la logistique moderne. En 2023, la production mondiale de lithium a atteint plus de 180 000 tonnes, quadruplant depuis 2010, et elle devrait encore augmenter pour répondre à la demande d’ici à 2025 et d’ici à 2030.

Quels sont les défis logistiques ?

La production des batteries au lithium est complexe et présente plusieurs défis logistiques. Le lithium est principalement extrait en Australie, au Chili et en Chine, nécessitant un transport international important pour acheminer le minerai vers les sites de production de batteries. En France, des entreprises comme Eramet jouent un rôle crucial dans la production et la gestion du lithium. Par exemple, la mine de lithium de San José, en Espagne, gérée par Eramet, est l’un des projets phares en Europe pour sécuriser l’approvisionnement en lithium.

Un autre défi majeur est l’impact environnemental de l’extraction du lithium. L’extraction minière peut entraîner des dommages écologiques importants, notamment en termes de consommation d’eau et de déforestation. Des pratiques durables sont donc nécessaires pour minimiser ces impacts et garantir une chaîne d’approvisionnement responsable.

Quel est l’impact de la gestion et du recyclage des batteries sur la chaîne d'approvisionnement ?

La gestion des batteries au lithium, une fois utilisées, pose également des défis logistiques importants. Le recyclage des batteries permet de récupérer jusqu’à 95 % des matériaux stratégiques, réduisant ainsi la dépendance à l’extraction de nouvelles ressources et limitant l’impact environnemental global. En France, des entreprises comme Véolia et Suez sont à la pointe du recyclage des batteries, développant des procédés innovants pour traiter et réutiliser les composants des batteries usagées.

Le processus de recyclage des batteries est essentiel pour une chaîne d’approvisionnement durable. En intégrant des solutions de recyclage efficaces, les entreprises peuvent réduire leur empreinte carbone et créer une économie circulaire. Par exemple, Northvolt, un acteur majeur en Europe, s’engage à utiliser des matériaux recyclés dans la fabrication de nouvelles batteries, démontrant ainsi l’importance de boucler la boucle de la chaîne d’approvisionnement.

 

À lire aussi →  Quelles sont les matières premières présentes dans les batteries des voitures électriques ?

Innovation et durabilité des batteries

La technologie des batteries au lithium continue de se transformer, avec des innovations visant à améliorer leur durabilité et à réduire les coûts. Ces avancées sont cruciales pour soutenir l’intégration des voitures électriques dans les opérations logistiques.

Les dernières innovations se concentrent sur plusieurs aspects clés pour augmenter la performance et la durabilité des batteries :

 

  • Les batteries à électrolyte solide, elles remplacent les électrolytes liquides par des solides, augmentant ainsi la densité énergétique et la sécurité tout en réduisant le temps de charge.

  • Les nanomatériaux, l’intégration de nanomatériaux comme les nanoparticules de silicium dans les électrodes de batterie améliore la capacité, la stabilité et les performances cycliques des batteries. 

 

  • L’Intelligence artificielle, l’IA révolutionne la gestion des batteries en optimisant les cycles de charge, en surveillant la santé des batteries et en prédisant les pannes. 

Pour assurer une gestion durable des batteries au lithium, plusieurs stratégies sont mises en œuvre :

  • Le recyclage des batteries, il permet de récupérer jusqu’à 95 % des matériaux stratégiques, réduisant ainsi la dépendance à l’extraction de nouvelles ressources.

  • La réduction des coûts, les coûts des batteries ont chuté de 90 % depuis 2010, et ils devraient encore baisser de 40 % d’ici à la fin de cette décennie. 

 

Cette baisse des coûts rend les projets solaires avec stockage par batterie plus économiques que les nouvelles centrales au charbon ou au gaz dans plusieurs régions du monde. Néanmoins, les universités et les centres de recherche explorent actuellement des alternatives aux batteries lithium-ion traditionnelles. 

En France, des entreprises comme Véolia et Suez développent des procédés innovants pour traiter et réutiliser les composants des batteries usagées, contribuant à une économie circulaire. La réduction des coûts rend les projets solaires avec stockage par batterie plus économiques que les nouvelles centrales au charbon ou au gaz dans plusieurs régions du monde. Enfin, les batteries lithium-soufre offrent une densité énergétique plus élevée et des coûts inférieurs, bien que des défis liés à la stabilité des cycles doivent encore être surmontés.

Ces innovations et stratégies montrent comment la technologie des batteries évolue pour répondre aux besoins croissants de durabilité et d’efficacité dans les opérations logistiques et au-delà. Avec ces avancées, les batteries au lithium sont prêtes à jouer un rôle clé dans un avenir énergétique plus vert et plus durable.


À lire aussi → Impact de l’été sur les batteries électriques : ce que les professionnels doivent savoir

La logistique durable et les véhicules électriques

Les avantages des véhicules électriques pour la logistique durable

La réduction des émissions de CO2

L’un des principaux avantages des voitures électriques est leur capacité à réduire significativement les émissions de CO2. Selon l’ADEME, un modèle propre émet en moyenne six fois moins de CO2 par kilomètre qu’un modèle équivalent thermique. Cette réduction est cruciale pour les entreprises qui cherchent à minimiser leur impact environnemental tout en répondant aux exigences croissantes en matière de durabilité.

L’amélioration de l'efficacité énergétique

Les véhicules électriques sont plus efficaces que les véhicules thermiques. Leur moteur électrique a un rendement énergétique proche de 80 %, ce qui est presque quatre fois supérieur à celui des moteurs thermiques. Cela permet non seulement de réduire la consommation d’énergie, mais aussi de diminuer les coûts opérationnels.

On peut également noter d’autres avantages supplémentaires comme la réduction des coûts de maintenance (moins d’entretien), de nombreuses subventions et incitations fiscales disponibles pour les entreprises et l’amélioration de l’image de marque.

Plusieurs entreprises françaises ont adopté des solutions logistiques électriques avec succès :

 

  • La Poste : pionnière, elle utilise une flotte de véhicules électriques pour ses livraisons urbaines. Cette initiative a permis de réduire considérablement ses émissions de CO2 et les nuisances sonores en ville. En 2020, La Poste a annoncé que ses voitures électriques avaient parcouru plus de 30 millions de kilomètres, contribuant ainsi à une logistique plus verte. 

 

  • Carrefour : le groupe Carrefour a aussi intégré des camions électriques dans sa flotte de livraison. En collaboration avec Renault Trucks, Carrefour utilise des camions électriques pour ses livraisons dans les centres-villes, réduisant ainsi son empreinte carbone et les émissions de polluants locaux.

 

  • Renault : avec son plan stratégique « Renaulution », Renault Group a investi massivement dans les véhicules électriques. Ce plan inclut l’optimisation de la logistique interne de l’entreprise en utilisant des voitures électriques pour le transport des pièces entre les usines et les centres de distribution, démontrant ainsi l’engagement de Renault pour une chaîne logistique plus durable.


À lire aussi → Les avantages des voitures électriques pour les PME

Quels sont les défis et les solutions pour une logistique durable ?

L’intégration des véhicules électriques dans les chaînes logistiques présente plusieurs défis majeurs, notamment l’investissement initial pour l’achat de véhicules électriques et l’installation des infrastructures de recharge est non négligeables. Les PME sont particulièrement impactées par le coût initial élevé.

De plus, la disponibilité limitée des bornes de recharge, particulièrement dans les zones rurales et les infrastructures logistiques, constitue un obstacle majeur.  Les véhicules électriques ont également moins d’autonomie que les véhicules thermiques, cela peut entraîner des interruptions dans les opérations logistiques. Enfin, les variations dans les réglementations environnementales et les politiques de soutien entre différentes régions peuvent compliquer la planification stratégique et la conformité réglementaire pour les entreprises logistiques.

 

Cependant, pour surmonter ces défis, plusieurs solutions ont été mises en place. On peut citer le programme ADVENIR spécialement conçu pour encourager l’installation de bornes de recharge et certaines incitations fiscales (amortissement accéléré, exonération de la TVS, réduction sur la CET). L’investissement dans le développement d’infrastructures de recharge grâce à des partenariats public-privé est également envisageable. 

 

De plus, l’utilisation de technologies de gestion de flotte avancées (ORION de UPS) et l’optimisation des itinéraires peuvent maximiser l’efficacité énergétique et minimiser les temps d’arrêt pour la recharge. Pour assurer une logistique durable, il semble aussi nécessaire de bien former les conducteurs à l’éco-conduite et sensibiliser le personnel aux avantages des voitures électriques et aux pratiques durables pour améliorer l’adoption et l’efficacité de ces technologies.


À lire aussi → Mobilité durable des territoires, enjeux et solutions

Impact environnemental des véhicules électriques dans la chaîne d'approvisionnement

Réduction des émissions de CO2 et empreinte carbone

Les véhicules électriques offrent un potentiel considérable pour réduire les émissions de CO2 dans la chaîne d’approvisionnement. Cette réduction est principalement due à l’absence de combustion de carburants fossiles pendant leur utilisation, ce qui élimine les émissions directes de CO2 qui sont courantes avec les véhicules thermiques.

L’émission de CO2 durant l'utilisation

Les voitures électriques n’émettent pas de CO2 lorsqu’ils sont en marche, contrairement aux véhicules thermiques. En intégrant des modèles propres dans les opérations logistiques, les entreprises réduisent considérablement leur empreinte carbone opérationnelle. Par exemple, Mercedes-Benz a annoncé que ses initiatives visant à utiliser des batteries produites de manière neutre en CO2 et à intégrer des véhicules électriques dans sa flotte devraient permettre de réduire ses émissions de CO2 de 50 % d’ici à 2030 .

L’émission de CO2 durant la production

La production de voitures électriques, en particulier celle des batteries, est énergivore et génère des émissions de CO2. Cependant, des progrès significatifs sont réalisés pour rendre ces processus plus durables. Par exemple, l’utilisation de matériaux recyclés et d’énergies renouvelables dans la production des batteries peut réduire leur empreinte carbone de plus de 30 %. De nombreux constructeurs comme Volkswagen, Peugeot ou BMW travaillent actuellement avec des fournisseurs pour s’assurer que les cellules de batterie sont produites à partir d’énergies renouvelables, ce qui réduit les émissions de CO2 associées à la production.

Aspect Véhicules électriques Véhicules thermiques
Émissions de CO2 pendant l'utilisation
0 kg de CO2/km
Environ 2,31 kg de CO2/litre de carburant
Émissions de CO2 pendant la production
Élevées, principalement dues à la fabrication des batteries
Moins élevées, production de moteurs moins énergivore
Réduction de CO2 grâce à l'énergie renouvelable
Peut réduire les émissions de 50 % avec des sources d'énergie renouvelable
N/A
Cycle de vie total (Production + Utilisation)
Réduction de 40 % à 60 % des émissions de CO2 comparé aux voitures thermiques
Élevées, dépendance aux carburants fossiles
Utilisation de matériaux recyclés
40 % des matériaux recyclés d'ici 2030
Moins courant, dépendance à des matériaux neufs
Infrastructure et recharge
Développement nécessaire des bornes de recharge, impact réduit avec énergie renouvelable
Infrastructure de ravitaillement existante
Recyclage des batteries
Technologie en développement, impact significatif sur la réduction des émissions
Recyclage des moteurs moins impactant
Émissions indirectes
Moins d'émissions indirectes grâce au recyclage et à l'utilisation de l'énergie renouvelable
Émissions indirectes élevées, notamment extraction et transport du carburant

La gestion des déchets et recyclage

La gestion des déchets générés par les véhicules électriques est un enjeu crucial pour la réduction de l’impact environnemental des technologies vertes. Les batteries lithium-ion  posent des défis spécifiques en raison de leur composition chimique et de la complexité du processus de recyclage. Les batteries contiennent des matériaux précieux et potentiellement toxiques comme le lithium, le cobalt et le nickel

Ces composants, s’ils ne sont pas correctement recyclés, peuvent causer des dommages environnementaux significatifs. Par exemple, le cobalt peut provoquer des pollutions des sols et des eaux s’il est libéré dans la nature, tandis que l’extraction de lithium est énergivore et entraîne souvent une consommation excessive d’eau. Plusieurs initiatives de recyclage ont été mises en place :

 

  • Recyclage en boucle fermée, cette méthode consiste à réutiliser les matériaux récupérés des batteries usagées pour fabriquer de nouvelles batteries, réduisant ainsi la dépendance à l’extraction de nouvelles ressources.

  • Utilisation d’énergies renouvelables, certaines entreprises, comme Northvolt, utilisent des énergies renouvelables pour alimenter leurs usines de recyclage de batteries, minimisant ainsi les émissions de CO2 associées au processus de recyclage. 

 

  • Technologies avancées de recyclage, des entreprises comme Li-Cycle et Redwood Materials développent des technologies avancées pour améliorer le taux de récupération des matériaux précieux des batteries lithium-ion. Ces technologies permettent de récupérer jusqu’à 95 % des matériaux critiques.

  • Réglementations et initiatives gouvernementales, l’Union européenne a mis en place des réglementations strictes pour la gestion des déchets de batteries, obligeant les fabricants à recycler une part importante des batteries mises sur le marché. 

 

À lire aussi → Le recyclage de batterie de voiture électrique

Conclusion

L’impact des véhicules électriques sur la logistique et la chaîne d’approvisionnement est considérable, offrant ainsi des réductions substantielles des émissions de CO2 et une empreinte carbone améliorée. Avec des avancées continues en technologies de batteries et une infrastructure de recharge en expansion, les voitures électriques représentent une solution viable et durable pour l’avenir. La France compte déjà plus de 100 000 points de recharge, facilitant l’adoption de ces véhicules écologiques. Les initiatives de recyclage et l’optimisation des ressources confirment donc le potentiel des véhicules électriques pour une chaîne logistique plus respectueuse de l’environnement.

Picture of Adrien-Maxime MENSAH
Adrien-Maxime MENSAH

Croire en l'électrification des véhicules, c'est déjà avoir fait la moitié du chemin vers sa transition écologique, pour cela je vous propose du contenu sur l'environnement de l'électrique.

Tags :

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Découvrez notre newsletter

À lire aussi
tesla-model-3-performance-2024-frandroid-model-3-performance
Fiat grande panda

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises