fbpx

Beev – Votre voiture électrique en quelques clics

La rentabilité d’une voiture électrique

Rentabilité voiture électrique

Est-il rentable d’acheter une voiture électrique ? Voilà la question que se pose de nombreux automobilistes. Avec une augmentation constante du prix du pétrole, c’est peut-être le moment de se tourner vers une alternative plus prometteuse : les voitures électriques.

Les véhicules électriques ont mauvaise réputation niveau prix : le prix d’achat varie entre 17 000 € et 35 000 € environ. Il existe de plus en plus de véhicules électriques accessibles et moins cher, mais le produit fait peur.

Nous allons voir ensemble les différents coûts associés aux véhicules électriques et répondre à cette fameuse question : les voitures électriques sont-ils vraiment rentables ?

Table des matières

Rentabilité sur une voiture électrique

Le marché de la voiture électrique

Actuellement, nous voyons de plus en plus de personnes s’orienter vers des véhicules à acheter une voiture électrique. Ce type de véhicule présente de nombreux avantages : conduite agréable, peu de pollution sonore et ce sont des véhicules plus respectueux de l’environnement que leurs homologues thermiques.

D’après une étude d’Avere-France réalisée en janvier 2022, 316 000 véhicules électriques (particuliers et professionnels confondus) ont été immatriculés pendant l’année 2021. Ce qui est un chiffre record pour la mobilité électrique.

Une voiture électrique, mais vous êtes encore hésitant par rapport à sa rentabilité. Dans cet article, nous allons vous apporter des précisions concernant : le prix d’achat, le coût d’entretien, la durée de vie et la consommation d’une voiture électrique.

Quel est le prix d’achat d’une voiture électrique ?

L’un des critères importants que la plupart d’entre nous prennent en compte est sans doute le prix d’achat. Il est vrai qu’en regardant uniquement le coût, celui-ci est souvent plus cher qu’une voiture thermique. Cela est d’ailleurs la première raison pour laquelle, bon nombre de personnes sont hésitantes à passer le cap.

Mais grâce aux aides et les subventions de l’État que nous expliquerons plus tard dans l’article, les prix deviennent abordables et le seront encore plus dans quelques années.

Pour acheter une voiture électrique, vous avez le choix d’avoir : 

  • Une voiture toute neuve
  • Une voiture électrique en occasion
  • Prendre une voiture en location (leasing). 

Le prix d’achat va forcément varier en fonction de votre cas de figure et de votre budget. 

Voyons voir ce qu’il se passe pour ces 3 cas.

Acheter une voiture électrique neuve

Si vous choisissez de vous acquérir une voiture électrique neuve, il faudra compter à peu près entre 20 000 € et 30 000 €. Tout dépend du modèle de voiture, de l’autonomie et de sa puissance.

Selon une étude réalisée par l’UFC (L’Union Fédérale des consommateurs) Que-Choisir en juin 2021, un véhicule électrique neuf permettrait d’économiser jusqu’à 1 750 € sur une durée de 4 ans, comparé à une voiture à essence. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle, compte tenu des nombreuses aides et subventions que nous évoquerons en détail.

Acheter une voiture électrique d'occasion

Si l’achat d’une voiture neuve est trop cher pour vous, que diriez-vous d’une voiture électrique d’occasion ? C’est aussi une autre possibilité et un bon plan pour posséder un véhicule moins cher.

En effet, le prix d’une voiture électrique d’occasion serait inférieur de 20 % à 50 % par rapport à la durée de vie de la voiture, de son kilométrage parcouru et de son état global. Sachez que le prix fixé par le loueur dépend de l’état général de la voiture et du kilométrage parcouru. 

Conseil Beev : avant d’acheter un véhicule, veillez à vérifier son état et surtout de la batterie, afin d’éviter de mauvaises surprises.

Prendre une voiture en location (LLD ou LOA)

Vous pouvez également prendre un véhicule en location, qu’on appelle aussi leasing. Chez Beev, deux choix s’offrent à vous : 

  • Soit louer le véhicule pendant une période et pour l’acheter plus tard (LOA) 
  • Louer une voiture électrique pour une longue durée (LLD) : dans ce cas, vous signez un contrat pour une période d’1 à 5 ans environ. 

Louer une voiture électrique, va vous permettre de tester le véhicule avant de vous engager à l’achat. 

➡️ À lire : Faut-il acheter sa voiture électrique en LOA ou en LLD ?

Quels sont les coûts d'entretien et fonctionnement d'une voiture électrique ?

Pour le bon fonctionnement de votre voiture, il est important de prévoir un budget pour l’entretien de votre véhicule électrique. D’ailleurs, saviez-vous qu’entretenir un véhicule électrique est plus rentable que celle d’une voiture diesel ou essence ? Voyons voir comment.

Voiture électrique : rentabilité sur l'entretien

Pour augmenter la durée de vie sa voiture électrique le plus longtemps possible, il est essentiel de l’entretenir.

Peu importe le type de véhicule, plus elle vieillit et plus les pièces seront usées.

Mis à part des pièces à changer, il faut souligner que le coût d’entretien d’une voiture électrique est d’environ 35 % moins cher qu’une voiture classique. Cela s’explique par le système mécanique d’une VE. En effet, contrairement à une voiture thermique, une voiture électrique ne possède pas de pièces d’usures comme :

  • La courroie de distribution
  • Vidange
  • Filtre à air
  • Les changements de bougies

Avec l’absence des pièces d’usure à réparer ou à remplacer régulièrement, les visites chez le garagiste sont moins fréquentes et réduisent donc les coûts d’entretien. 

Les seuls coûts à prévoir pour l’entretien sont :

  • Plaquettes de frein
  • La batterie 
  • Les pneus 
  • Amortisseurs 
  • Liquide de frein
  • Liquide de refroidissement 
  • Lave glace 

Concernant le montant, il est bien de préciser qu’au bout de 5 ans d’utilisation, le coût d’entretien de la voiture électrique est beaucoup plus important. Par an, le montant est en moyenne de 800€ maximum.

Rentabilité voiture électrique

Coût de détention d'une voiture électrique

Une étude réalisée par l’UFC Que-choisir, révèle la rentabilité d’un véhicule électrique. Et cela n’arrête pas uniquement au prix d’achat. L’UFC Que-Choisir s’est plutôt basé sur le coût de détention, regroupant l’ensemble des coûts liés à un véhicule électrique : prix d’achat, prix de revente, l’énergie consommée, entretien, assurance).

Pour cette étude, l’UFC Que-Choisir est partie dans l’optique qu’en général, une voiture a en moyenne 3 cycles de vies :

  • Sur une durée de 4 ans : le propriétaire de voiture (électrique, hybride ou thermique) peut rouler environ 16 600 km par an. Si on regarde le coût de détention pour une voiture électrique, le montant sera d’approximativement 7 275€, soit 1 750€ de moins que les voitures thermiques.  
  • Sur 5 ans : avec 13 500 km par an au compteur, le coût de détention d’un véhicule thermique est élevé 4 600€, soit 960 € de plus que pour une voiture électrique.
  • Sur une durée de 7 ans : pour une voiture roulant 11 500 km par an, le coût de détention d’une voiture électrique est de 2 470 €, contre 3 660 € pour une voiture à essence. 

Rien qu’en regardant le premier cycle vie, on peut déjà constater une grande différence de coût de détention entre une voiture électrique et thermique. 

Voilà pourquoi l’erreur à éviter de faire est de s’arrêter sur le prix d’achat d’un véhicule électrique. Le bon réflexe est donc de prendre en compte l’ensemble des dépenses à prévoir pour une voiture électrique.

Quelles économies une voiture électrique permet-elle de faire ?

Il est vrai que la voiture électrique demande un investissement important à l’achat, mais on en oublie les avantages et les économies que ce véhicule permet de faire. Pour encourager les conducteurs à acheter une voiture électrique, plusieurs solutions existent. 

Aides et subventions de l'État

Vous avez sans doute entendu parler de nombreuses aides fournies par l’État. Pour vous qui souhaitez faire l’acquisition d’un véhicule électrique, sachez que le gouvernement peut vous soutenir financièrement. Voyons voir les aides auxquels vous avez droit :

  • Bonus écologique : c’est une aide qui permet aux particuliers et professionnel, d’acheter un véhicule électrique neuf, d’occasion ou en location, à moindre coût. Le montant de ce bonus est fixé en fonction de votre profil (particulier ou professionnel) et du prix du véhicule. Depuis le 1er janvier 2022 et jusqu’à présent, le montant du bonus est de 6000 €, mais à compter du 1er janvier 2023, le montant sera de 5 000 €.
  • Prime à la conversion : elle permet d’échanger un ancien véhicule, pour recevoir en contrepartie une prime accordée aux professionnels et particuliers. Cette prime sert également à s’acquérir un véhicule neuf ou d’occasion, en électrique. Le montant de la prime de conversion dépend du statut du ménage (imposable ou non imposable) et peut monter jusqu’à 5 000€.

Pour que votre véhicule soit repris, plusieurs points sont à prendre compte : 

  • Le véhicule ne doit pas peser au-delà de 3,5 tonnes.
  • Il doit être immatriculé en France et le véhicule doit appartenir au demandeur de prime à la conversion.
  • Le contrat d’assurance de votre voiture, ne doit pas être en cours de validité depuis au moins un an de sa remise pour destruction.

Les aides citées au-dessus, sont des aides nationales. En plus de cela, vous pouvez aussi bénéficier des aides locales en fonction des régions.

Simuler mes économies

👋 Vous souhaitez passer à la voiture électrique ? Beev vous propose un simulateur de voiture électrique, pour connaître les avantages en fonction du véhicule choisis et de votre situation.

Économie de CO2

Contrairement à une voiture thermique, l’utilisation d’une voiture électrique permet de faire des économies de CO2 et est une des solutions pour diminuer son empreinte carbone

Sur le plan de la production d’une voiture électrique, le coût en CO2 est en effet plus important, avec notamment sa batterie lithium-ion. À elle seule, la fabrication rejette au total près de 7 tonnes de CO2, contrairement à la voiture électrique qui ne représente qu’environ 3 tonnes de CO2.

Cependant, sur le long terme, l’utilisation d’un véhicule électrique émettrait moins de dioxyde de carbone. Selon l’ONG Transport & Environement, un bilan carbone a été réalisé pour comparer les émissions de CO2 générées par les véhicules électriques et thermiques. 

Cette même étude montre aussi que sur n’importe quel lieu de production et d’utilisation, la voiture électrique reste le véhicule émettant le moins de gaz à effet de serre

  • Dans le cas où la fabrication de la batterie se fait en Chine et conduite en Pologne, l’étude révèle que les voitures électriques émettent 22 % de CO2 de moins que le diesel et 28 % de moins qu’une voiture à essence. 
  • En revanche, si la batterie est fabriquée et conduite en Suède, la production de celle-ci peut émettre jusqu’à 81 % de CO2 en moins qu’une voiture diesel et essence.

Avec ces chiffres, cela montre bien que passer à une voiture électrique, permet de réduire considérablement la pollution atmosphérique et permet également de préserver l’environnement.

Économie sur le carburant

Saviez-vous que recharger une voiture électrique revient à moins cher contrairement au carburant ? 

Depuis la fin de l’année 2021, jusqu’à maintenant, le prix du carburant est en hausse. Aujourd’hui, pour faire le plein de carburant, il faut au moins dépenser 1,70 € le litre pour une voiture diesel et 1,80 € le litre pour une voiture utilisant le SP95. 

Alors que pour une voiture électrique qui parcourt la même distance, le tarif moyen de recharge est de 2 € d’électricité et lors des heures creuses, le prix peut-être en dessous de la moyenne.

Ainsi, recharger une voiture électrique représente un coût de 3 à 4 fois moins cher que le prix du carburant. Pour la recharger, vous pouvez vous rendre sur un parking avec des bornes de recharge en libre accès, présent dans des supermarchés ou encore dans des stations de service. Vous pouvez aussi la recharger de chez vous. Pour ce dernier cas, vous pouvez bénéficier des aides comme : 

  • La prime Advenir : une aide qui finance l’installation et la fourniture de point de recharge
  • Crédit d’Impôt pour la Transition Écologique : ce crédit d’impôt permet de diminuer les factures liées à l’isolement d’équipements ou de logement.

Rentabilité de la voiture électrique : la carte grise

Le gouvernement a aussi mis en place, pour les futurs conducteurs de voiture électrique, un autre avantage financier : la carte grise à prix réduit.

Pour faire la demande d’une carte grise, les démarches sont les mêmes pour une voiture électrique et une thermique.

La carte grise est soumise au prix du cheval fiscal et celui-ci varie en fonction des régions. Sur ce prix du cheval fiscal, 4 taxes et une redevance seront appliquées :

  • Taxe régionale
  • Taxe sur les véhicules polluants selon le niveau de CO2 (malus écologique)
  • Taxe de formation professionnelle : cela concerne les véhicules utilitaires
  • Taxe fixe pour couvrir les frais de gestion
  • Redevance d’acheminement de 2,6 € pour l’envoi du certificat d’immatriculation par la poste

Pour une voiture électrique, le prix du cheval fiscal n’est pas pris en compte pour déterminer le coût total de la carte grise. Ainsi, les voitures électriques ne seront pas soumis par le malus écologique, puisque ce sont des véhicules à Zéro émission. Ce critère est avantageux et le coût est moins important contrairement à une voiture thermique, émettant en moyenne 40g de CO2 par km.

Pour savoir le coût exact de votre voiture, renseignez-vous auprès de votre préfecture ou faire directement une simulation de votre certificat d’immatriculation.

Transformer une voiture thermique en électrique, c’est rentable ?

Si vous le souhaitez, vous avez aussi la possibilité de transformer votre voiture thermique en voiture électrique. La manipulation à faire sera de retirer le mécanisme d’origine pour la remplacer par une batterie et d’un moteur électrique : c’est ce qu’on appelle faire de le “rétrofit”. 

Bien sûr, cette transformation doit se faire par un professionnel. Pour faire ce rétrofit, il faut vérifier l’éligibilité de votre véhicule. Autre que les voitures, vous pouvez aussi rétrofiter des véhicules : 

  • Catégorie L : motos, cyclomoteurs et petits véhicules à trois ou quatre roues
  • Catégorie N : véhicules utilitaires, comme les camions et camionnettes.
  • Les véhicules de plus de 5 ans : selon certains constructeurs, des modèles plus récents peuvent également être rétrofité. Par contre, pour les véhicules en collection et les véhicules agricoles ne sont pas éligibles à cette transformation.

En conclusion

Pour résumer, à court terme, l’achat d’une voiture électrique représente un investissement important, avec les frais d’assurance s’ajoutant dans le budget. Par contre, sur le long terme, avec le développement de la mobilité électrique, l’optimisation constante de la performance des véhicules et le soutien financier apporté par l’État, cela rend l’achat de voiture électrique rentable.

Enfin, étant donné que d’ici à 2030, les voitures diesels et essences seront interdites de circuler dans les zones à faibles émissions (ZFE), la voiture électrique sera obligatoire et indispensable pour circuler librement.

Grace Nzuzi
Grace Nzuzi

Spécialiste automobile et borne de recharge, je vous aide, à travers mes articles, à mieux gérer votre transition énergétique. Et ce, autant pour les professionnels que pour les particuliers. 

5 commentaires

un tarif moyen de recharge est de 2 € d’électricité ? cela me parait bien peu cher… A vu d’œil je double ou triple ce montant en heure creuse (une batterie de 36KW à 0.12 €/kwh cela fait déjà 4.32 € !!

Bonjour,
En moyenne, il faut compter 2 € pour 100 km d’autonomie, à comparer avec un coût de 8 à 10 € pour un véhicule thermique.

C’est bien beau mais pourquoi occulter à chaque fois le prix de la batterie le gain n’est plus du tout le même. Ce qui impact également la revente du véhicule qui aurait une moyenne de 5 où 6 ans les lobbyistes glisseraient ils quelques enveloppes pour masquer tout ça ??????

Bonjour Christophe,
Le prix de la batterie est inclus, tout en sachant que sa durée de vie est équivalente à celle de votre véhicule, donc il n’y a aucunement besoin de la remplacer !

Foutaise encore une fois.
Déjà le prix de la voiture électrique entre 20 000 et 30 000€ D’accord mais avec une autonomie ridicule genre 250 km réél, pas les estimations constructeur.

Ensuite le premier point est un mensonge :
Sur une durée de 4 ans : le propriétaire de voiture (électrique, hybride ou thermique) peut rouler environ 16 600 km par an. Si on regarde le coût de détention pour une voiture électrique, le montant sera d’approximativement 7 275€, soit 1 750€ de moins que les voitures thermiques.
Direct c’est faux, en effet vous dites : cout de détention = prix d’achat, prix de revente, l’énergie consommée, entretien, assurance.
30 000 / 4 = 7500€, voila déja l’achat de la voiture sur 4 ans c’est 7500€ par an.
On ajoute les pneus, la voiture électrique est plus lourde donc au moins 6 pneus. On met pas ce qu’on, ces véhicules ont une gamme spéciale = 154€ le pneus pour une Peugeot E-208. Soit 154*6 = 924€
Assurance, grosso modo la même chose qu’une thermique de prix équivalent dont on peut ignorer la dépense.
Autonomie réelle d’une voiture électrique 300 toujours sur la E-208. A raison de 10€ le plein, pour faire les 16 600 Km, il faudrait 550€.
La décôte, selon une étude, la décôte d’une voiture essence et de 57% au bout de 3 ans et 51% pour une électrique. Donc kiff-kiff.
Carte grise : Selon simulateur 13€.
Le total pour la voiture électrique est de 8987€

La thermique maintenant.
Une 208 thermique. Déja la même voiture coute 30% moins cher. 23 000€ donc on part déja sur un négatif de -7000€
Pneu 4 seulement car plus légère. 118€*4 = 472€ Je l’invente pas.
L’essence : 1653€ avec le litre à 1.70.
Carte grise 307€ au plus cher selon la région.

Total : -4568€

Sur les 4 premières annéés, il n’est pas plus rentable d’avoir une voiture électrique.

Et non la batterie n’a pas une durée de vie équavalente à celle du véhicule, c’est une énorme connerie de dire ça. Quand on pense que certain utilisateur de Tesla on changé 3 fois de batterie en 400 000 km…et qu’au dela de 160 000 c’est plus garantie…et que ça coute dans les 15 000€.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.