fbpx

Beev

4,9 – Rapide et bienveillant !

Équiper les collaborateurs de véhicules électriques : comment faire ? 

Aujourd’hui, la prise en compte de la préservation de l’environnement et de la transition écologique est devenue un enjeu primordial pour les entreprises.

D’une part, cela amène les professionnels à songer à l’électrification de leur flotte automobile afin de répondre à cette nouvelle préoccupation environnementale. Il s’agit alors d’entamer un processus de transition vers l’électrique dans le but de favoriser le déploiement de l’automobile propre et réduire la présence des véhicules thermiques jusqu’à leur disparition progressive. En outre, cette transition est appuyée par les décisions parlementaires, à travers notamment le vote en faveur de l’interdiction de la vente de voitures à moteur thermique dès 2035, dans toute l’Union Européenne.

D’autre part, électrifier sa flotte de véhicules d’entreprise nécessite également que vos collaborateurs soient eux-mêmes propriétaires de véhicules électriques ou, du moins, souhaitent le devenir.

Mais alors, comment faire pour équiper vos collaborateurs de véhicules électriques ?

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi 9h 12h30 · 14h 19h

Le contexte réglementaire : que devez-vous savoir ?

Le processus d’électrification d’une flotte automobile d’entreprise doit tenir compte du contexte réglementaire lié aux mobilités et répondre aux exigences en termes de réglementation existante.

Il existe notamment la Loi d’Orientation des Mobilités (Loi LOM), entrée en vigueur le 26 décembre 2019, qui va avoir pour objectif d’encadrer et promouvoir le passage à l’électrique chez les particuliers et les professionnels.
N’hésitez pas à consulter notre article dédié spécifiquement au sujet de la Loi LOM.

Pour plus d’informations sur le contexte réglementaire et notamment sur la Loi LOM, n’hésitez pas à consulter également notre guide complet sur la flotte de véhicules électriques.

Retrouvez aussi toutes les informations du gouvernement concernant la Loi LOM sur la page dédiée à l’adresse ecologie.gouv.fr.

Comment convaincre les collaborateurs d'acheter un véhicule électrique ?

La première façon pour une entreprise d’équiper ses employés de véhicules électriques est de les convaincre de la pertinence de cette acquisition. En effet, avant d’entamer votre renouvellement de flotte de véhicules, il est essentiel de vous renseigner sur l’avis de vos employés quant au passage à l’électrique et s’ils sont en accord avec cette démarche. 

L’enjeu est alors de faire valoir auprès de vos salariés des bénéfices que représente ce passage à l’électrique, autant en faveur de votre entreprise que pour eux, en tant qu’usagers de ces véhicules électriques.

Dans le cas où les salariés de votre entreprise sont sensibles au déploiement d’une politique Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), il sera alors pertinent pour vous de mettre en avant l’intérêt écologique et environnemental à s’équiper d’une flotte de voitures électriques.

En outre, le renforcement du cadre réglementaire en faveur du développement de l’automobile propre est une variable primordiale à communiquer à vos collaborateurs afin de mettre en avant la nécessité de transitionner vers l’électrique.

Pour en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à consulter notre article sur les façons de convaincre vos salariés d’acheter une voiture électrique.

Obstacles à l'électrification

Néanmoins, il est possible que certains de vos employés soient contre le passage à l’électrique pour différentes raisons :

  • Non-croyance en l’électrique
  • Non-connaissance du marché de l’électricité 
  • Réticence au changement de véhicule
  • Crainte par rapport au temps de recharge et à l’autonomie du véhicule
  • Complexité du passage à l’électrique
  • Manque de capital financier

Ces raisons ne sont que quelques exemples des réticences que peuvent avoir les collaborateurs quant à l’acquisition d’un véhicule électrique.

Par ailleurs, chez Beev, nous avons développé l’article 10 mythes sur les voitures électriques.

L’enjeu de l’entreprise est ainsi de dépasser ces réticences et proposer à ses collaborateurs des solutions qui leur conviennent.

Notre accompagnement chez Beev

Chez Beev, nous proposons une solution clé en main qui va permettre de :

  • pallier le manque d’informations encore existant aujourd’hui en ce qui concerne le marché des véhicules électriques
  • désamorcer la complexité que représente le passage à l’électrique

Ainsi, nous vous accompagnons tout le long de votre projet avec l’objectif de simplifier ce processus complexe que représente l’électrification d’une flotte d’entreprise.

Déterminer le modèle de véhicule électrique le mieux adapté à vos collaborateurs

Le type de véhicules électriques que vous choisirez pour vos salariés va dépendre de différents facteurs liés à leurs besoins :

  • leur usage
  • leur fonction
  • la nature de leurs déplacements
  • le prix du véhicule
  • les délais de livraison

En effet, le choix du modèle de véhicule électrique va dépendre des fonctions exercées par les collaborateurs, selon la nature, la fréquence et la durée de leurs déplacements.

Si vos salariés ont pour habitude de parcourir de longs trajets dans le cadre de leurs fonctions, il sera donc intéressant de se tourner vers un véhicule utilitaire possédant une grande autonomie, tel que la Peugeot e-Expert, la Citroën ë-Berlingo Van ou encore la Nissan Townstar Electric

Offrez vous une voiture électrique en leasing

À l’inverse, si vos collaborateurs utilisent leur véhicule de fonction pour des déplacements plus limités, majoritairement en ville, pour effectuer, par exemple, des trajets de proximité vers d’autres sièges d’entreprise, ces derniers n’auront pas besoin d’un utilitaire électrique.

En effet, dans le cas où le besoin des salariés en termes de déplacements se limite à des trajets de proximité, il sera alors plus intéressant de les équiper d’un modèle de citadine électrique, adapté à la conduite en ville, telle que la Renault Twingo ZE, l’Opel Corsa-e ou encore la Peugeot e-208.

Le prix du véhicule est également une variable à prendre en compte selon le budget dont vous disposez pour le renouvellement de votre flotte automobile. Le budget dépend par ailleurs du nombre de collaborateurs nécessitant un véhicule de fonction pour des déplacements professionnels et, une fois encore, de la nature et de la longueur de ces déplacements. 

Par ailleurs, chez Beev, nous proposons également l’acquisition de véhicules électriques en leasing, avec différentes options de location à destination des professionnels :

  • la LOA (Location avec Option d’Achat)
  • la LLD (Location Longue Durée)
  • la LMD (Location Moyenne Durée) 

Par ailleurs, la problématique actuelle de l’allongement des délais de livraison des véhicules électriques, due principalement à la pénurie des semi-conducteurs, peut aussi représenter un facteur à prendre en compte si l’activité de votre entreprise nécessite des véhicules électriques de fonction dans des délais assez restreints.

Cette variable peut ainsi vous amener à faire le choix d’un véhicule plutôt qu’un autre en fonction de sa disponibilité au moment de l’achat.

Vous pouvez d’ailleurs consulter dès à présent notre article sur Les 8 voitures électriques immédiatement disponible chez Beev.

Déterminer la solution de recharge la plus adaptée

Une fois la décision concernant le choix du modèle de véhicule électrique finalisée, vous devrez, dans un second temps, déterminer le type de recharge que vous souhaitez proposer à vos salariés, en fonction des caractéristiques et des spécificités de votre flotte.

Il vous faudra ainsi déterminer : 

  • le type de borne de recharge (borne simple ou double, connectée ou non connectée, sur pied ou murale…),
  • la puissance de la borne
  • l’emplacement de vos points de recharge (sur votre parking d’entreprise/au domicile du collaborateur),
  • l’usage des points de recharge (gratuit/payant)

Dans le cas de l’installation de bornes de recharge sur le lieu de travail, il est possible de proposer une solution de recharge gratuite et accessible à l’ensemble de vos employés. Dans ce cas-ci, les coûts liés aux recharges seront directement imputés de votre facture d’énergie, ce qui vous permettra de limiter vos frais liés à la consommation des points de recharge.

Néanmoins, il est à noter que dans le cas d’une installation sur le site d’entreprise et si le bâtiment accueillant votre parking d’entreprise est concerné, il faudra également prendre en compte la phase de pré-équipement. C’est une étape obligatoire afin de préparer le parking à l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques.

Dans le cas de l’installation d’une borne de recharge au domicile du collaborateur, il faudra que votre entreprise soit en mesure d’assurer le remboursement de ses coûts d’utilisation à titre professionnel, ce qui peut engendrer des frais plus importants.

Nous vous accompagnons dans votre installation de bornes de recharge en entreprise.

Location de borne de recharge pour professionnels

Les avantages fiscaux pour votre entreprise

Procéder à l’électrification de votre flotte d’entreprise présente également des avantages fiscaux qu’il est important de connaître. En effet, l’acquisition de véhicules électriques pour vos employés s’accompagne d’aides financières à l’achat.

Ces aides concernent à la fois l’achat et la location de véhicules électriques, avec notamment la mise en place du bonus écologique à destination des professionnels, mais aussi de la prime à la conversion, cumulable avec le bonus écologique. Mais elles concernent aussi l’achat ou la location ainsi que l’installation de bornes de recharge destinées à ces véhicules.

Il existe également la subvention Advenir, accessible aux professionnels et permettant aux entreprises de couvrir 20 % du montant hors taxe lié à la prestation de fourniture et à l’installation des points de recharge. De plus, le passage à l’électrique permet des économies indéniables à l’usage comparativement aux coûts liés à l’utilisation de véhicules thermiques.

En effet, selon les résultats obtenus par l’association UFC-Que Choisir et rapportés dans un article publié par l’Avere-France, les économies réalisées à l’usage, accompagnées des aides à l’achat, permettent de rendre la voiture électrique “jusqu’à 5 % moins coûteuse par rapport à un équivalent thermique, voire 28 % pour un modèle de seconde main et même jusqu’à 37 % pour un véhicule de troisième main”.

Pour en savoir plus sur les particularités existantes concernant l’électrification d’une flotte automobile, consultez notre guide complet sur le sujet et assurer la réussite de votre transition électrique.

Conclusion

Équiper ses salariés de véhicules électriques représente donc différents défis auxquels il est nécessaire de répondre et de réfléchir en amont. Il est important en premier lieu d’expliquer à ses collaborateurs l’importance d’une transition de flotte professionnelle vers l’électrique afin de les faire adhérer au projet et faciliter le processus d’électrification.

Il est également primordial de trouver le bon accompagnement pour assurer la réussite du projet et renouveler sa flotte de manière optimale, sans difficulté. Ainsi, il est nécessaire de trouver le type de véhicule électrique correspondant aux besoins professionnels de vos salariés ; mais aussi le type de bornes et la solution de recharge la plus adaptée.

Pour cela, nos experts Beev sont là pour vous aiguiller et vous accompagner au mieux dans le renouvellement de votre flotte.

Vous avez répondu à toutes ces questions ? Dans ce cas, vous possédez déjà une vision claire de votre projet et de la démarche nécessaire pour équiper vos collaborateurs de véhicules électriques.

Nous serons par ailleurs ravis de répondre à vos questions complémentaires et vous accompagner dans ce passage à l’électrique. N’hésitez pas à faire appel à nous pour la concrétisation de votre projet.

Anaëlle Babled
Anaëlle Babled

À travers la rédaction d'articles, j'aspire à accompagner les particuliers et les professionnels dans leur passage à l'électrique et promouvoir ainsi le développement de la mobilité douce.

À lire aussi