⚠️ ATTENTION ! Nous mettons à jour nos tarifs suite aux nouvelles annonces gouvernementales concernant les bonus écologiques ♻️

Profitez de nos dernières offresOffres leasing Tesla  |  Offres leasing Kia  |  Nos meilleures offres en leasing

Administrer la décote d’une voiture électrique

Dépréciation voiture électrique

Que ce soit sur le côté thermique ou électrique, tous les véhicules perdent de la valeur au fil du temps, à différentes vitesses. Pour toutes entreprises en pleine transition énergétique, plusieurs questions sur l’avenir de la voiture électrique se doivent d’être posées : la rentabilité de la voiture électrique sur le long terme, la revente ou encore la dépréciation.

Nous allons justement aborder des sujets de la dépréciation d’une voiture électrique et de vous donner quelques conseils pour minimiser sa décote.

Table des matières

Nos experts vous répondent avec le sourire

Du lundi au vendredi
9h 12h30 · 14h 19h



01 76 40 35 44

Décote d’une voiture électrique : qu’est-ce que c’est ?

La décote (ou la dépréciation) correspond à la perte de valeur ou la différence entre le prix d’achat et la revente d’un bien, notamment un véhicule électrique. On estime que la valeur d’un véhicule électrique neuf sortant d’une concession, diminue en moyenne 50 % après 3 ans d’utilisation.

Il est essentiel de différencier la dépréciation et l’amortissement : 

  • La dépréciation fait partie des actifs corporels (tangibles) comme la voiture électrique par exemple,
  • En revanche, l’amortissement est compté parmi les actifs incorporels (intangibles), tout ce qui concerne les ressources immatérielles (logiciels, brevets, licences d’exploitations, etc.).

Quel véhicule décote le plus rapidement : diesel, essence ou électrique ?

Une étude a été réalisée par l’Automobile magazine pour évaluer la décote moyenne des voitures par énergie (diesel, essence et électrique) et voici donc les résultats obtenus : 

Pour les marques généralistes Diesel Essence Électrique
Prix neuf moyen 29 523 € 20 299 € 27 176 €
Prix de revente moyen 16 677 € 13 249 € 12 214 €
Décote 43,5 % 34,7 % 55 %
Pour les marques premium Diesel Essence Électrique
Prix neuf moyen 47 112 € 37 469 € 37 254 €
Prix de revente moyen 28 544 € 25 916 € 20 031 €
Décote 39,4 % 30,8 % 46,2 %

Ces chiffres nous montrent que l’électrique décote plus rapidement que ses équivalents thermiques. Cela était le cas lorsque les véhicules électriques venaient d’entrer sur le marché de l’automobile. 

Aujourd’hui, beaucoup d’éléments ont évolué dans le domaine de l’automobile : les nouvelles technologies intégrées dans les véhicules électriques leur ajoutent de la plus-value et augmentent la demande.

Voiture électrique : quelles sont les causes de la dépréciation ?

Selon The AA (The Automobile Association), une nouvelle voiture thermique perdra environ 60 % après les trois premières années, à un kilométrage de 10 000 km par an en général. 

Alors que la fin de la vente de voitures à essence et diesel est prévue par le gouvernement pour 2035, on s’attend à une adoption massive de la mobilité électrique. D’ailleurs, de nombreux Français s’intéressent aux véhicules propres, jusqu’à passer à l’achat : 

Étant donné que le gouvernement espère atteindre une neutralité climatique d’ici à 2050, une augmentation significative de la demande est attendue.

Principales raisons de la dépréciation de la voiture électrique

La décote n’est en effet pas la même pour tous les véhicules. Les raisons de leur dépréciation sont variées, en voici quelques-unes parmi les plus importantes :

  • le kilométrage : plus le kilométrage est élevé et plus la voiture perd de la valeur,
  • la marque et le modèle de la voiture : plus un modèle est recherché par les consommateurs et plus il a de chances d’être encore désirable, même en tant que véhicule d’occasion. C’est d’ailleurs le cas pour les voitures Tesla par exemple,
  • l’âge : plus l’âge du véhicule est avancé et plus la décote augmente,
  • le type de véhicule : suivant la catégorie de véhicule, la décote sera plus ou moins importante,
  • le nombre de reventes : plus la voiture est revendue et plus son taux d’abattement est élevé.

Comment calculer la dépréciation d’un véhicule électrique ?

Afin d’estimer la valeur d’un véhicule électrique, vous pouvez le faire manuellement ou utiliser un outil de calcul en ligne

Pour cela, il faut soustraire le prix d’achat de la voiture électrique et le prix de revente : 

  • calcul de la décote en euro = prix d’achat – prix de revente
  • calcul de la décote en pourcentage = (calcul décote en euro / prix d’achat) x 100

Prenons un exemple d’une Tesla Model 3 à 44 990 € et 3 ans après le prix de revente revient à 39 550 €. La valeur de la décote sera de 5 440 €, soit 12,09 %.
Voici le calcul :  

  • décote en euro : 44 990 – 39 550 = 5 440 €
  • décote en pourcentage : (5 440 / 44 990) x 100 = 12,09 %

Un autre exemple avec une voiture électrique Renault Megane E-Tech à 46 550 € et 3 ans après le prix de revente revient à 37 990 €. En appliquant les mêmes formules ci-dessus, la valeur de la décote est de 8 560 €, soit 18,39 %

Voici le calcul : 

  • décote en euro : 46 550 – 37 990 = 8 560 €
  • décote en pourcentage : (8 560 / 46 550) x 100 = 18,39 %

Solutions pour assouplir la dépréciation de la voiture électrique

Pour assouplir la dépréciation, vous pouvez passer par du leasing en choisissant soit en passant par de la LLD (Location Longue Durée), par exemple. Dans ce cas de figure, on parle de déduction sur le plan financier, puisque les loyers passent en charge. 

Louer la voiture électrique : location longue durée (LLD)

Pour rappel, la location longue durée (LLD) est un mode de financement sur une période d’un à cinq ans. En tant que professionnel, ce leasing peut être pertinent pour vous si vous cherchez la flexibilité dans vos finances et voilà pourquoi :  

  • les mensualités sont fixes : cela vous permet de maîtriser votre trésorerie et éviter les surprises dernières minutes,
  • vous avez le choix du véhicule électrique souhaité et le rendre à la fin du contrat,
  • étant locataire, la revente du véhicule n’est pas à votre charge, cette responsabilité revient au propriétaire du véhicule,
  • le coût de la dépréciation est aussi pris en charge par le propriétaire du véhicule.

Ainsi, la location longue durée (LLD) est un moyen efficace de gérer les coûts de dépréciation et le risque de grosses factures de réparation.

À lire aussi : véhicules électriques en LLD : quels avantages pour les PME et TPE ?

Vendre son véhicule électrique

La dépréciation d’une voiture électrique peut aussi être un élément à prendre en considération lors de la revente du véhicule. 

Sur un marché français de l’occasion qui s’est affaibli en décembre 2022 (avec -12,1 % des ventes), la voiture électrique arrive à faire la différence. 

D’après le baromètre d’Opteven et NGC-Data datant de janvier 2023 : 

  • 78 493 véhicules électriques d’occasion ont été vendus en 2022, soit 25 % de plus qu’en 2021 
  • la part des véhicules électriques d’occasion présente 1,3 % du marché de l’occasion

De plus, lorsqu’une nouvelle génération de voitures entre sur le marché, la dépréciation du véhicule s’accélère. Il faut donc penser à la revendre à une période propice aux ventes et également avant l’arrivée d’un nouveau modèle. 

En cas de revente de véhicule électrique, voici les différents critères à prendre en compte :

  • vérifier l’état de la voiture : plus les années avancent et plus la décote du véhicule diminue. Il faudra sûrement prévoir des réparations pour avoir des acheteurs intéressés par la revente du véhicule (état de la batterie, éléments mécaniques, pneumatiques, etc.),
  • rassembler tous les documents liés à l’entretien du véhicule,
  • apporter au futur propriétaire un certificat de situation administrative de moins de 15 jours (certificat de non-gage),
  • faire une estimation du véhicule. 

Bénéficier des aides financières

L’État aide également les entreprises à réduire les coûts liés aux véhicules électriques en passant par plusieurs subventions : 

*Bon à savoir : la taxe sur les véhicules des sociétés (TVS) a été remplacée par 2 nouvelles taxes depuis le 1er janvier 2023 : la taxe annuelle sur les émissions de CO2 et la taxe annuelle sur les émissions de polluants atmosphériques.

Quelles voitures électriques gardent leur valeur ?

Comme pour tout autre type de véhicules, les marques de voitures électriques particulièrement recherchées bénéficieront d’une meilleure valeur à long terme. Voici quelques exemples : 

  • Tesla : s’il y a bien une marque électrique premium qui fait beaucoup parler d’elle, c’est bien la Tesla. Selon une étude d’iSeeCars, c’est la Model 3 qui se déprécie à plus de 5 fois moins que la moyenne. Quant aux autres voitures électriques, la Model S se déprécie à 36 % et la Model X à 34 %.

Contrairement à d’autres marques électriques, des mises à jour sont régulièrement déployées sur les voitures électriques Tesla. Ainsi, l’obsolescence de ces véhicules Tesla est beaucoup plus faible. 

  • Porsche Taycan : cette voiture électrique fait également parmi les véhicules dont la dépréciation est plus lente, avec une perte de valeur de 37 % environ, en trois ans, 
  • Polestar 2 : au cours des 3 premières années, la perte de valeur est de 42 % pour la Polestar 2,
  • Hyundai IONIQ 5 et 6 : les Hyundai IONIQ sont également solides en ce qui concerne la maintenance de la décote. En 3 ans, les IONIQ 5 et IONIQ 6 perdent 48 % de leur valeur environ. 

Tesla Model 3

Berline

Tesla Model 3

742 € / mois

Autonomie : 629 km

Recharge rapide : 27 min

Puissance : 498 ch

Obtenir mon offre

Hyundai IONIQ 5

SUV

Hyundai IONIQ 5

773 € / mois

Autonomie : 507 km

Recharge rapide : 16 min

Puissance : 229 ch

Obtenir mon offre

Hyundai IONIQ 6

Berline

Hyundai IONIQ 6

650 € / mois

Autonomie : 614 km

Recharge rapide : 16 min

Puissance : 229 ch

Obtenir mon offre

Tesla Model Y

SUV

Tesla Model Y

830 € / mois

Autonomie : 514 km

Recharge rapide : 27 min

Puissance : 514 ch

Obtenir mon offre

Polestar 2

Berline

Polestar 2

NC € / mois

Autonomie : 532 km

Recharge rapide : 35 min

Puissance : 272 ch

Obtenir mon offre

Conseils pour minimiser la dépréciation de la voiture électrique

D’autres solutions existent pour encore plus ralentir la dépréciation de votre véhicule électrique. Voici les bonnes pratiques à adopter au quotidien :

Garder votre voiture électrique bien entretenue

Le ralentissement de la décote de véhicule se constate aussi lorsque vous entretenez quotidiennement votre véhicule électrique. Voici les bonnes pratiques à appliquer au quotidien : 

  • maintenir la pression correcte des pneus : cela peut aider à obtenir le meilleur kilométrage possible à chaque charge et éviter que le caoutchouc du pneu se déforme rapidement. Il est conseillé d’augmenter la pression des pneus de 0,2 à 0,5 bar. Assurez-vous de planifier des vérifications de la pression des pneus au fil des saisons,
  • vérifier l’état de la batterie : veillez à ce que la charge de la batterie ne passe pas en dessous des 10%
  • stationner le véhicule à température ambiante : la température extérieure (en période de canicule ou en période hivernale) peut affecter la performance d’une voiture électrique. Il est recommandé de stationner votre véhicule dans un endroit clos et à température ambiante.  

Pour en savoir plus : Comment entretenir sa voiture électrique ?

Adapter l’écoconduite

Pour minimiser la décote d’une voiture électrique, il est essentiel d’adapter une écoconduite en réalisant plusieurs actions, notamment : 

  • activer le mode “éco”,
  • préparer son trajet, pour éviter les embouteillages, trouver facilement des bornes pour recharger votre véhicule,
  • anticiper les ralentissements en décélérant,
  • réduire la vitesse pour économiser l’énergie du véhicule 
  • couper le moteur en arrêt prolongé pour économiser l’autonomie et l’énergie du véhicule,
  • retirer toute charge inutile du véhicule, 
  • garder le meilleur aérodynamisme de la voiture.

Il est également possible de sensibiliser vos collaborateurs à l’écoconduite afin de maintenir les véhicules électriques en bon état le plus longtemps possible.

En conclusion

Il est vrai que sur certaines voitures électriques, la dépréciation est beaucoup plus importante. Cependant, des solutions existent pour ralentir la décote et cela en passant par : 

  • le leasing (LLD),
  • les aides à l’acquisition, visant à réduire les coûts et avoir plus de maîtrise sur votre trésorerie,
  • l’entretien de votre véhicule électrique et une conduite plus écologique pour réduire la dépréciation et votre empreinte écologique. 

Si vous avez besoin de précisions, nos experts Beev sont disponibles pour répondre à vos questions et vous accompagner dans vos démarches. 

Convertir sa flotte en électrique : le guide complet

Tout ce que vous devez savoir concernant la transition énergétique de votre flotte automobile !
Téléchargez le livre blanc
livre blanc

Grace Nzuzi
Grace Nzuzi

À travers mes articles, je vous aide à mieux gérer votre transition énergétique. Et ce, autant pour les professionnels que pour les particuliers.

Tags :

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises

Découvrez notre newsletter

À lire aussi
Centre tesla
bornes recharge publiques
Les 10 applications incontournables pour les conducteurs de Tesla en 2024

Avec Beev

Passez à la

ou installez votre

Pour les particuliers et les entreprises