fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

8 astuces pour réduire la consommation d’énergie de sa voiture électrique

Dans un contexte actuel marqué par une hausse des prix de l’électricité, il est important de surveiller sa consommation d’énergie afin d’éviter des dépenses énergétiques supplémentaires.

En ce qui concerne l’usage de votre voiture électrique, la consommation d’énergie de celle-ci peut très vite grimper. Il est donc important de se renseigner sur les manières d’éviter une consommation énergétique excessive, que ce soit pour des motivations financières, mais également écologiques.

En effet, les préoccupations actuelles en matière d’environnement entraînent forcément une prise en compte plus importante du facteur écologique, ainsi qu’une volonté de favoriser une certaine sobriété énergétique en ce qui concerne sa consommation quotidienne.

Ainsi, nous allons lister dans cet article les principales astuces permettant de réduire la consommation d’énergie de sa voiture électrique et privilégier un mode d’écoconduite optimal.

Lire aussi : Astuces pour diminuer sa facture d’électricité

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi 9h 12h30 · 14h 19h

Le mode de conduite de sa voiture électrique

L’écoconduite est sans conteste la solution la plus efficace pour diminuer votre dépense d’énergie et réduire vos émissions de CO2 d’au moins 5,5%. Cela va ainsi passer par le déploiement de petits gestes à effectuer au cours de votre conduite qui vont permettre de ménager la batterie de votre voiture électrique. Il s’agit tout simplement de privilégier une conduite peu énergivore et respectueuse de l’environnement.

En premier lieu, il faut noter qu’au contraire d’une voiture thermique, la voiture électrique consomme moins en ville.
Ainsi, un modèle de véhicule électrique conservera son autonomie plus longtemps si elle effectue uniquement ou majoritairement des trajets dans un environnement citadin.

Lire aussi : 6 astuces pour améliorer l’autonomie de la voiture électrique en hiver


De plus, un certain nombre d’astuces existent pour optimiser vos trajets en électrique en faveur d’une consommation d’énergie rationnelle
, nous vous avons listées les principales ci-dessous.

Choisir une voiture électrique peu énergivore

Un critère dans le choix de votre voiture électrique va concerner son degré de consommation.

En effet, selon le modèle de véhicule électrique que vous choisirez, celui-ci sera plus ou moins énergivore.

Les modèles de voitures électriques les plus performants, à l’image de la Tesla Model S Grande Autonomie (19 kWh/100km en moyenne), de la Mercedes EQS ou encore du Ford Mustang Mach-E sont dotés d’une grande autonomie et d’une puissance de batterie conséquente. Ils auront ainsi tendance à consommer beaucoup plus que les voitures électriques d’entrée de gamme, plus sobres et à l’autonomie un peu plus limitée, comme pour la Renault Zoe E-Tech ou bien la Nissan Leaf

Lire aussi : ADEME : pourquoi privilégier une batterie plus légère pour sa voiture électrique ?


Évidemment, votre choix sera avant tout
orienté par vos besoins en matière de véhicule électrique et de l’usage que vous souhaitez en faire. Ainsi, si vous souhaitez acquérir une voiture électrique pour effectuer majoritairement des trajets citadins de courte distance, il est inutile donc de vous tourner vers un SUV électrique puissant doté d’une grande autonomie.
Dans ce cas, il est préférable de vous orienter vers une citadine électrique qui sera amplement suffisante pour l’usage que vous souhaitez en faire.


Voici des exemples de modèles de
citadines électriques à faible consommation :

  • la Fiat 500e, avec une consommation de 13,2 kWh/100 km en moyenne,
  • la Dacia Spring, avec 13,9 kWh/100 km consommés en moyenne,
  • la Peugeot e-208, avec 14,9 kWh/100 km de consommation moyenne.


De plus, choisir un véhicule électrique en adéquation avec vos besoins et la nature de vos trajets vous permettra de ne pas gaspiller de l’énergie inutilement et ainsi d’optimiser votre consommation énergétique.

Lire aussi : Top 10 des citadines électriques

Privilégier la conduite fluide

Une autre astuce va concerner la manière dont vous appréhender la route, en privilégiant un mode de conduite respectueux de l’environnement.
Ainsi, il sera important de conduire de manière souple, avec le plus de fluidité possible.

De petits gestes consisteront notamment à prendre le réflexe de lâcher le pied de l’accélérateur et d’éviter de trop se rapprocher du véhicule situé devant vous, notamment lors des embouteillages.

Cela permettra d’éviter d’effectuer des freinages brusques à cause d’une proximité trop importante avec la voiture située devant vous. En outre, cela vous permettra de développer des réflexes et de réussir à anticiper le trafic

De plus, il est intéressant lorsque vous conduisez une voiture électrique de profiter du système de freinage régénératif, proposé sur l’ensemble des modèles électriques. Ainsi, ce système de freinage, spécifique aux modèles de véhicules électriques, assure une récupération d’énergie au freinage et permet ainsi de baisser la consommation énergétique de vos trajets de 10% à 25%.

Conduire de manière mesurée

Un autre point important à prendre en compte sera votre vitesse de conduite. En effet, la vitesse à laquelle vous roulez va avoir une influence plus ou moins importante sur votre consommation d’énergie.

Ainsi, si vous optez pour une conduite plus mesurée, en roulant par exemple à 110 km/h au lieu de 130 km/h, vous consommerez une quantité d’énergie inférieure et réduirez ainsi votre consommation.

De plus, rouler moins vite vous permettra de conserver l’autonomie de votre véhicule électrique plus longtemps, ce qui permettra d’espacer vos recharges et sera donc, là aussi, bénéfique pour votre consommation énergétique.

La vitesse idéale à conserver sur l’autoroute sera ainsi comprise entre 100 km/h et 110 km/h pour un véhicule électrique, afin d’optimiser son autonomie au maximum.

Penser au mode “éco”

Une autre astuce consiste aussi à favoriser l’usage du mode “éco” de votre voiture électrique, présent sur la quasi-totalité des modèles électriques. Son utilisation va permettre d’économiser votre batterie, de réduire l’énergie consommée par le véhicule et de vous faire économiser jusqu’à 10% de son autonomie.

En effet, lorsque le mode “éco” est activé, celui-ci va distribuer uniquement la quantité de puissance et d’énergie nécessaire pour assurer le bon fonctionnement des différents équipements du véhicule électrique, sans aucun surplus, afin d’abaisser la consommation d’énergie globale.


Lire aussi
 : Bilan carbone : comprendre et agir !

Gérer l’utilisation des équipements de votre voiture électrique

Par ailleurs, il est primordial de s’assurer de la bonne gestion des différents équipements de son véhicule électrique. En effet, notamment en ce qui concerne le système de climatisation, il s’agit avant tout de savoir modérer son usage. Ainsi, il est important de surveiller son usage de la climatisation et du chauffage, en particulier lorsque l’utilisation de ces derniers n’est pas indispensable.

Le système de climatisation ainsi que le reste des équipements étant particulièrement demandeurs en termes d’énergie, user de ces derniers de manière sobre et mesurée vous permettra de réduire de manière significative votre consommation énergétique.

En effet, l’utilisation des systèmes de chauffage ainsi que de climatisation d’une voiture électrique peut
représenter, à elle seule, jusqu’à 30% de la consommation d’énergie totale du véhicule.

Beev propose des offres de véhicules 100% électriques multi-marques au meilleur prix ainsi que des solutions de recharge.

La solution de recharge de votre voiture électrique

Investir dans une borne de recharge à domicile

Au lieu d’opter pour l’usage de bornes publiques payantes, investir dans une borne de recharge à domicile vous permettra très vite de réduire vos dépenses de recharge. En particulier si vous privilégiez la recharge de votre voiture électrique lors des heures creuses.

Ainsi, l’acquisition d’une borne de recharge directement à votre domicile, en plus de vous permettre de recharger votre véhicule à votre guise, dès que vous en avez besoin, cela vous permettra aussi de faire des économies sur le moyen terme.
De plus, une borne de recharge à domicile vous permettra de contrôler votre consommation énergétique et ainsi, pouvoir l’optimiser.

Lire aussi : Installer une borne de recharge pour particuliers

Réduire la fréquence de recharge de votre voiture électrique

Un autre geste possible consiste à réduire au maximum la fréquence de vos cycles de recharge, ce qui vous permettra de limiter l’usure de la batterie électrique, tout en faisant des économies d’énergie et donc, des dépenses liées à cette consommation.

Ainsi, en privilégiant une recharge de 20% à 80%, il vous sera nécessaire de recharger votre véhicule électrique au maximum tous les trois jours, et ceci sera valable pour la majorité des modèles de voitures électriques. 

Choisir la recharge adaptée

Selon le modèle de véhicule électrique que vous possédez, il convient aussi d’éviter les charges trop rapides afin d’épargner au maximum la batterie de votre véhicule.

En effet, si votre voiture électrique supporte une puissance maximale de 11 kW ou 22 kW, comme c’est le cas pour la Renault Twingo ZE, il est alors préférable d’éviter de la recharger sur des bornes de recharge rapides, d’une puissance de 50 kW ou plus pour laisser la place au véhicules en mesure d’utiliser de telles infrastructures.

En outre, la recharge sur une borne rapide créera une chauffe de la batterie qui pourrait résulter en une dégradation de celle-ci sur le long terme. À l’inverse, il convient aussi d’éviter les charges trop lentes avec des cycles de recharge à rallonge, qui mèneront elles-aussi à des pertes d’énergie non négligeables.

Enfin, ne pas recharger votre batterie complètement à chaque recharge est un bon moyen de la préserver. En effet, en cas de besoin, faire une recharge complète de votre voiture électrique jusqu’à 100% est possible de manière occasionnelle. Néanmoins, cela reste à éviter pour ne pas détériorer la batterie à termes.

De la même manière, il n’est pas non plus conseillé de laisser la batterie à 0%, mais plutôt de recharger votre véhicule électrique dès lors que sa batterie descend au seuil des 10% ou 15%. Cela permettra en outre d’optimiser le temps de recharge, plus rapide pour une recharge de 10% à 80%, et réduira dans le même temps la consommation énergétique liée à vos recharges, tout en optimisant la longévité de votre batterie électrique.

Lire aussi : Comment économiser la batterie d’une voiture électrique ?

Ainsi, la mise en application de ces gestes au quotidien vous permettra de contrôler l’énergie consommée durant la recharge de votre véhicule électrique, tout en limitant l’usure de votre batterie électrique.

Vous souhaitez installer une borne de recharge ?

En conclusion

Maîtriser sa conduite est primordial pour optimiser sa consommation énergétique et, dans le même temps, réduire ses dépenses liés à l’énergie. Ainsi, il est possible de déployer une écoconduite optimale en adoptant des gestes simples en termes de conduite et de recharge de votre voiture électrique.

En effet, conduire de façon souple, réduire sa vitesse de conduite et diminuer l’utilisation des équipements technologiques sont autant de petits gestes qui permettront de réduire la consommation énergétique de votre voiture électrique.  

De plus, l’acquisition d’une borne de recharge à domicile vous permettra ainsi d’avoir davantage de contrôle sur votre consommation d’énergie et donc, de modérer vos dépenses énergétiques. Elle représentera de ce fait un atout important, que ce soit en termes économiques ou écologiques. En outre, privilégier le mode de recharge adaptée, tout en évitant les recharges trop fréquentes, sera aussi une manière efficace afin de réduire votre consommation énergétique de manière optimale.

Anaëlle Babled
Anaëlle Babled

À travers la rédaction d'articles, j'aspire à accompagner les particuliers et les professionnels dans leur passage à l'électrique et promouvoir ainsi le développement de la mobilité douce.

À lire aussi