Offre 25 ans smart : Remise de 3 000€ sur la smart #3 et 4 000€ la smart #1, toutes finitions et options

Transition vers la voiture électrique : rentable pour les entreprises ?

Transition voiture électrique

En tant que TPE ou bien de PME, vous avez sûrement entendu parler des avantages de la voiture électrique pour les professionnels. De plus, avec la flambée du prix des carburants, les voitures électriques se positionnent comme une option attrayante. Les avantages fiscaux et les aides de l’État sont également des incitatives qui poussent les entreprises à effectuer leur transition. Enfin, le cadre juridique oblige peu à peu les sociétés à franchir le pas. 

À travers cet article, découvrez les avantages pour votre entreprise d’électrifier votre flotte automobile et les étapes à suivre pour la mettre en œuvre de manière efficace. 

À lire aussi → Flotte de véhicules électriques : le guide complet

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi
9h 12h30 · 14h 19h

Quel est le coût de possession d’une flotte automobile ?

Pour une entreprise, le TCO (coût total de possession) est un outil indispensable pour évaluer le coût global de possession d’un véhicule ou d’une flotte tout au long de son cycle de vie. Cet indicateur permet aussi de définir les coûts d’exploitation d’un parc automobile à travers plusieurs catégories :

 

  • les coûts de carburant ou d’électricité : ils représentent l’un des postes les plus importants du coût total de possession pour une PME ou une TPE. Ils dépendent cependant du type de carburant utilisé par le véhicule, de sa consommation moyenne, et du nombre de kilomètres parcourus par le véhicule chaque année.

 

  • les frais de réparation et d’entretien : ces coûts vont dépendre de la conception du véhicule, de la qualité de ses composants et de son utilisation. Ils intègrent la maintenance, les réparations hors garantie, les pneumatiques et l’assurance. Les coûts d’entretien augmentent de manière exponentielle au cours de la durée de vie du véhicule, et peuvent varier très fortement dans le temps. Ils représentent environ 20 % du TCO.

 

  • la dépréciation : la valeur d’un bien diminue avec le temps à mesure qu’il s’use et se détériore. Pour une entreprise, elle représente la différence entre le prix d’achat du véhicule et le prix de revente prévisionnel. Elle n’est pas la même en fonction de la marque du véhicule, le modèle, son état ainsi que son kilométrage. Il représente environ 41 % du TCO.

 

  • l’assurance : les voitures électriques professionnelles ayant une côte d’assurance élevée coûtent moins cher à assurer dans l’ensemble. De plus, souscrire à une assurance globale pour l’ensemble de la flotte plutôt qu’une assurance spécifique pour chaque véhicule peut vous aider à économiser de l’argent. Les assureurs proposent des contrats d’assurance spécifiques pour les flottes de véhicules. Cependant, avant de choisir une assurance, vous devez comprendre les risques encourus. Par exemple, si vous optez pour un véhicule électrique, vous devrez souscrire une assurance tous risques plutôt qu’une assurance classique.

TCO : comment savoir le coût de véhicule électrique ?

Nous avons comparé les coûts du TCO entre la Mégane e-Tech, le SUV électrique de la marque Renault, et son équivalent thermique. Cette étude vise à déterminer les avantages financiers d’une motorisation électrique par rapport à une motorisation thermique.

Nous avons choisi de prendre en compte le cas d’un cadre parcourant en moyenne 30 000 km par an en location longue durée (LLD) . Le TCO pour une location prend en compte : 

  • le loyer ou prix d’achat
  • les coûts d’entretien et des pneumatiques
  • les coûts d’assurance
  • le stationnement
  • la TVS
  • le bonus ou malus écologique 
  • les coûts de carburant ou de recharge
  • l’amortissement 

Ci-dessous, un tableau détaillé des différences de coûts sur cinq ans :

Modèle de voiture Renault Megane e-Tech Renault Megane
Coût d'achat
37 200 €
29 300 €
Aides gouvernementales (Bonus écologique, prime à la conversion)
6 500 €
0 €
Coût assurance / an
840 € x 5 = 4 200 €
840 € x 5 = 4 200 €
Coût d’entretien / an
720 € x 5 = 3 600 €
1080 € x 5 = 5 400 €
Coût d’une borne
1 200 €
0 €
Stationnement / an
0 €
720 € x 5 = 3 600 €
TVS / an
0 €
290 € x 5 = 1 450 €
Consommation et coût du carburant pour 30 000 km
816 € x 5 = 4 080 €
3 600 € x 5 = 18 000 €
TCO
40 180 €
61 950 €

Ce tableau récapitulatif du TCO démontre que la voiture électrique est plus économique que la voiture thermique sur une durée de cinq ans, avec une différence de coût d’achat de 21 770 €. La différence sera encore plus importante avec un leasing.

Avantages fiscaux et aides pour électrifier sa flotte automobile

Avec la mise en place de la LOM (la loi d’orientation des mobilités), les entreprises sont aujourd’hui tenues d’avoir 10 % de véhicules à faibles émissions dans leur flotte automobile. Ce seuil sera de 20 % en 2024, 35 % en 2027 pour atteindre 50 % en 2030.

À lire aussi → Loi LOM : quels dispositifs pour la mobilité des transports ?

Pour une entreprise, renouveler son parc automobile n’est plus un risque avec la disponibilité des aides existantes pour l’acquisition de voitures électriques. Elles permettent même de réduire de 15 à 25 % le coût de ces dernières par rapport à leurs équivalents thermiques. Voici les différentes incitatives dont vous pouvez bénéficier en tant que TPE ou PME :

Les avantages fiscaux

L’exonération des taxes sur les véhicules de société

En France, les entreprises qui possèdent ou utilisent des voitures particulières ou à usage multiple sont tenues de payer des taxes sur les véhicules de société (TVS). Cette obligation concerne toutes les sociétés, sans exception. 

En tant que société disposant, utilisant ou louant des véhicules propres émettant moins de 60 g/km de CO2, vous  bénéficiez d’une exonération des nouvelles taxes annuelles sur les émissions de CO2 et de polluants atmosphériques, qui remplacent l’ancienne TVS. Cette exonération constitue l’un des éléments du calcul du TCO.

La carte grise exonérée de la taxe régionale

Depuis 2020, contrairement aux voitures thermiques, les voitures électriques sont exonérées de la taxe régionale sur les cartes grises. Une opportunité qui permet d’économiser de l’argent pour votre entreprise.

Attention Le montant et le pourcentage d’exonération peut varier d’une région ou un département à l’autre. 

Régions Montant de la taxe régionale pour 1 CV Pourcentage d'exonération pour les véhicules propres
Auvergne- Rhône-Alpes
43 €
100 %
Bourgogne-Franche-Comté
51 €
100 % (0 % au 1ᵉʳ juillet)
Bretagne
51 € (55 € au 1ᵉʳ mai)
50 € (0 % au 1 er mai)
Centre-Val de Loire
49.80 €
50 %
Corse
27 €
100 %
Grand-Est
48 €
0 %
Hauts-de-France
34.5 €
50 %
Île-de-France
46.15 €
100 %
Nouvelle Aquitaine
45 €
0 %
Occitanie
44 €
100 % jusqu'au 28 février
Pays de la Loire
51 €
0 %
Provence-Alpes-Côte d'Azur
51.20 €
100 %
Guadeloupe
41 €
0 %
Guyane
42.50 €
0 %
Réunion
51 €
0 %
Martinique
30 €
0 %
Mayotte
30 €
0 %
Normandie
35 €
100 %

Source : Service public 

Beev vous recommande donc de vous renseigner au préalable sur le site officiel de la préfecture pour connaître les règles applicables dans votre zone géographique. Un simulateur est également disponible sur le portail pour connaître le prix du cheval fiscal.

Amortissement fiscal incitatif pour les véhicules électriques d'entreprise

L’amortissement des véhicules électriques est plafonné. Cependant, le seuil d’amortissement pour une voiture électrique est plus élevé que celui d’un véhicule thermique

Pour une Renault Zoé e-Tech émettant moins de 20 g de CO2/km acquis ou loué en LLD, le seuil est fixé à 30 000 €, tandis que pour un véhicule thermique équivalent, il est de 18 300 €. 

Voici un tableau ci-dessous des plafonds des amortissements non-déductibles pour un véhicule particulier acheté après 2022 :

PLAFOND 2022 2023
30 000 €
< 20 g de CO2/km
< 20 g de CO2/km
20 300 €
De 20 g à 50 g
De 20 g à 50 g
18 300 €
De 60 g à 135 g
De 60 g à 130 g
9 900 €
> à 135 g
> à 130 g

Amortissement de la batterie électrique

Contrairement à celui des voitures électriques qui ne l’est pas, la batterie n’est pas plafonnée et peut donc être amortie intégralement. Pour cela, elle doit impérativement faire l’objet d’une facturation distincte de celle du véhicule.

Déductibilité fiscale sur la TVA

La TVA relative aux véhicules destinés au transport de personnes n’est pas récupérable. Que vous possédiez un véhicule thermique ou électrique, vous devrez payer la TVA lors de son acquisition. Si vous roulez en utilitaire, sachez qu’en passant à l’électrique, la TVA sur votre véhicule est 100 % déductible. Cependant, la TVA relative à l’électricité utilisée pour recharger un véhicule électrique est sujette à une déduction fiscale.

Les aides gouvernementales et régionales

Le bonus écologique

Grâce au bonus écologique, vous pouvez bénéficier de 3 000 € pour l’achat d’un véhicule particulier et de 4 000 € pour l’achat d’un véhicule utilitaire léger (VUL). Cette aide est accordée pour les entreprises louant ou achetant un véhicule électrique, hydrogène ou bien hybride rechargeable.  Pour une entreprise qui souhaite faire l’acquisition d’une Tesla Model 3, le coût d’acquisition est de 44 990 €. Le bonus est de 12 147.30 € (27 % de 44 990 €). Étant donné que ce montant dépasse le plafond de 3 000 €, l’entreprise bénéficiera alors de 3 000 € de bonus écologique. 

Depuis le 01/07/2021 A partir de 01/01/2023
PERSONNE MORALE
Véhicules électriques < 47 000 €
4 000 €
3 000 €
Véhicules électriques > 47 000 €
2000 €
0 €

La prime à la conversion

La prime à la conversion est un avantage qui pour rappel est cumulable avec le bonus écologique. Elle vous encourage à électrifier vos véhicules en vous offrant une aide de 6 000 € pour une voiture électrique à 10 000 € pour un utilitaire électrique. 

 

Cela en contrepartie de la mise à la casse de vos anciennes voitures polluantes possédant une vignette Crit’Air 3 ou plus. Cependant, certaines conditions sont à respecter pour pouvoir bénéficier de cette aide : 

 

  • les véhicules diesel mis à la casse doit être immatriculés avant le 01/01/2011 ou avant le 01/01/2006 pour une voiture électrique. 
  • les véhicules qui possèdent une vignette Crit’air 3 ou plus.

 

Une entreprise désireuse d’acquérir une Tesla Model 3 pour sa flotte automobile pourra profiter d’une aide financière de 2 500 €. En prenant en compte le bonus écologique, le véhicule électrique revient alors à 39 490 € (44 990 – 3 000 – 2 500).

Les étapes clés pour convertir sa flotte en électrique

Après avoir analysé les avantages de la transition vers les voitures électriques pour une entreprise, il est temps d’examiner les étapes à mettre en œuvre pour la réussir efficacement.

Faire un audit de sa flotte automobile

Un audit de flotte automobile pour une entreprise est une évaluation complète de l’ensemble des véhicules utilisés par cette entreprise. Cet outil permet d’analyser les coûts associés à la possession et à l’entretien de ces véhicules, ainsi que leur utilisation et leur impact environnemental. Pour ce faire, il est nécessaire que l’entreprise se pose les bonnes questions concernant sa flotte actuelle : 

 

  • le kilométrage journalier (pour l’autonomie et la puissance de recharge),
  • le nombre de passagers nécessaire,
  • la charge utile et le volume utile.

Cette analyse permet de mettre en lumière les forces et les faiblesses de la flotte actuelle de l’entreprise afin de proposer des recommandations pour améliorer l’efficacité de la flotte et de réduire les coûts. L’entreprise pourra mieux comprendre les coûts, les avantages et les défis associés à la possession et à l’utilisation de sa flotte automobile, et par la suite mettre en place des actions pour optimiser sa gestion. 

Un audit de flotte de véhicules est un processus qui nécessite de prendre en compte certains gros points :

  • politique de la flotte 
      • examiner la politique de sécurité de la flotte
      • vérifiez les politiques de santé et de sécurité
  • véhicules
      • examiner les remarques sur l’état des véhicules
      • examiner les formulaires de défectuosité des véhicules
      • examiner les procédures de surveillance des véhicules
      • revoir le plan prévisionnel de remplacement des véhicules
      • analyser la consommation de carburant
  • conducteurs
      • évaluer les conducteurs
      • inspecter les accords d’assurances
      • vérifier la licence de l’opérateur
      • vérifier la licence de l’opérateur
  • tierce personne
      • examiner les fournisseurs de services tiers
  • sécurité de la flotte
      • évaluer la sécurité
  • opérationnel
    • examiner l’inventaire

 

En tant que TPE/PME, Beev vous recommande d’effectuer un audit interne tous les ans et un audit externe dès que votre flotte automobile connaît de grands changements.

Faites réaliser votre audit par Beev

Rédiger la car policy de son entreprise

En complétement de l’audit de la flotte, il est recommandé de dresser une grille détaillée de tous les véhicules utilisés, comprenant leurs marques, modèles et caractéristiques respectifs. La car policy (la politique automobile) mise en place par votre entreprise est un élément crucial de sa stratégie globale.  Elle permet de déterminer l’organisation idéale de votre flotte, en affectant les véhicules les plus adaptés à chaque salarié. Ainsi, vous pourrez facilement décider si un salarié a besoin d’une voiture de fonction ou d’un véhicule de service.

Elle permet de déterminer l’organisation idéale de votre flotte, en affectant les véhicules les plus adaptés à chaque salarié. Ainsi, vous pourrez facilement décider si un salarié a besoin d’une voiture de fonction ou d’un véhicule de service.

Avec Beev, bénéficiez gratuitement d’une car policy personnalisée pour votre entreprise.

Opter pour la solution de financement adaptée

Quand une entreprise souhaite renouveler sa flotte automobile, il est important de se demander quelles sont les options de financement qui s’offrent à elle : 

Cependant, la location est l’option la plus populaire pour les sociétés (environ 82 % des sociétés). En plus de permettre aux entreprises de changer de véhicules régulièrement, elles peuvent bénéficier des services (entretien, assurance, assistance…).

S’équiper en bornes de recharge

Dans le cadre de la loi LOM (la loi d’orientation des mobilités), les entreprises seront obligées de mettre en place une infrastructure de recharge adaptée. Elle permettra d’offrir un service supplémentaire pour vos salariés. Comme pour l’achat d’une voiture électrique, en tant qu’entreprise, vous êtes éligible à l’aide Advenir qui a pour objectif de faciliter l’installation d’infrastructure de recharge pour les entreprises. 

Elle offre l’opportunité aux flottes de bénéficier d’une prime, allant jusqu’à 960 000 € pour un parking privé. Afin de recevoir la prime Advenir, il est impératif de choisir un installateur certifié et de faire appel à un électricien qualifié IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Électriques).

À lire aussi → L’installation de borne de recharge en entreprise

BENEFICIAIRE TAUX D'AIDE TOTAL PLAFOND HT PAR POINT
Parking privé à destination de flottes de véhicules poids lourds
50 %
De 2 200 à 960 000 €
Parking privé ouvert au public
30 %
De 1 000 à 2 700 €
Parking privé ouvert au public (cible intermédiaire)
30 %
1 000 €
Flottes et salariés d'entreprises de véhicules de location de courte durée
20 %
600 €

Source : Advenir

Pour bénéficier de ces aides, des démarches administratives précises et rigoureuses sont nécessaires. Il est donc recommandé de faire appel à un installateur spécialisé. Cette approche garantit que la subvention sera versée correctement à l’issue du projet. Une bonne nouvelle à signaler est que le programme Advenir, qui devait se terminer en 2022, a été prolongé jusqu’à la fin de l’année 2025.

En savoir plus → Quels sont les certifications et les délais pour installer une borne de recharge en entreprise ?  

Suivre les progrès et à évaluer les résultats de la transition vers les véhicules électriques

Enfin, il est important de surveiller et d’évaluer les résultats de la transition vers les voitures électriques. Nous vous recommandons de garder une trace des coûts, de la consommation d’énergie et des émissions. Ainsi, vous pourrez évaluer les avantages de la transition pour votre entreprise et déterminer les domaines à améliorer. Cela vous permettra de vous rendre compte de son efficacité au fil du temps.

Par exemple, votre facture d’électricité est un bon indicateur pour voir si vos coûts ont baissé. Nous vous conseillons de surveiller aussi les émissions de la flotte automobile de l’entreprise pour voir si elles ont diminué depuis l’électrification des véhicules. En gardant un œil sur ces mesures, vous pouvez identifier les domaines dans lesquels vous pouvez améliorer votre transition vers les véhicules électriques pour maximiser vos avantages et minimiser les coûts.

Une grande question pour votre entreprise est la gestion de sa flotte de véhicules électriques. Heureusement, il existe des outils pour mieux la gérer et faciliter certaines tâches. Il est important de disposer de systèmes de gestion de flotte efficaces pour surveiller les performances des véhicules électriques et tout au long de leur utilisation.

Les applications de gestion de flotte aident à suivre les temps de charge et l’autonomie des véhicules. L’objectif est de planifier les itinéraires en conséquence. Voici une liste non exhaustive des applications disponibles actuellement sur le marché  : 

  • Geotab 
  • FleetCarma
  • Chargepointfleet
  • Greenlots

Elles présentent toutes différentes spécificités et s’adaptent en fonction des besoins de l’entreprise. Voici à travers un tableau récapitulatif les différents avantages et inconvénients de chacune d’entre elles : 

AVANTAGES INCONVENIENTS
Geotab
Possibilité de surveiller les performances des véhicules en temps réel grâce à des capteurs de données. Analyse détaillée des trajets pour une meilleure planification de la flotte. Grande capacité de stockage de données. Intégration avec une large variété de véhicules électriques. Rapports de performance détaillés et précis.
Coût élevé et complexité de mise en place. Fonctionnalités avancées nécessitant une formation et une expertise. Interface utilisateur peu intuitive.
Fleetcarma
Fournit des données précises sur la consommation d'énergie et les émissions de CO2 de chaque véhicule pour optimiser l'utilisation de la flotte. Possibilité de personnaliser les rapports pour répondre aux besoins spécifiques de l'entreprise. Fonctionnalité de géolocalisation en temps réel.
Limité aux véhicules équipés du matériel FleetCarma. Certaines fonctionnalités importantes ne sont disponibles que dans les forfaits premium. Coût élevé.
Chargepointfleet
Compatible avec différents types de véhicules électriques. Offre des rapports détaillés sur les performances de la flotte. Facile à utiliser et à mettre en place. Gestion de charge avancée pour éviter les temps d'arrêt et maximiser l'utilisation du véhicule. Surveillance en temps réel de l'état de la batterie. Planification de route optimisée pour une meilleure efficacité.
Limité aux véhicules équipés de bornes de recharge Chargepoint. Coût élevé.
Greenlots
Plateforme Cloud pour une surveillance et une gestion à distance facilitée de la flotte. Personnalisation des stratégies de charge pour répondre aux besoins spécifiques de l'entreprise. Compatible avec une large variété de véhicules électriques.
Interface utilisateur complexe. Coût élevé.

En conclusion

La voiture électrique représente une opportunité pour les entreprises qui souhaitent se tourner vers des modes de transport plus sains. Gérer sa flotte de véhicules électriques est un aspect clé de la transition pour une entreprise. Pour une TPE/PME, il est nécessaire de comparer les avantages et les inconvénients avant de choisir un outil de gestion qui réponde parfaitement à ses besoins. 

La voiture électrique offre des avantages économiques et environnementaux importants qui méritent d’être pris en compte. En investissant dans une flotte de véhicules électriques bien gérée, une entreprise peut améliorer son image auprès de ses clients et de ses partenaires en montrant son engagement en faveur du développement durable.

Picture of Adrien-Maxime MENSAH
Adrien-Maxime MENSAH

Croire en l'électrification des véhicules, c'est déjà avoir fait la moitié du chemin vers sa transition écologique, pour cela je vous propose du contenu sur l'environnement de l'électrique.

Tags :

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Découvrez notre newsletter

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Hyundai IONIQ 5 Creative

à partir de 499€/mois*

*Offre de Location Longue Durée à titre professionnel sur 49 mois, 40 000 km inclus, sans apport.