fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Quel est le prix d’une voiture électrique en 2023 ?

Actuellement, le prix d’une voiture électrique soulève de grandes interrogations dans l’esprit des consommateurs. En effet, selon Statista, le prix de la voiture électrique est considéré comme un problème pour 41 % des Français interrogés.

Le véhicule étant la deuxième dépense des foyers en France selon l’Insee, on comprend alors l’embarras face aux tarifs élevés de ces produits.

L’achat d’un véhicule, en général, est un choix engageant, car vous allez le conserver pendant une période plus ou moins longue. Cela représente un effort financier conséquent et doit être mûrement réfléchi. Pour la voiture électrique, de nombreuses subventions sont mises en place afin de diminuer ce coût et vous aider à rouler plus propre.
En effet, tous les pays européens et leurs villes encouragent progressivement le passage à la voiture électrique, avec notamment l’instauration d’aides à l’achat mises en place pour décarboner le parc automobile, et amenant ainsi à une forte augmentation de la demande de véhicules électriques.

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi 9h 12h30 · 14h 19h

Les facteurs qui impactent le prix de la voiture électrique

Un certain nombre de paramètres va effectivement avoir une influence sur le prix d’acquisition de la voiture électrique :

  • Les aides à l’achat
  • Le type de voiture électrique : citadine, compacte, berline, SUV, etc
  • La taille de la batterie (en kWh) : une batterie représente une part non négligeable du coût total du véhicule, donc plus la batterie sera petite, plus le prix sera bas, et l’inverse est vrai également.
  • L’état du véhicule : faut-il l’acheter neuf ou d’occasion ?
  • La marque du véhicule : les modèles des marques provenant de Chine sont généralement moins chères que leur équivalent européen.

Nous allons ainsi les détailler ci-dessous, tout au long de l’article.

Les aides à l’achat

Le bonus écologique

Pour encourager la vente de véhicules électriques, qu’ils soient neufs ou d’occasion, le gouvernement a mis en place une aide à l’achat. Cela rendra le prix d’une voiture électrique plus accessible et ainsi compensera la différence de prix catalogue avec ses homologues thermiques.

Il faut ainsi différencier deux bonus écologiques :

  • pour les véhicules neufs
  • pour les véhicules d’occasion

Véhicules neufs :

L’objectif du gouvernement est d’inciter les foyers ou entreprises à acheter un véhicule électrique et d’aider davantage ceux qui ont un pouvoir d’achat plus limité.

Le premier paramètre à prendre en compte pour déterminer le montant du bonus écologique est le prix du véhicule TTC après avoir inclus toutes les options souhaitées.

Les deux tranches sont :

  • inférieur à 47 000 € TTC 
  • supérieur à 47 000 € TTC

60 % des véhicules neufs vendus sont achetés par des professionnels et les 40 % restants par des particuliers. Le gouvernement a mis en place une fiscalité intéressante pour les entreprises et donc, pour compenser, offre des avantages à l’achat pour les particuliers pour diminuer le prix d’une voiture électrique.

On recense les résultats dans le tableau ci-dessous :

Catégories Montants à partir du 1er janvier 2023
Véhicules électriques neuves de moins de 47 000 €
5 000 €
Véhicules électriques neuves de 47 000 à 60 000 €
Aide supprimée
Véhicules électriques neuves de plus de 60 000 € (fonctionnant à l’hydrogène)
Aide supprimée
Camionnettes électriques
6 000 € (ou 8 000 € si revenu fiscal de référence ≤ 14 089 €)
Véhicule électrique d’occasion 
1 000 €

Condition = Véhicule neuf émettant au max 20 g/km de CO2

  • le véhicule ne doit pas être cédé dans l’année qui suit son acquisition, être acheté ou loué dans le cadre d’un contrat de 2 ans ou plus, doit avoir parcouru au minimum 6 000 km (2 000 km pour les 2 roues).

Véhicules d’occasion :

Depuis 2020, le gouvernement a mis en place le bonus écologique pour l’achat des véhicules d’occasion. Cette initiative va encourager les plus petits budgets à surpasser leur appréhension quant au financement de leur véhicule, en bénéficiant d’une aide de l’État. Elle se traduit par une subvention d’un montant de 1 000 € pour l’acquisition d’une voiture électrique d’occasion de plus de deux ans.

La prime à la conversion

La prime à la conversion concerne tous les véhicules électriques, les hybrides rechargeables, les deux (ou trois roues) électriques et les véhicules thermiques classés Crit’Air 1.

Le montant de la prime est de 2 500 € pour les entreprises ayant des véhicules neufs ou électriques d’occasion, d’un revenu fiscal supérieur à 14 089 €. Pour les particuliers avec un revenu fiscal de référence inférieur à 14 089 €, pour l’acquisition d’une voiture électrique neuve, le montant de l’aide peut aller jusqu’à 6 000 €. 

Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à la prime à la conversion.

Les aides à l’achat pour l’installation d’une borne de recharge

Pour vous aider à financer l’installation de bornes de recharge, vous pouvez opter pour le crédit d’impôt, mis en place par l’État :

  • crédit à hauteur de 75 % du prix de l’équipement,
  • dans une limite de 300 € (frais de pose inclus),
  • valable entre le 21 janvier 2021 et le 31 décembre 2023,
  • limité à 1 borne par personne,
  • augmenté max à 1 résidence secondaire.

Dans un logement collectif :

Vous avez à votre disposition l’aide Solution Individuelle du programme ADVENIR de l’Avere-France (Association pour le développement de la mobilité électrique)

Voici les conditions :

  • Installateur et matériel électrique labellisés Advenir,
  • Puissance des bornes de recharge inférieure ou égale à 22 kWh,
  • Équipées d’un système de pilotage énergétique.

À retenir : un particulier disposant d’une place dans un parking ou un propriétaire privé peut obtenir l’aide d’ADVENIR de 50 % du coût avec un plafond de 960 €.

Évolution des conditions d’éligibilité pour point de recharge individuel en résidence collectif : 

Dès le 1er août 2022, les conditions d’éligibilité pour les points de recharge individuels en résidence collective changent. 

Désormais, uniquement les points de recharge T2S, branchés en monophasé, sont éligibles au programme ADVENIR. 

Petit rappel : le taux et montant d’aide pour cette cible restent inchangés. Il est toujours égal à 50 % avec un montant maximum de 960 € HT par point de recharge.

Vous souhaitez installer une borne de recharge ?

Quel véhicule électrique choisir ?

À présent, voyons comment orienter votre choix vers le véhicule électrique le plus adapté à vos besoins, en fonction de sa catégorie, du modèle et, bien sûr, de son prix.

Quel est le prix des citadines électriques ?

Les citadines électriques sont conditionnées par une technologie conforme à l’usage en ville. Leur petite taille est privilégiée dans un environnement tant envahi par la circulation automobile. 

Ainsi, l’utilisation de ces véhicules dans un milieu urbain sera rarement affectée par les nouvelles restrictions environnementales, qui éloignent de plus en plus les véhicules les plus polluants et encombrants de la ville.

Le prix des citadines électriques en 2023 se situe entre 8 190 € pour la Citroën AMI, avec une autonomie de 70 km pour la moins chère, contre la Mini Cooper SE au prix de 37 600 € et dotée d’une autonomie de 234 km. 

Dacia Spring
17 090 €

Autonomie : 230 km

Charge rapide (20 à 80%) – 41mn

45 ch

Peugeot e-208
32 100 €

Autonomie : 362 km

Charge rapide (20 à 80 %) – 26mn

136 ch

Opel Corsa-e
31 300 €

Autonomie : 359 km

Charge rapide (20 à 80 %) – 26mn

136 ch

Quel est le prix des voitures électriques compactes ?

Place maintenant aux compactes électriques. Les voitures électriques de cette catégorie sont tout aussi efficaces en milieu urbain que sur de grandes routes, sur une distance plus longue. 

Cette capacité à répondre à un double besoin vient également doubler le prix moyen des modèles compacts, mais qui restent néanmoins disponibles à un prix raisonnable.

Ce choix peut être pour vous un bon compromis, si vous voyagez souvent hors agglomération.

MG 4

28 990 €

Autonomie : 450 km

Charge rapide (20 à 80%) – 35mn

170 ch

51 200 €

Autonomie : 507 km

Charge rapide (20 à 80%) – 60mn

217 ch

Volkswagen ID.3 Pro

40 000 €

Autonomie : 420 km

Charge rapide (20 à 80%) – 30mn

145 ch

À quel prix peut-on se procurer un SUV ?

Si la demande des SUV électriques ne fait qu’augmenter, la variété des modèles proposés dans cette catégorie suit la même progression. 

Ce succès est dû à leur grande capacité d’autonomie. Les SUV répondent à un grand nombre de besoins des conducteurs, mais le seul obstacle reste leur prix à l’achat. Le prix des SUV est légèrement supérieur aux citadines et compactes électriques.

Après tout, pour une utilisation quotidienne en ville, le choix d’un SUV reste plutôt esthétique. Mais si vous effectuez souvent des trajets sur autoroute, les SUV électriques sont alors une très bonne alternative.

Tesla Model Y

46 990 €

Autonomie : 455 km

Charge rapide (20 à 80%) – 15mn

325 ch

Volvo XC40 Recharge

50 250 €

Autonomie : 419 km

Charge rapide (20 à 80 %) – 26mn

231 ch

Kia Niro EV

44 490 €

Autonomie : 460 km

Charge rapide (20 à 80%) – 41mn

204 ch

Qu'est-ce qu'il en est des berlines électriques ?

Au sommet du classement, se trouve un large choix parmi les berlines électriques. Contrairement aux modèles découverts précédemment, les berlines sont réputées pour être les plus complètes et polyvalentes du marché. 

Leur acquisition peut demander un certain investissement et doit être une décision bien réfléchie. Mais on peut retenir que leur coût d’acquisition équivaut parfaitement à la puissance et la capacité qu’offrent ces véhicules.

Renault Megane E-Tech

37 200 €

Autonomie : 300 km

Charge rapide (20 à 80 %) – 29mn

130 ch

Tesla Model 3

44 990 €

Autonomie : 491 km

Charge rapide (20 à 80%) – 25mn

305 ch

Hyundai Ioniq 6

59 900 €

Autonomie : 355 km

Charge rapide (20 à 80%) – 17mn

170 ch

Quel est le prix des voitures électriques utilitaires ?

Outre le choix d’une voiture électrique à usage personnel, les utilitaires électriques sont très pratiques et parfaitement adaptés pour un usage professionnel. 

D’ailleurs, les constructeurs sont de plus en plus concernés par le manque de restriction quant à la pollution des véhicules utilitaires à carburant. 

Pourquoi semble-t-il urgent de remplacer son véhicule utilitaire par son équivalent électrique, moins polluant ?

D’après certains constats, il paraîtrait que plus de la moitié des propriétaires de voitures électriques utilitaires refusent d’affronter le passage au contrôle technique anti pollution. Ces derniers ferment tout simplement les yeux sur le poids de leur pollution dans l’environnement. 

C’est un acte qui peut être condamné à une forte verbalisation, sans mentionner leur aspect “hors la loi”.

De plus, les propositions quant au prix des véhicules utilitaires se situent entre 20 000 € et 80 000 €. Le prix représente alors une plus faible contrainte, surtout si cet achat concerne le besoin d’un véhicule secondaire au sein du foyer.

C’est donc plutôt une bonne nouvelle, puisque vous en avez pour tous les portefeuilles.

Renault Kangoo Van E-Tech

33 600 €

Autonomie : 300 km

Charge rapide (20 à 80 %) – 40mn

120 ch

Peugeot e-Expert 50 kwH

29 500€

Autonomie : 229 km

Charge rapide (20 à 80 %) – 26mn

136 ch

Opel Vivaro-e

40 464 €

Autonomie : 230 km

Charge rapide (20 à 80 %) – 25mn

136 ch

Les coûts relatifs à la batterie électrique

Le prix de la batterie d’une voiture électrique

Actuellement, la majorité des véhicules électriques sont équipés de batteries lithium-ion. Afin d’en obtenir la meilleure capacité et une plus longue durée de vie, le meilleur choix est d’opter pour les grandes batteries

Puis, en ce qui concerne le prix de la batterie, il va dépendre de ses composants, ainsi que du coût de ces dernières. Il est à noter que le prix de ces composants varie fortement d’année en année, et à la baisse.

Les principaux facteurs sont :

  • le prix du kW (kilowatt),
  • le prix du lithium,
  • le prix du cobalt

Si on doit alors estimer le budget à allouer à cette pièce principale du véhicule électrique, celui-ci se situerait, pour l’achat d’un véhicule neuf, aux environs de 30 000 €.
Conscients de ce tarif élevé, les constructeurs ont instauré, pour vous, des garanties dont vous pouvez profiter au moment de l’acquisition d’une nouvelle voiture électrique.

Les garanties

Si le prix d’une batterie électrique neuve est élevé au premier abord, il faut savoir que les garanties mises en place par les constructeurs peuvent couvrir les dépenses allouées à cette pièce. Les garanties peuvent aller de 5 à 8 ans, ce qui permet d’être assuré intégralement quant au remplacement de ce dernier. 

Batterie neuve ou en location ?

Si l’on tient compte de l’innovation, le choix de la batterie peut être effectué en tenant compte de l’état de la voiture. Qu’elle soit neuve ou qu’elle ait déjà parcouru des kilomètres, elle ne nécessitera peut-être pas l’installation d’une batterie neuve. L’avantage des batteries de location, c’est que cette alternative permet de réduire le coût de deux tiers de son prix, si son acquisition est faite hors garantie. Le prix d’une batterie vous serait alors facturé d’un montant approximatif de 10 000 €.

Quel est le prix des bornes de recharge ?

Certes, le prix d’installation des bornes de recharge n’équivaut pas à celui de l’achat d’une batterie. Mais elle reste tout de même une dépense à inclure dans votre facture. 

La recharge de votre véhicule peut s’effectuer sur des bornes publiques, ou bien sur une borne de recharge que vous aurez installée à domicile.
Vous aurez le choix parmi la prise électrique renforcée, la Wallbox, et la prise standard, en fonction de ce qui vous convient le mieux. 

Pour le prix d’une prise électrique renforcée, il faudra investir en moyenne 100 €, mais il faut savoir que la durée de charge sur ce type de borne pourrait aller de 4 à 10 h. 

Quant aux choix des Wallbox, les plus recommandées, le prix se situerait entre 500 et 1 200 €. En revanche, cet investissement ne sera pas inutile, car le choix d’une Wallbox vous fera gagner plusieurs heures de charge.

Puis, il existe également une troisième option, qui consiste à brancher la batterie de sa voiture électrique à une prise standard. Dans ce cas-ci, cette option induit uniquement l’achat d’un câble pour pouvoir brancher votre voiture à la prise standard ainsi que le coût de la facture d’électricité de votre domicile.

Pour en savoir plus sur les bornes de recharge en entreprise !

(Puis vous pouvez aussi opter pour une borne de charge collective, sur un accord commun avec votre voisinage. C’est une solution envisageable).

Anaëlle Babled
Anaëlle Babled

À travers la rédaction d'articles, j'aspire à accompagner les particuliers et les professionnels dans leur passage à l'électrique et promouvoir ainsi le développement de la mobilité douce.

À lire aussi