fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Pourquoi passer à la voiture électrique en 2023 ?

C’est près de la moitié des Français qui pensent que la voiture électrique pourrait remplacer son équivalent thermique, et pourtant, c’est seulement 7% d’entre eux qui sont intéressés par l’achat d’une voiture électrique.

De plus en plus de Français, qu’ils soient professionnels ou particuliers, se disent prêts à passer à l’électrique, mais un mélange entre réticence, idées préconçues ou manque d’informations empêchent cette transition. La volonté d’améliorer le secteur automobile est là, mais à quel prix ? C’est pourquoi, dans cet article, vous pourrez mettre des mots sur pourquoi il faut passer à l’électrique en 2023. Entre bénéfices personnels et avantages financiers, nous vous présentons toutes les raisons qui prouvent l’intérêt de transiter vers l’électrique en 2023.

Table des matières

Faites-vous livrer votre future voiture électrique avant la fête de Noël !

Jusqu’au 31 décembre 2022, découvrez plusieurs modèles de véhicules électriques livrables avant Noël ! 

Une participation active à la transition écologique

Selon le bilan annuel des transports de 2020, le secteur des transports est responsable, en France, de 29% de la production de gaz à effet de serre. Malgré la crise sanitaire en 2020, et les restrictions liées à la circulation, le secteur du transport reste le principal contributeur aux émissions de GES en France. Grâce à cette première constatation, et pas des moindres, l’importance de la transition écologique prend tout son sens.

En effet, prenons par exemple une entreprise spécialisée dans la livraison, cette dernière à son rôle à jouer dans la réduction des émissions de CO2. Précisément, elle aura tout intérêt à s’intéresser à l’électrification de sa flotte de véhicules par exemple, cela permettrait de réduire de façon notable la participation de ce secteur dans les émissions de GES. Ainsi, vous proposerez à vos collaborateurs des moyens de transport responsables, et en même temps un service également responsable à vos clients. En conséquence, vous vous alignerez également aux attentes gouvernementales mises en place depuis 2020. La loi prévoit que les professionnels devront avoir 10% de véhicules à faible émission de CO2 dans leur flotte de véhicules, peu importe leur secteur d’activité.  

De plus, il est nécessaire de garder en tête qu’un véhicule électrique rejette moins de CO2 qu’un véhicule thermique. Selon une étude menée par l’ADEME en 2017, en prenant en compte sa fabrication, son usage, jusqu’à sa fin de vie, un véhicule électrique produit 2 à 3 moins de gaz à effet de serre.  C’est pourquoi en utilisant un véhicule électrique, plutôt qu’un véhicule thermique, vous participez de façon consciente et volontaire à la transition énergétique.  On peut donc en conclure que les véhicules électriques ont un impact moindre sur l’environnement, mais pas seulement…

Une praticité à toutes épreuves

En plus de nous aider à agir pour la transition écologique, les véhicules électriques nous offrent d’autres avantages incomparables. Entre être à l’aise lors de la conduite et les économies que l’on peut faire grâce aux voitures électriques, ces dernières n’ont pas finies de nous surprendre !

Le confort lié à la conduite

Ce qui fait la particularité des voitures électriques c’est bien leur bruit, ou plutôt leur absence de bruit. Sans pour autant être complètement silencieuses, les voitures électriques sont réputées pour leur calme lors de la conduite. Par exemple, l’avertisseur piéton pour véhicules électriques émet un son minimal de 56 décibels. Cette intensité, comparable à celle d’un lave-linge, ne vous empêchera pas de vous détendre. En effet, suite à une étude effectuée par Dr. Duncan Williams de l’université de York, il a été prouvé que conduire un véhicule électrique participait à la réduction du stress. Il en ressort de cette investigation, réalisée sur des conducteurs de taxis londoniens, que les chauffeurs se concentraient plus facilement et se sentaient moins stressés en conduisant une voiture électrique

Ce confort est possible notamment grâce au fait qu’il n’y ait pas de pédale d’embrayage ou de boite de vitesse manuelle, ce qui permet d’éviter les à-coups, liés aux changements de vitesse, ou même de caler ! De plus, vous profitez d’une accélération vive grâce au moteur électrique. En effet, ce dernier est capable de délivrer toute sa puissance instantanément. En prenant l’exemple de Tesla, on abat le 0 à 100 km/h en 3,3 secondes pour le Model 3. Prenons le cas de Kia avec son modèle e-Niro qui est à 7,8 secondes, une performance honorable ! 

Offrez vous une voiture électrique en leasing

Au-delà d’avoir une conduite plus fluide, au volant d’une voiture électrique vous bénéficierez d’une technologie de pointe. Malgré les peurs liées à l’autonomie des voitures électriques, aujourd’hui de nombreux progrès ont été accomplis. En effet, en moyenne pour une batterie de 50 kWh, à charge complète, la voiture électrique est capable de parcourir 300 km. Ainsi, tous vos trajets du quotidien seront réalisables. Pour les plus longs trajets, avec un itinéraire planifié correctement, notamment grâce à des applications comme Chargemap pour voir où se trouvent les bornes de recharge disponibles, il n’y a visiblement pas de raison de s’inquiéter quant à la recharge de votre véhicule. Vous pourrez également profiter d’une batterie avec une bonne capacité. Grâce à quelques gestes simples vous aurez la possibilité de prolonger l’autonomie de votre voiture électrique (éco-conduite, charge du véhicule…)

N’hésitez pas à consulter notre article sur comment économiser la batterie d’une voiture électrique !

Pour finir, les véhicules électriques possèdent des systèmes d’assistances performants. En passant par la conduite autonome Autopilot de Tesla, ou encore par Hyundai Smartsense, qui permet d’anticiper les dangers ou angles morts… les voitures électriques nous offrent une multitude d’aides à la conduite.

L'économie à l'usage

Le principal avantage des véhicules électriques est son coût de recharge. Effectivement, une voiture électrique n’a pas besoin de faire la queue à la station essence pour pouvoir repartir, il suffit de la brancher sur une borne de recharge et de patienter pendant son chargement. 

En 2023, recharger son véhicule électrique coûte nettement moins cher que de faire le plein de son véhicule thermique. Nous faisons face à une flambée des prix, du fait d’éléments extérieurs comme la guerre en Ukraine par exemple. C’est pourquoi avoir la possibilité de recharger son véhicule grâce à une borne de recharge constitue un avantage de taille. De plus, vous avez aujourd’hui la possibilité de recharger votre véhicule électrique à votre domicile, au travail, pendant que vous faîtes vos courses, etc. Dîtes au revoir au stress de devoir trouver une station avant de tomber en panne ! Vous bénéficiez également d’aides à l’installation pour les bornes de recharge, mais nous reviendrons sur ce point plus tard. 

De surcroît, le prix d’entretien pour une voiture électrique est inférieur à celui pour un véhicule thermique. Prenons le cas des freins et des plaquettes, leur durée de vie est supérieure à celle d’une voiture thermique. Pourquoi ? Le système de freinage d’une voiture électrique permet de récupérer, grâce au mouvement de la voiture, de l’énergie cinétique dans le but de créer de l’électricité et de gagner en autonomie. On appelle cela le freinage régénératif.

Des opportunités financières à ne pas rater !

Dans cette partie, vous allez voir toutes les subventions auxquelles vous pouvez prétendre pour l’acquisition d’un véhicule électrique . Par souci de clarté, pour les véhicules électriques et les bornes de recharge, les aides seront séparées entre les particuliers et les professionnels. Ainsi, vous pourrez vous référer plus facilement à la partie qui vous intéresse !

Les aides pour les voitures électriques

Pour les particuliers :

  •  le bonus écologique : cette initiative étatique vous permet de bénéficier d’une prime pour l’achat d’un véhicule électrique. En effet, les véhicules d’occasion et les hybrides rechargeables peuvent également bénéficier de cette aide.  Ce bonus était d’une valeur maximum de 6 000 €, et culmine à 27% du prix d’achat du véhicule dont la valeur est inférieure à 47 000 €, jusqu’au 31 décembre 2022.

Bon à savoir : à partir du 1er janvier 2023, le barème applicable pour bénéficier du bonus écologique va évoluer et passera de 6 000 à 5 000 €.

Pour découvrir les conditions d’obtention de ce bonus, nous avons rédigé un article à ce sujet !

Catégories Jusqu'au 30 décembre 2022 À partir du 1er janvier 2023
Véhicules électriques neuves de moins de 47 000 €
6 000 €
5 000 €
Véhicules électriques neuves de 47 000 € à 60 000 €
2 000 €
0 €
Véhicules électriques neuves de plus de 60 000 € (fonctionnant à l'hydrogène)
2 000 €
0 €
Camionnettes électriques neuves
7 000 €
7 000 €
Véhicule hybride rechargeable neuf à 50 km)
1 000 €
/
Véhicule électrique d'occasion
1 000 €
1 000 €

Source : ministère de l’économie des finances et de la relance 

  • prime à la conversion : cette aide gouvernementale incite les Français à acquérir un véhicule moins polluant, qu’il soit neuf ou d’occasion. Concernant le montant, celui-ci peut atteindre 5 000 €. Pour en bénéficier, voici les conditions : 
    • si le revenu fiscal de référence est inférieur ou égal à 6 300 €
    • si le trajet entre le domicile et le lieu de travail est plus de 12 000 km par an

Sans ces conditions, le montant de la prime à la conversion sera de 2 500 €.

Possibilité de majoration : si le propriétaire du véhicule électrique ou hybride rechargeable est dans une zone à faibles émissions, il peut alors profiter d’une aide supplémentaire dans la limite de 1 000 €.  

Bon à savoir : la prime à la conversion est cumulable avec le bonus écologique.

 

  • les aides régionales : également cumulables avec la prime à la conversion et le bonus écologique, vos régions vous aident à économiser jusqu’à 6 000 € sur votre voiture électrique.

Toutes vos aides sont répertoriées dans ce dossier, n’hésitez pas à aller le voir ⇒ les aides pour voiture électrique.

Pour les professionnels :

  •  le bonus écologique : le but est le même que pour les particuliers, seuls les montants changent. 
Catégories Jusqu'au 30 décembre 2022 À partir du 1er janvier 2023
Véhicules électriques neuves de moins de 47 000 €
4 000 €
3 000 €
Véhicules électriques neuves de 47 000 € à 60 000 €
2 000 €
0 €
Véhicules électriques neuves de plus de 60 000 € (fonctionnant à l'hydrogène)
2 000 €
0 €
Camionnettes électriques neuves
5 000 €
5 000 €
Véhicule hybride rechargeable neuf à 50 km)
1 000 €
/
  • la prime à la conversion : à nouveau les buts poursuivis sont les mêmes, seuls les montants changent.
Type de véhicule Critères Montant de l'aide
Voiture particulière

- Véhicule électrique ou hybride rechargeable neuf ou occasion
- Autonomie supérieure à 50 km
- Prix inférieur ou égal à 60 000 €
2 500 €
Véhicule utilitaire léger

- Véhicule électrique, hybride rechargeable, neuf ou d'occasion
- Autonomie supérieure à 50 km

40 % du coût d'acquisition dans la limite de :
- 5 000 € pour les véhicules de classe I
- 7 000 € pour les véhicules de classe II
- 9 000 € pour les véhicules de classe III
Véhicule à deux / trois roues / quadricycle à moteur

- Véhicule électrique neuf
- Pas de batterie au plomb
- Puissance maximale nette supérieure à 2 ou 3 kW (suivant le règlement d'homologation)
100 €

Possibilité de majoration : si le propriétaire du véhicule électrique ou hybride rechargeable est dans une zone à faibles émissions, il peut alors profiter d’une aide supplémentaire dans la limite de 1 000 €. 

  • l’exonération de la taxe annuelle sur les émissions de CO2 : pour un véhicule dont les émissions de CO2 sont inférieures à 21 g/km, aucune taxe n’est à payer !

Lire notre dossier : Les aides à l’achat d’une voiture électrique en 2023.

Les aides pour les bornes de recharge

Qui dit véhicule électrique, dit borne de recharge. Pas de panique, Beev est là pour vous accompagner !

Pour les particuliers :

  • le crédit d’impôt : ce prêt vous permet de financer une partie de l’installation de votre borne de recharge. Ce crédit est disponible pour des dépenses effectuées entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2023. Ce dernier est plafonné à 75% des charges engagées, avec un montant maximal de 300 euros par système de charge. 
  • les aides régionales : selon votre zone d’habitation, vous pouvez bénéficier d’une prime, allant jusqu’à 2 5000 € en Normandie par exemple, pour l’installation d’une borne de recharge. À retenir que ces subventions sont également cumulables avec les autres aides nationales disponibles. 

Pour les professionnels :

  • le programme ADVENIR : cette solution de financement accompagne les professionnels dans l’installation de bornes de recharge. Cette aide, dotée d’un budget de 320 millions d’euros, a été reconduite jusqu’en 2025, vous fourni une prime en fonction de votre situation. Pour en savoir plus sur les changements attendus en 2023, n’hésitez pas à consulter notre article sur la prime Advenir

Ci-joint le barème applicable depuis le 1er août 2022 :

Type de bénéficiaire Taux d'aide total Plafond HT par point de recharge
Parking privé à destination de flottes et salariés
20 %
600 €
Parking privé à destination de flottes de véhicules poids lourds
50 %
De 2 700 à 960 000 €
Parking privé ouvert au public
30 %
De 1 000 à 9 000 €
Parking privé ouvert au public (cible intermédiaire)
30 %
De 1 000 à 1 300 €
Modernisation de point de recharge ouvert au public
50 %
De 1 000 à 4 500 €

Bon à savoir : pour les parkings privés à destination de flottes de poids lourds, le plafond d’aide Advenir indiqué ci-dessus, concerne les déploiements d’infrastructure de recharge supérieure à 500 kVA. Pour les déploiements d’infrastructure inférieure à 500 kVA, le montant de la prime varie entre 2 200 € et 15 000 €, suivant la puissance de recharge choisie. Pour plus d’informations, vous pouvez vous renseigner auprès de nos experts Beev ou consulter le site d’Advenir.   

Pour les professionnels des services de l’automobile

  • le programme ADVENIR : c’est en 2022, que la prime Advenir a été ouverte pour les professionnels des services de l’automobile. Voici les barèmes : 
Type de bénéficiaire Taux d'aide total Plafond HT par point de recharge
Flottes et salariés
25 %
750 €
Parking privé ouvert au public
50 %
De 1 700 à 15 000 €

Les autres avantages

La location, un service proposé par Beev. Pour vous faciliter dans votre démarche de transition écologique, Beev a mis en place des solutions de location pour vos voitures électriques et vos bornes de recharge  :

Vous souhaitez installer une borne de recharge ?

Pour finir, vous bénéficiez également d’autres avantages qui sont difficilement évaluables en monétaire. Par exemple, les avantages en nature dont vos collaborateurs profitent, se déplacer en voiture électrique pour aller chez les clients est une valeur ajoutée décisive. De plus, en roulant à bord d’un véhicule électrique, vous ne vous soumettez à aucunes restrictions de circulation, et vous pouvez même jouir de stationnements à prix préférentiels.

Quelques chiffres clés

Voici, les chiffres importants concernant le passage à l’électrique : 

  •  80% des composants des batteries lithium possèdent une solution de recyclage, 
  • rouler en voiture électrique coûte 2 à 3 €/100 km, alors que pour un véhicule thermique le coût s’étend de 6 à 8 €/100 km,
  • passer à l’électrique, c’est la possibilité de bénéficier d’aide à l’achat de l’État pouvant aller jusqu’à 1 100 € au total, 
  • plus de 29 000 points de recharge ouverts au public sont disponibles, 
  • Dans 90% des cas, la recharge est effectuée soit au domicile, soit au travail.

Source : ministère de la transition écologique 

Et vous ? Vous vous sentez prêts à passer à l’électrique ? N’hésitez pas à nous donner votre avis !

Anaëlle Babled
Anaëlle Babled

À travers la rédaction d'articles, j'aspire à accompagner les particuliers et les professionnels dans leur passage à l'électrique et promouvoir ainsi le développement de la mobilité douce.

À lire aussi