fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Partir au ski en voiture électrique : comment s’y préparer ?

Vous êtes amateurs de sports d’hiver et propriétaire d’une voiture électrique ? Dans ce cas, vous vous demandez sûrement s’il est possible pour vous de partir en vacances au ski avec votre véhicule électrique.

En effet, face à l’accroissement du marché de l’automobile électrique en France, avec une progression de 75% des ventes de voitures électriques au premier trimestre 2022, il est évident que la demande en matière d’électromobilité est en hausse. Il est ainsi de plus en plus fréquent que les automobilistes roulant à l’électrique souhaitent conjuguer voyage au ski et trajet en véhicule électrique.

Dans cet article, nous verrons donc les astuces qui vous permettront d’appréhender et de vous préparer au mieux à un voyage au ski en voiture électrique.

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi 9h 12h30 · 14h 19h

Choisir une voiture électrique adaptée au voyage au ski

Certains modèles de voitures électriques seront naturellement plus adaptés que d’autres à un trajet longue distance à destination d’une station de ski. En effet, nous ne vous conseillerons pas forcément de vous lancer sur de longues routes d’altitude enneigées avec votre Fiat 500e. Les citadines électriques ne seront évidemment pas le modèle de voiture électrique le plus adapté pour un voyage au ski.

Ainsi, si vous n’êtes pas encore l’heureux propriétaire d’un véhicule électrique et que vous souhaitez que votre future acquisition automobile soit compatible avec votre voyage à la montagne, il vous faudra choisir un modèle électrique adapté à votre besoin.


En tête du classement, nous retrouvons les modèles de
Tesla électriques qui rassemblent tous les critères au bon déroulement d’un trajet hivernal longue distance. En effet, les Tesla électriques sont dotées d’une autonomie très confortable qui permet d’effectuer de longs trajets de voyage en toute sérénité.

À titre d’exemple, la Tesla Model 3, dans sa version Grande Autonomie, possède une autonomie de 602 km, tandis que la Tesla Model S possède une autonomie atteignant, elle aussi, les 600 km. En ce qui concerne la capacité du coffre de la Tesla Model 3, celle-ci dispose d’un volume de coffre de 542 litres au total, avec 425 L de coffre arrière, environ 50 L de coffre avant ainsi que 70 L de rangement sous le plancher.

Pour ce qui est de la Tesla Model S, elle possède une capacité de coffre supérieure à son homologue la Model 3, avec un volume de chargement total atteignant les 800 L. De quoi satisfaire le besoin de place en voyage, particulièrement pour le cas des familles nécessitant davantage d’espace de chargement.

Tableau comparatif Tesla Model 3 et Tesla Model S

Modèles Puissance (batterie) Autonomie Prix
Tesla Model 3
60 kWh
491 km
53 490 €
Tesla Model S
100 kWh
600 km
138 990 €

De plus, Tesla propose également tout un réseau de Superchargeurs, permettant d’avoir accès à des bornes de recharge ultra-rapide aux quatre coins de l’hexagone. De quoi gagner du temps sur le chargement de votre véhicule tout en évitant toute contrainte ou stress concernant la recharge de sa voiture électrique sur le trajet.

En outre, dans le même esprit de choisir une voiture électrique à grande autonomie, vous pouvez également opter pour un modèle de SUV électrique. En effet, les SUV électriques présentent de nombreux avantages pour effectuer un trajet de vacances au ski. Ils bénéficient d’une autonomie très confortable, adaptée aux trajets longue distance.

De plus, les SUV électriques présentent l’atout d’être spacieux, de quoi convenir parfaitement aux besoins des familles, avec toute la place nécessaire pour stocker les affaires de voyage.

Ainsi, si vous prévoyez prochainement l’achat d’une voiture électrique pour vos vacances au ski, vous pouvez opter pour un modèle de SUV 100% électrique, à l’instar du Kia Niro EV, doté d’une autonomie de 460 km ou du Audi e-tron, possédant une autonomie de 436 km.

Concernant la capacité de coffre, celle-ci atteint les 1412 litres de volume utile pour le Kia Niro EV et 1725 litres de volume utile pour ce qui est du Audi e-tron.  

Tableau comparatif Kia Niro EV & Audi e-tron

Modèles Puissance (batterie) Autonomie Prix
Kia Niro EV
64 kWh
460 km
44 490 €
Audi e-tron
71 kWh
436 km
78 800 €

Beev propose des offres de véhicules 100% électriques multi-marques au meilleur prix ainsi que des solutions de recharge.

Anticiper son voyage en voiture électrique

Il est important d’avoir une bonne connaissance des aptitudes de votre voiture électrique si vous partez pour un long trajet. Par exemple, il est primordial de connaître l’autonomie réelle de votre véhicule électrique afin d’éviter les mauvaises surprises sur la route. Mais ce n’est pas tout.

L’impact du froid sur la voiture électrique

Un autre paramètre à prendre en considération concerne l’impact du froid sur votre véhicule. En effet, les voitures électriques possèdent un léger désavantage lorsque l’hiver arrive : leur sensibilité au froid, qui va principalement impacter leur batterie.

Par exemple, des températures hivernales relativement basses peuvent avoir pour conséquence d’allonger le temps de recharge d’une voiture électrique. C’est donc une donnée importante à prendre en compte qui pourrait, de ce fait, rallonger la durée de votre trajet.

Lire aussi : 6 astuces pour améliorer l’autonomie de la voiture électrique en hiver

De plus, les véhicules électriques étant le plus souvent des voitures qui ne sont pas nécessairement adaptées à la conduite en montagne et aux routes enneigées, il est important de penser à s’équiper de pneus hiver. En effet, disposer des bons équipements, adaptés à la route en montagne, vous permettra de rouler plus sereinement et d’assurer une conduite la plus sécurisée possible.

Se préparer à la recharge de la voiture électrique

De plus, il est important d’anticiper la recharge de votre voiture électrique durant le trajet de vacances. Pour ce faire, il vous faudra alors avoir une bonne connaissance du trajet et consulter l’itinéraire en amont du départ afin de localiser les bornes de recharge disponibles sur la route. Par ailleurs, il vous faudra aussi estimer le temps consacré à chaque recharge pour pouvoir prévoir votre voyage dans son intégralité.

Selon l’Avere France, nous disposons actuellement de 71 630 bornes de recharge en France. Ce nombre reste toutefois en deçà de l’objectif fixé par le gouvernement quant à l’installation de 100 000 points de recharge dans l’hexagone. À l’échelle européenne, on compte plus de 330 000 bornes de recharge accessibles au public. Ainsi, on estime, en moyenne, la présence de cinq points de recharge tous les 100 km dans toute l’Europe.

Une fois sur place, vous devez aussi vous assurer de la possibilité de recharger votre véhicule électrique directement à l’hôtel ou du moins à proximité de l’hébergement que vous avez réservé. Pour cela, n’hésitez pas à vérifier la présence de bornes de recharge électriques directement sur le site sur lequel vous avez effectué votre réservation. Sachez qu’il est également possible de demander de vous réserver une prise domestique pour la recharge de votre voiture électrique. Enfin, pensez à consulter l’application ChargeMap, qui permet de localiser les bornes de recharge disponibles autour de vous.

Lire aussi : Est-ce que les bornes de recharge sont rentables ?


Vous souhaitez recharger votre véhicule électrique en toute simplicité sur n’importe quel point de recharge à travers l’Europe ? Dans ce cas, nous vous conseillons de vous procurer une
carte de recharge.

Commandez votre carte de recharge Beev

Vous souhaitez recharger votre voiture électrique simplement ? Beev propose sa propre carte de recharge, compatible avec l'ensemble des points de recharge en Europe.

Économiser l’énergie de la voiture électrique

Afin de prévenir une utilisation inutile de l’énergie de votre véhicule électrique, vous pouvez notamment penser à préchauffer votre voiture électrique, environ 15 à 20 minutes avant votre départ. Pensez à effectuer le préchauffage lorsque votre véhicule est encore en charge, pour conserver au maximum l’autonomie disponible une fois sur la route. 

En effet, la méthode du préchauffage permettra, durant le trajet, de maintenir l’habitacle ainsi que la batterie à une température confortable et ainsi d’éviter une surconsommation énergétique de la batterie électrique induite par le froid.

Optimiser son voyage en voiture électrique

Au cours de votre trajet jusqu’à votre destination de vacances, il existe aussi différentes astuces afin d’optimiser votre voyage, particulièrement si celui-ci se déroule en hiver et comprend un itinéraire en montagne.

En effet, sur la route, il faudra notamment songer à optimiser votre utilisation des différents équipements de votre véhicule électrique afin de réduire la consommation énergétique de celui-ci et ainsi, conserver au maximum l’autonomie de votre voiture électrique.

Lire aussi : 8 astuces pour réduire la consommation d’énergie de sa voiture électrique

Surveiller la consommation énergétique de la voiture électrique

Il est aussi intéressant de penser à pratiquer l’éco-conduite en réduisant par exemple la vitesse sur autoroute, dans le but de conserver l’autonomie de la voiture électrique aussi longtemps que possible et ainsi, gagner du temps sur le trajet.

En effet, il est recommandé de conserver une vitesse sur autoroute comprise entre 100 km/h et 110 km/h pour un véhicule électrique afin de réduire l’énergie consommée par le véhicule et optimiser son autonomie au maximum.

À titre d’exemple, la Tesla Model 3 a parcouru un trajet de 800 kilomètres, à une vitesse constante de 130 km/h. Puis, elle a effectué ce même trajet à 110 km/h. Résultat, parcourir le trajet à une vitesse de 110 km/h a permis une économie de 14% de la consommation énergétique totale utilisée par la voiture électrique, en passant d’une consommation de 149 kWh à 130 km/h, à 128 km/h en limitant la vitesse de pointe à 110 km/h. 

La même expérimentation a ensuite été réalisée pour le MG ZS EV. Conclusion : 16% d’énergie ont été économisés cette fois, avec une consommation de 212 kWh à 130 km/h, contre seulement 178 kWh consommés à 110 km/h.

Privilégier les routes nationales et départementales

Par ailleurs, si vous le pouvez, il peut être intéressant d’emprunter partiellement les nationales et les départementales durant votre trajet de voyage. En effet, la voiture électrique consommant davantage d’énergie sur l’autoroute, rouler hors de celle-ci, au moins sur une portion du trajet, vous permettra d’économiser votre consommation énergétique par rapport à un trajet entièrement sur autoroute.

De plus, les portions de route que vous effectuerez sur de plus petites voies vous permettrons de profiter d’un regain d’énergie, notamment par l’usage du freinage régénératif. Ce dernier vous permettra de récupérer un peu d’énergie, en transformant l’énergie cinétique capturée au freinage en énergie électrique, dans le but de réalimenter la batterie du véhicule électrique.

En effet, le freinage régénératif pourra ainsi sauver jusqu’à 75% de l’énergie qui aurait été habituellement gaspillée via un freinage classique. En revanche, il faudra veiller, une fois de plus, à ce que les nationales et départementales que vous emprunterez soient dotés de points de recharge à proximité.

Lire aussi : Comment économiser la batterie d’une voiture électrique ?

 

Par ailleurs, si malgré les différentes astuces existantes pour réduire la consommation d’énergie de votre voiture électrique, vous souhaitez vous tourner vers un véhicule peu énergivore pour optimiser votre trajet, nous avons listé le top 8 des voitures électriques qui consomment le moins.

Vous souhaitez installer une borne de recharge ?

En conclusion

Si vous prévoyez vos prochaines vacances au ski à bord de votre voiture électrique, nous espérons que nos astuces vous auront aidé. À la fois pour bien préparer votre véhicule au long trajet qui l’attend ou à faire votre choix pour l’acquisition de la voiture électrique la plus adaptée pour vous accompagner durant vos vacances à la montagne.

Pour résumer, il faudra donc vous assurer que votre véhicule électrique possède une autonomie suffisante pour effectuer un trajet de cette envergure. En outre, sachant l’impact que le froid peut avoir sur une voiture électrique, il est également important de s’assurer que votre véhicule saura supporter le choc des températures négatives sur sa batterie électrique.

Par ailleurs, pensez à anticiper au maximum le trajet qui vous attend en localisant en amont les différents points de recharge disponibles sur la route. Enfin, afin de réduire la consommation énergétique de votre voiture électrique et, au passage, optimiser son autonomie, pensez à mettre en place certains gestes, comme celui de limiter l’usage des équipements de votre véhicule et à pratiquer l’écoconduite lors de votre trajet de voyage.

Il nous reste à vous souhaiter une bonne route ! 

Anaëlle Babled
Anaëlle Babled

À travers la rédaction d'articles, j'aspire à accompagner les particuliers et les professionnels dans leur passage à l'électrique et promouvoir ainsi le développement de la mobilité douce.

À lire aussi