fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Voitures électriques en 2022 : la rétrospective

À l’approche de la fin de l’année 2022, il est temps de dresser un bilan. Une certitude, elle fut fructueuse concernant les ventes de voitures électriques. Ce fait se confirme que ce soit en hexagone ou plus largement en Europe. Des chiffres historiques avec plus d’un million de modèles propres (hybrides et rechargeables confondus) en France. Les mois se suivent et se ressemblent donc avec toujours une croissance des immatriculations des véhicules électriques (+ 6,4 % en octobre 2022 comparé au même mois de l’année passé). 

Des modèles phares comme la Peugeot e-208 et la Fiat 500e ont connu une impressionnante évolution (respectivement 36 % et 46 %) concernant le nombre de leur immatriculation. Les chiffres sont donc très encourageants dans l’objectif de l’électrification totale des véhicules électriques et de la volonté de l’État de mettre fin à la production des voitures électriques à partir de 2035. Malgré tout, on note que certains modèles peinent à progresser, régressent et affichent même des résultats négatifs. On regrette une baisse des immatriculations de la Renault Zoe E-Tech (– 73 %) ainsi que la Renault Twingo ZE (- 10 %). C’est également le cas pour Dacia Spring (- 75 %) qui pourtant est une voiture électrique à fort potentiel avec son prix attractif et sa praticité adapté pour les familles. 

À lire aussi Essai Dacia Spring : la voiture électrique la moins chère du marché vaut-elle le coup ?

Beev vous propose ainsi à travers cet article de découvrir une sélection des véhicules électriques qui ont le mieux marché et à l’inverse ceux qui n’ont pas su trouver leur public en 2022. Bonne lecture !

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi
9h 12h30 · 14h 19h

Ces voitures électriques qui ont su se démarquer en 2022

Cette année 2022 a encore prouvé que les consommateurs français hésitaient de moins en moins à franchir le pas pour faire leur transition écologique. Ils ont délaissé leur ancienne voiture thermique pour un modèle moins polluant, pour le plus grand bonheur des constructeurs comme Audi qui d’ailleurs envisage de stopper la production de voitures à essence à partir de 2026.  Le nombre d’immatriculations de voitures électriques en France a bondi de 28,5 % avec 169 335 immatriculations, alors qu’il a régressé de 12,2 % pour les véhicules hybrides. 

Comment expliquer cet engouement des Français, ils sont attirés le bonus écologique et la prime à la conversion qui évoluent régulièrement et permettent tous les deux d’obtenir des tarifs très intéressants pour les conducteurs après déduction. Les différentes aides accordées par les régions représentent aussi une réelle plus-value dans la décision de passer ou non à l’électrique. L’augmentation des stations de recharge, qui représentait un frein auparavant au passage à l’électrique, est maintenant une opportunité. Fin novembre 2022, on en comptait plus de 77 000 sur le territoire français (une évolution de 51 % en l’espace d’un an). Il en va de même pour l’effort fait par les constructeurs de véhicules électriques pour produire des modèles avec toujours plus d’autonomie et de performances. Un argument de taille pour les conducteurs craignant de manquer de batterie lors de leurs trajets pour de longues distances. 

À lire aussiClassement 2023 des 10 voitures électriques à grande autonomie

Fiat 500e : la parfaite petite citadine

Fiat 500e

Toujours présent au top des voitures les plus populaires, la Fiat 500e a su se stabiliser en 2022 malgré la perte d’une petite place, elle se retrouve 6e. En cette fin d’année, la petite Italienne a malheureusement quitté le top 5. La nouvelle édition de la voiture électrique au design épuré a enregistré 14 413 unités au total au cours de cette année contre 9 556 l’an passé. Une très belle hausse des ventes qui promet un avenir pour petite citadine. Toujours présente en haut du classement, elle ne dépasse pas encore la concurrence californienne Tesla.

Le constructeur italien a décidé de continuer à produire le modèle uniquement en électrique et dans sa déclinaison hybride.  L’arrêt de la production de Fiat 500 thermique est déjà effective chez nos voisins britanniques et devrait se faire probablement en France aussi bientôt. La version hybride quant à elle, bien que toujours commercialisée à ce jour, disparaîtra peu à peu du catalogue de la marque.  Une décision qui s’est avérée très judicieuse, car désormais produit uniquement en deux motorisations, la version électrique (disponible elle-même en deux déclinaisons) dépasse même le modèle thermique en nombre de ventes (7 261 en 2022). Étonnante tendance quand on sait que la variante électrique est nettement plus chère, mais apparemment, il faut croire que les conducteurs sont prêts à étendre leur budget pour s’offrir un modèle électrique plus respectueux de la nature et de l’environnement ! Par rapport à l’année précédente, la marque a augmenté de 51 %  le nombre de voitures électriques vendues. Pour Fiat, le modèle est un honorable succès.

Faites-vous livrer votre future voiture électrique pour la nouvelle année !

Découvrez plusieurs modèles de véhicules électriques livrables rapidement ! 

Tesla Model 3 : au top malgré une perte de vitesse

Tesla Model 3

Avec plus de 900 000 unités vendues au trois-quarts de l’année 2022, Tesla a réalisé, comme à ses habitudes, de très belles performances de vente au niveau mondial. En revanche, étonnement, c’est une surprise, mais en France, elles sont plutôt décevantes. La Tesla Model 3 en est le parfait exemple. Largement dominante en 2021 avec 24 911 modèles vendus, la berline électrique de la firme américaine perd son trône avec 14 430 immatriculations, soit une perte de 42 %

Il est sans nul doute que cela est dû à l’augmentation des prix du véhicule qui fait perdre le bénéfice du bonus écologique de 5 000 € étant donné que le véhicule (de moins de 45 000 €) ne remplit plus les conditions pour y avoir accès. Cela rend donc l’acquisition du véhicule électrique beaucoup moins intéressant pour les potentiels acheteurs en sachant le modèle est passé de 40 000 à 60 000 € en l’espade de quelques mois et qu’il avoisine aujourd’hui les 50 000 € pour la plus abordable des Tesla Model 3. Malgré ces chiffres en baisse, cela n’empêche pas à la voiture électrique de se positionner toujours dans le top 10 des meilleures ventes pour cette année 

Renault Megane E-Tech : la française prend un bon départ

Sans doute la plus grande évolution, la Renault Megane e-Tech a su séduire les conducteurs avec ses nombreux atouts et son prix honnête en vue de la qualité du véhicule. Après tout, la French Touch y est sûrement pour quelque chose ! Effectivement, hors du top 50 des immatriculations en 2021 (45). Sur l’année 2022, on en compte plus de 13 000. 

Mais ne vous y trompez pas, une telle évolution s’explique, car le véhicule de la marque au losange a commencé à être commercialisé fin 2021. Il est donc logique que ses chiffres de ventes ne pouvait que croître, surtout connaissant la bonne réputation de Renault.

Renault Megane E-Tech
Vous souhaitez installer une borne de recharge ?

Les marques de luxe peinent à se faire une place

Encore très peu présentes sur le marché des voitures électriques, les marques de voitures électriques de luxe telles Jaguar, Lamborghini ou encore Aston Martin proposant des modèles très haut de gamme semblent bien en difficulté à se démarquer des autres constructeurs sur ce marché déjà très concurrentiel depuis quelques années. Ciblant une clientèle au budget très élevé et facilement extensible, elles paraissent avoir bien du mal à trouver leur public et à positionner leur modèle dans le haut du classement des ventes.

Une tendance qui malheureusement se poursuit d’année en année. Pourtant, ce ne sont pas les avantages qui manquent au fait d’avoir une voiture électrique (coût de recharge faible, entretien faible par rapport aux véhicules thermiques, confort de conduite…). Alors que la plupart des constructeurs comme Volkswagen ou Peugeot  possèdent une ou plusieurs voitures électriques à leur catalogue, c’est loin d’être le cas pour les marques très haut de gamme.

À lire aussi ⇒ Top 7 des voitures électriques de luxe

Jaguar I-Pace : à bout de souffle ?

Jaguar I-Pace

Sans doute la plus populaire des voitures électriques de luxe, la Jaguar I-Pace a tout pour séduire un public ayant un gros budget avec son allure élégante, sa flopée d’équipements et de technologies à bord (écran haute définition, assistance de conduite dernier cri, …). Sans parler de ses très belles performances et de sa garantie batterie intéressante. Jaguar avait pourtant flairé la tendance exponentielle que représentait le marché des voitures électriques en proposant son modèle dès l’année 2018. 

Hélas, apparemment, le véhicule de la marque britannique n’a pas sur correctement toucher sa cible. En 2020, Jaguar a vendu 16 457 ventes, malheureusement ce n’est guère mieux en 2021, elle en a vendu 9 970, c’est le pire résultat depuis son lancement, une regrettable baisse de 39 %. Cette baisse va de pair avec la tendance concernant les ventes de Jaguar à l’échelle mondiale d’une baisse de 15,8 % des ventes mondiales de voitures à 86 270

Lamborghini : des ambitions prometteuses ?

Lamborghini Terzio Millianno

Autre grande marque de luxe, le constructeur italien Lamborghini qui se démarque et s’est bâti une réputation avec ses supercars avec une mécanique à grosse cylindrée et un nombre élevé de cylindres, ne propose à l’heure où nous écrivons ces lignes aucun véhicule dans la gamme électrique contrairement à Jaguar. Ce n’est pourtant pas faute d’en avoir eu l’idée, effectivement en 2017, le concessionnaire de Bologne a présenté un prototype électrique nommé “Terzo Millenio”. 

Concernant ce prototype, il est propulsé par quatre moteurs électriques étant situé dans chaque roue, le couple atteint chaque pneu, ce qui se traduit par une excellente traction et des virages très élevés. Ce projet est développé en collaboration avec les laboratoires du Massachusetts Institute of Technology et, comme son nom l’indique, il essaie de montrer aux fans de la marque à quoi pourrait ressembler l’avenir des modèles entièrement électrique de la marque italienne dans un avenir lointain.

Mais cela sera à l’avenir de l’histoire ancienne. Effectivement, concernant les actualités de la marque Lamborghini, elle a pour ambition de lancer sa première voiture électrique de série d’ici à l’année 2028. Une sportive 100 % électrique en partenariat avec le constructeur allemand Volkswagen est en préparation. Un projet qui s’annonce prometteur et conséquent en vue du budget de plusieurs centaines de millions alloué à la stratégie d’électrification du modèle. 

Aston Martin : reculer pour mieux sauter ?

Autre marque anglaise de voiture historique, l’anglaise avait aussi franchi le pas en sortant un véhicule 100 % électrique. La Rapide E Aston Martin sortie des usines du constructeur en 2019 avait pourtant de sérieux arguments avec 610 ch, une autonomie supérieure à 300 km et un 0 à 100 km/h en 4 secondes qui ravira les aficionados de vitesse. Néanmoins, la voiture électrique avait pour spécificité de n’être produite qu’en très petite quantité (155 unités monde) afin de conserver le côté exclusif comme Aston Martin aime le faire sur ses autres modèles thermiques. 

Un détail qui en a sans doute découragé plus d’un conducteur quand on sait également son prix exorbitant de plus de 300 000 €. Aston Martin a même pris la décision radicale de stopper net la commercialisation et la production du véhicule électrique en vue de sa faible popularité. Lot de consolation, la Rapide E a néanmoins servi de base de recherche et développement pour travailler sur le projet futur de la marque pour ses prochains véhicules électriques. Un mal pour un bien !

Aston Martin rapide e

Et pour revenir à ce fameux projet d’Aston Martin, il ambitionne aussi de lancer son premier modèle électrique pour 2025 dans l’optique d’une réduction de l’empreinte carbone au fur et à mesure des années. Un projet ambitieux quand on sait que la marque veut de plus électrifier l’ensemble de ses véhicules dès 2030, à l’image de l’Allemande Audi. 

Le constructeur cultive pour l’instant le mystère sur ces sorties en ne fournissant que très peu d’informations la-dessous. Elle a seulement indiqué que le savoir-faire de Mercedes sera utilisé pour la production du futur modèle électrique de la marque. En effet, les voitures thermiques actuelles d’Aston Martin sont actuellement équipées des V8 de Mercedes et cela ne compte pas s’arrêter.

Conclusion

À travers cet article, vous avez pu donc découvrir quels modèles a marqué cette année 2022 qui a été riche en rebondissement sur le marché des voitures électriques. Certains véhicules comme la Fiat 500e et la Tesla Model 3 ont su tenir leur rang grâce à leurs performances, leur tarif et se sont classés comme à leur habitude en tête. 

Pour leur part, les marques de voitures de luxe sont conscientes que leurs modèles sont inaccessibles financièrement pour la plupart des conducteurs et qu’il sera beaucoup plus compliqué de s’intégrer sur ce marché. Ils s’engagent néanmoins à effectuer une profonde mutation dans les années à venir en misant particulièrement sur le design pour pouvoir cibler au mieux leur clientèle actuelle.

Et vous, avez-vous été agréablement surpris par une voiture électrique cette année ou au contraire, un modèle vous a-t-il déçu ? Beev attend vos commentaires !

À découvrir ou à redécouvrir ⇒ Top 10 voitures électriques les plus vendues en France au 1er semestre 2022

Offrez vous une voiture électrique en leasing
Adrien-Maxime MENSAH
Adrien-Maxime MENSAH

Croire en l'électrification des véhicules, c'est déjà avoir fait la moitié du chemin vers sa transition écologique, pour cela je vous propose du contenu sur l'environnement de l'électrique.

À lire aussi