Offre 25 ans smart : Remise de 3 000€ sur la smart #3 et 4 000€ la smart #1, toutes finitions et options

Comment la voiture électrique peut améliorer la sécurité des employés ?

Voiture électrique assure la sécurité des employés

La sécurité des employés est une priorité pour les entreprises. Alors que les accidents de la route sont une des principales causes de blessures et décès sur le lieu de travail, en France, de nombreuses dispositions ont pour objectif d’améliorer la sécurité à bord. Aujourd’hui, les voitures électriques sont plus écologiques, mais elles permettent aussi d’améliorer la sécurité de ses occupants. Découvrez dans notre article comment cela est possible pour garantir une expérience de conduite plus sûre pour les employés. 

À lire aussi → Convaincre un salarié à passer à la voiture électrique 

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi
9h 12h30 · 14h 19h

La technologie comme solution pour protéger vos employés ?

Alors que des changements notables se sont produits ces dernières années concernant la mobilité, de nombreuses entreprises ont décidé de troquer leur flotte automobile traditionnelle par une flotte entièrement électrique.

Une sécurité renforcée grâce aux technologies innovantes

Les avantages accordés par l’État comme les 3000 € du bonus écologique pour l’achat de véhicules à moins de 47 000 € ou encore les 5000 € pour la prime à la conversion sont maintenant des incitations bien connues des entreprises. Néanmoins, les avantages en matière de sécurité des employés sont encore mal compris ou du moins assez flou. 

Le silence : danger ou atout ?

L’une des premières choses que les conducteurs remarquent lorsqu’ils passent à une voiture électrique est le silence du véhicule, qui crée une expérience de conduite confortable et relaxante. À l’image de la Renault Mégane e-Tech et ses 10 décibels à 10 km/h/. Cette caractéristique présente un inconvénient, notamment pour les piétons, ne pouvant pas forcément entendre le véhicule arriver. Cependant, pour lutter contre cela, les véhicules entièrement électriques sont équipés d’un système d’alerte acoustique du véhicule (AVAS), qui retentit lorsque le véhicule recule ou roule à moins de 20 km/h. 

Le régulateur de vitesse adaptatif

Grâce au régulateur de vitesse adaptatif, le conducteur définit la vitesse maximale de son véhicule. À partir de là, le capteur avant fait le reste du travail. Il demande aux freins de maintenir cette distance et modifie l’accélération en conséquence. Il maintient également le véhicule dans la limite de vitesse maximale définie par le conducteur. L’ACC (Adaptative Cruise Control) est normalement associé à un système d’avertissement de collision frontale qui s’active lorsque le radar détecte un accident potentiel.

L’avertissement d'angle mort

Il déclenche une alerte si un autre véhicule se rapproche sous un angle visible ou non dans les rétroviseurs latéraux. En plus d’une alarme d’avertissement pour alerter le conducteur, un voyant clignote sur le tableau de bord. Ce système s’active aussi lorsqu’un signal de changement de voie est donné par le conducteur, mais que les véhicules à l’arrière sont à proximité.

L’avertisseur de collision

En utilisant les capteurs radars et les caméras du véhicule électrique, ce dispositif inédit est capable de détecter n’importe quel élément (véhicule, piéton, vélo) et autres dangers à proximité. Dès la détection d’un obstacle, il déclenche d’abord un avertissement et ensuite une alarme. S’il détecte que la voiture s’approche de l’obstacle à une vitesse trop élevée, il freine et stop le véhicule. Ce système fonctionne de telle manière que le véhicule électrique le déclenche généralement à grande vitesse.

En plus du tout ces atouts, conduire une voiture électrique présente d’autres avantages : 

 

  • le couple instantané du moteur électrique donnant une accélération plus réactive, ce qui les rend idéaux pour la conduite urbaine. 

 

  • le freinage par récupération, qui réinjecte de l’énergie dans la batterie, augmente l’efficacité du freinage.

 

  • le poids et la répartition des batteries ainsi que le centre de gravité bas profitent à la maniabilité, au confort et surtout à la sécurité.

 

À lire aussi → Comment la technologie améliore l’expérience de conduite professionnelle ?



Voiture électrique : un plus pour la santé des employés

En plus de réduire les émissions de gaz à effet de serre du transport routier, les véhicules électriques offrent de nombreux avantages pour la santé des salariés grâce à la réduction de l’exposition humaine à la pollution atmosphérique et sonore. 

Les avantages des véhicules électriques pour la santé comprennent la réduction des polluants atmosphériques (CO2, oxydes d’azote ainsi que la plupart des particules présentes dans l’air).  

Ainsi, la réduction du bruit de la circulation dû aux véhicules électriques présente des avantages significatifs en matière de santé publique, notamment une amélioration de la santé mentale et du bien-être de la communauté.

Une étude approfondie de l’American Lung Association a démontré que l’environnement de conduite plus silencieux et plus confortable d’un véhicule électrique pouvait avoir des effets bénéfiques importants sur la santé mentale. On apprend également que les conducteurs se sentent plus calmes et moins stressés lorsqu’ils conduisent un utilitaire électrique par rapport à une version diesel. 

La suppression du bruit du moteur permet de pouvoir conduire de manière plus concentrée et plus calme. Cette concentration accrue permet aux conducteurs de véhicules électriques de mieux repérer les piétons, les cyclistes et les autres usagers de la route vulnérables. 

Initiatives et réglementations : le gouvernement s’engage pour la sécurité des salariés

Au cours des dernières années, diverses politiques de soutien aux véhicules électriques ont été instituées en France. Ces incitations gouvernementales ont largement contribué à stimuler l’expansion des voitures électriques.

Disposer d’un véhicule électrique sûr

Toutes les entreprises en France sont tenues de respecter le Code du travail. Ce dernier impose aux entreprises équipant leurs salariés en véhicules électriques de mettre à leur disposition sûre concernant la sécurité. 

Des contrôles d’entretien réguliers doivent aussi être  mis en place et les pièces usées ou endommagées doivent être remplacés le plus vite possible. Les employés doivent être durant leur temps de travail protégé contre les accidents, les chocs ainsi que les incendies. 

Ainsi, les véhicules électriques doivent être équipés des dernières innovations en termes de sécurité  : 

  • une zone de déformation pour absorber l’énergie en cas d’impact 

 

  • un système de protection contre les incendies

 

  • un système de coupure de courant automatique en cas de collision

 

  • un système pour prévenir des fuites 

 

Il est donc indispensable pour une entreprise d’effectuer ces contrôles et inspections le plus fréquemment possible afin de leur garantir une sécurité maximale et de diminuer le risque d’accident. 

Découvrez les voitures électriques disponibles chez Beev

Développer des nouveaux systèmes de sécurité

Pour garantir la sécurité des conducteurs, les constructeurs développent sans cesse de nouveaux systèmes de sécurité toujours plus innovant les uns que les autres. 

La sécurité fonctionnelle des véhicules connectés

Ce dispositif de sécurité assure au véhicule électrique un parfait fonctionnement de ses systèmes critiques (propulsion, freinage, direction), et cela même en cas de défaillance ou de dysfonctionnement. Il respecte la norme française, européenne et internationale  ISO 26262. Ces trois normes définissent les exigences et lignes directrices.

La sécurité passive

Ce type de sécurité fait référence aux composants du véhicule électrique qui contribuent à la protection des occupants du véhicule en cas d’accident. Elle comprend les ceintures de sécurité, les airbags et la structure du véhicule. Ces composants sont communs aux véhicules conventionnels et électriques. Pour tester ces systèmes de sécurité, plusieurs tests sont effectués, notamment des tests de collision frontale, de choc latéral et de résistance du toit. La sécurité passive est régie par le règlement (UE) 2019/2144, qui est entré en vigueur le 6 juillet 2022.

La sécurité active

Elle constitue l’ensemble des systèmes de sécurité qui empêchent qu’un accident ne se produise. Ces systèmes de sécurité pour véhicules électriques comprennent des freins antiblocage, des systèmes de contrôle de traction et des programmes électroniques de stabilité. Ces systèmes dépendent de capteurs et d’algorithmes et sont courants dans les véhicules électriques et thermiques.

La cybersécurité des véhicules connectés

À mesure que les véhicules modernes intègrent des fonctions ADAS et des interfaces de communication, ils deviennent de plus en plus connectés et le danger de cyberattaques potentielles augmente. Cela est particulièrement vrai pour les véhicules électriques, car ils fonctionnent de manière entièrement connectée avec différents réseaux et protocoles qui doivent être protégés.

Comment réussir votre transition vers le véhicule électrique ?

Pour une entreprise, l’un de ses principaux défis lorsqu’elle envisage d’électrifier sa flotte automobile est de pouvoir fournir une infrastructure de recharge de qualité pour l’ensemble de ses employés.

Fournir une infrastructure de recharge adéquate

L’installation de bornes de recharge permet aux employés de recharger facilement leur véhicule pendant les heures de travail. Les employés n’ont qu’à brancher leur véhicule électrique jusqu’à la borne de recharge et la recharger pendant qu’ils travaillent. De cette façon, ils gagnent du temps.  Des aides pour inciter les entreprises à installer des bornes de recharge existent.  

Au niveau national, le programme ADVENIR prend en charge 50 % du coût d’achat et d’installation d’une borne de recharge des sociétés françaises (plafonné à 600 €). Il  subventionne également les coûts de fourniture. Bien entendu, les bornes ne doivent être destinées qu’à leurs salariés ou à leurs clients et respecter les normes de sécurité en vigueur. 

Des aides régionales existent aussi pour épauler les entreprises dans ce projet, par exemple, la région Île-de-France propose une enveloppe de 200 € par point de recharge pour les entreprises de moins de 250 salariés. Côté local, la ville de Paris propose une aide de 500 € par point de recharge pour les entreprises qui s’engagent à en installer au moins 5.

À lire aussi → Aide pour l’installation de bornes de recharge en 2023 

Former et sensibiliser ses collaborateurs : la clé de la réussite ?

Nombreux sont les employés qui au sein d’une entreprise ignorent encore les nombreux avantages que les véhicules électriques peuvent leur offrir. Organiser des ateliers ou des sessions de formation pour les informer est essentiel. Ils pourront en savoir plus sur les coûts d’exploitation réduits, les besoins d’entretien réduits ainsi que les avantages environnementaux.

Ces séances de sensibilisation seront de plus l’occasion de les renseigner du potentiel d’économies à long terme, notamment une réduction des coûts de carburant et d’éventuelles incitations fiscales. En favorisant la compréhension, les fausses idées sont dissipées et elle permet aux employés de considérer sérieusement les véhicules électriques comme une option viable.

Picture of Adrien-Maxime MENSAH
Adrien-Maxime MENSAH

Croire en l'électrification des véhicules, c'est déjà avoir fait la moitié du chemin vers sa transition écologique, pour cela je vous propose du contenu sur l'environnement de l'électrique.

Tags :

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Découvrez notre newsletter

À lire aussi

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises