fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Essai Porsche Taycan : frôler la perfection

Premier modèle 100 % électrique produit par Porsche, la Taycan est un véhicule bien à part à de nombreux égards. Découvrez notre essai de lincroyable version Turbo S. 

Comme de nombreux constructeurs, Porsche doit aussi se lancer sur le marché de l’électrique, alors que lUnion Européenne a voté linterdiction de la vente des voitures thermiques à partir de 2035. Et pour son entrée dans cet univers, on ne peut pas vraiment dire que la marque ait fait les choses à moitié. C’est donc à l’occasion du salon de Francfort 2019 qu’elle a officiellement levé le voile sur sa Taycan, une berline zéro-émission très hautes performances qui n’a pas l’intention de faire de la figuration. Pourtant, l’arrivée d’une Porsche électrique était loin d’être une évidence quelques années plus tôt, et à vrai dire, cela tenait plus de l’hérésie qu’autre chose pour les passionnés de la marque.

Car allier plaisir, confort, technologie et performance dans une voiture branchée, ce n’est pas aussi simple que l’on pourrait croire. Mais Porsche semble y être arrivé. Pour en avoir le cœur net, nous vous proposons de découvrir notre essai détaillé de la Taycan dans sa version Turbo S la plus haute de gamme, forte de 761 chevaux.

Table des matières

Essai Porsche Taycan : design extérieur

Porsche Taycan design exterieur
Porsche Taycan S extérieur
Porsche Taycan recharge Ionity
Porsche Taycan recharge
Recharge Porsche Taycan

Si le reste de la gamme Porsche adopte un style cohérent, la Taycan est véritablement à part et se distingue par des lignes très différentes et bien plus osées. Pas question pour autant de renier lADN de la marque, puisquelle reprend quelques éléments emblématique du design de celle-ci, à commencer par le bandeau lumineux à larrière. Si certains pourraient trouver un air de ressemblance encore la berline électrique et la Panamera, qui affichent dailleurs des dimensions similaires, la Taycan puise plutôt son inspiration dans le dessin de la 911. On le remarque à sa silhouette mais également à son long capot et à sa lunette arrière inclinée.

Du concept Mission E, dévoilé en 2015, notre berline reprend la signature lumineuse et les prises dair juste sous les feux, qui permettent de la reconnaître au premier regard. Affichant des dimensions généreuses, elle mesure 5 mètres de long pour seulement 1,40 mètre de haut. Une manière subtile dafficher son tempérament sportif mais aussi polyvalent. En effet, l’Allemande se veut suffisamment longue pour pouvoir embarquer les batteries mais également des passagers à larrière tout en affichant un dessin de sportive. Mais sa silhouette a également été dessinée pour optimiser l’aérodynamisme, alors que la Taycan affiche un coefficient de traînée de seulement 0,22.

Essai Porsche Taycan : intérieur et technologies

Porsche Taycan siège avant siege arriere
Intérieur Porsche Taycan

Une fois à bord, on remarque d’emblée à quel point la Porsche Taycan est différente des autres voitures du marché. La berline haut de gamme est un véritable vaisseau spatial, avec ses trois écrans, tous livrés de série quelle que soit la version. Parmi eux, un grand combiné numérique de 16 pouces incurvé, très bien pensé et affichant toutes les informations importantes relatives à la conduite. Celui-ci est associé à deux dalles tactiles installés au centre, permettant d’accéder à l’ensemble du système d’info-divertissement. Globalement, le poste de conduite est pratique et ergonomique, hormis en ce qui concerne les buses de climatisation uniquement réglables via l’écran tactile.

Mais l’un des plus gros atouts de cette Porsche Taycan, c’est avant tout la position de conduite. Celle-ci est en effet très agréable et très adaptée à tous les gabarits, grâce à une large amplitude de réglages des sièges. Bien sûr, la finition est quasiment parfaite, avec des matériaux très haut de gamme tels que le cuir et l’Alcantara, en fonction de la finition choisie. Il est également possible de faire appel au département personnalisation de la marque pour choisir un intérieur à son image. Vous vous en doutez, l’espace à bord n’est pas forcément le plus vaste du segment, et la Taycan n’est pas idéale pour transporter des grands passagers. Le coffre est plus petit que celui d’une Tesla Model S, avec 407 litres à l’arrière et seulement 81 litres à l’avant

Beev propose des offres de véhicules 100% électriques multi-marques au meilleur prix ainsi que des solutions de recharge.

Essai Porsche Taycan : au volant​​

Porsche Taycan volant tableau de bord
Porsche Taycan tableau de bord
Porsche Taycan intérieur

Il est maintenant temps de prendre place derrière le volant de la Porsche Taycan. Celle-ci se décline en plusieurs versions, break et berline, avec des puissances allant jusqu’à 761 chevaux pour la finition Turbo S la plus performante de la gamme. C’est justement celle-ci que nous avons eu la chance de pouvoir essayer, et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas été déçus ! Néanmoins, si vous êtes un gros rouleur à la recherche d’une voiture profitant d’une grande autonomie, nous vous conseillons plutôt d’opter pour la version 4S, plus accessible et pouvant parcourir jusqu’à 463 kilomètres en une seule charge. De notre côté, notre modèle d’essai est limité à 381 kilomètres, ce qui reste tout de même très honorable. La consommation est quant à elle relativement élevée, puisqu’elle est affichée à 25,6 kWh/100 km en moyenne

Malgré un poids affiché à 2,3 tonnes, la nouvelle star de la marque se démène plutôt bien et se monte très dynamique. Le 0 à 100 km/h est en effet réalisé en seulement  2,8 secondes grâce au Launch Control, ce qui peut véritablement surprendre les premières fois. D’autant plus que la sportive est équipée d’une boîte automatique à deux rapports, qui permet d’éviter que l’accélération s’essouffle comme une Tesla Model S par exemple. Heureusement, le freinage est également très performant, d’autant plus que la voiture est équipée de la récupération d’énergie à la décélération. Concrètement, celle-ci ralentit seule dès que l’on relâche la pédale de l’accélérateur. Ce système permet également de recharger la batterie et d’améliorer l’autonomie de quelques kilomètres.

Ultra incisive et précise, la Porsche Taycan est une vraie sportive, mais pas que. Car il s’agit avant tout d’une berline électrique, conçue pour les longs trajets. C’est donc pour cela qu’elle profite d’un amortissement très confortable mais assez ferme pour offrir une excellente tenue de route. C’est bien simple, elle peut passer quasiment tous les virages à des vitesses inavouables ! S’il existe plusieurs modes de conduite, notre préféré sera bien sûr la configuration la plus sportive, qui permet à l’auto de montrer toutes ses qualités dynamiques. Mais en mode confort aussi, celle-ci se comporte extrêmement bien, soyez rassuré. Et surtout, elle se montre très rassurante, quoi qu’il arrive. La direction est quant à elle agréable et souple, et la voiture peut également se conduire en ville sans aucun souci malgré ses dimensions généreuses. La batterie, d’une capacité de 93,4 kWh peut quant à elle être chargée jusqu’à 80 % en 22 minutes seulement sur une borne rapide comme celles fournies par Ionity grâce à son architecture 800 volts. La berline est livrée de série avec un chargeur 22 kW.

Essai Porsche Taycan : en bref

Porsche Taycan essai

Pour conclure cet essai, on peut dire que la Porsche Taycan est une voiture incroyable, tout simplement. Rapide, puissante, confortable et rassurante, la berline coche toutes les cases. Sans oublier qu’elle est aussi ultra-technologique et très facile à prendre en mains. Proche de la perfection ? Sans doute. Seul défaut, et pas des moindres, son prix. En effet, la gamme débute à partir de 91 055 €. Autant dire que la berline n’est pas éligible au bonus écologique, qui n’est pas accordée aux voitures électriques de plus de 60 000 €.

À lire aussi : 

Grace Nzuzi
Grace Nzuzi

À travers mes articles, je vous aide à mieux gérer votre transition énergétique. Et ce, autant pour les professionnels que pour les particuliers.

À lire aussi